La rétro: Captain America (Ciné)

Et me revoilou, le temps de remplir mon petit tiny estomac. Cette fois je fais le review de Captain America, que je suis allée voir au ciné et en 3D (aïe les yeux) il y a une semaine tout juste.

Pour vous resituer un peu l’affaire, Cap fait partie de la troupe des Avengers à venir, dont est Iron Man, mon chouchou intersidéral, et accessoirement mon père. Si si.

Spoilers free, promis!

Steve Rogers, petit gringalet de Brooklyn, désespère d’un jour pouvoir servir son pays comme soldat dans cette foutue Guerre Mondiale. Lorsque le Docteur Erskine le prend comme cobaye pour une expérience inédite, Steve devient Captain America, symbole de la Résistance américaine. Petit problème cependant: on ne le laisse pas combattre…

a1

Bon, je dois avouer que la bande-annonce du film n’était pas non plus une des meilleures du genre, ce qui fait que j’étais très moyennement emballée pour aller le voir. Résultat: j’ai attendu de le regarder tranquillou à la maison. Et en fait, malgré les nombreuses critiques positives que je lis partout sur la blogosphère, je trouve ce film vraiment très moyen. Voire carrément naze par moments…

Chris Evans avait déjà joué un super héros, le tricheur, j’apprécie pas qu’il déglingue un autre pauvre homme avec ses talents d’acteur discutables. Même si j’aimais beaucoup Johnny Storm (ce qui n’est pas le cas de tout le monde), j’ai toujours trouvé qu’il n’était qu’un ultime bogoss qu’Hollywood pavane dans la face des jeunes filles en fleur…

a1

A part ça, Hugo Weaving, vous êtes un génie. Le gars, même affublé d’un masque prosthétique carrément flippant voire dégueu, a un charisme de fou. Elrond n’est pas mort! Et Red Skull est donc probablement le seul personnage à qui j’ai trouvé une réelle utilité dans le film, c’est dire comment je suis pas enthousiasmée du tout…

a1

Et bon, soyons honnêtes, voir Toby Jones en petit (très petit) scientifique, ça change de ces « rôles » habituels (Dobby is a free Elf!). Dominic Cooper fait un Howard Stark vraiment très proche du Tony Stark de Robert Downey Jr, et si je ne me plains pas, je peine quand même à trouver à Howard une quelconque utilité dans le scénario. Par contre, Richard Armitage, même s’il joue un nazi, ne peut pas mourir, c’est une règle! JAMAIS! Et à part ça, ben, RAS.

En bref, vivement les Avengers, parce qu’entre Thor où le seul personnage intéressant c’est Loki (le méchant, je vous rappelle) et Captain America, y a vraiment de quoi devenir un Lex Luthor en puissance… ^^ »

Note: 5,75/10 (scénario: 3/10 – jeu: 8/10 (et encore, je note laaarge) – BO: 7/10 – effets spéciaux: 5/10)

4 commentaires sur “La rétro: Captain America (Ciné)

  1. Ping : Game of Thrones: le cast |

  2. Ping : On fait peau neuve! [1] | Bigreblog

  3. Ping : Austenland (Cinéma) – Bigreblog

  4. Ping : What’s your name? Hayley Atwell – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :