La rétro: Underworld (Ciné)

Hello la Bigrosphère!

Me revoici avec une review d’un film qui date, maintenant, mais que je revois toujours avec autant de plaisir. Un film qui détonne parmi les autres du genre, et qui n’aura jamais été égalé par ses nombreuses suites.

On parle bien évidemment d’Underworld, sorti en 2003, dont je vous parle en spoilant! 🙂

Synopsis

Selene est la meilleure assassin des vampires. Elle tue sans aucun remords, préférant les cibles Lycans, les loups-garous ennemis héréditaires de son clan, aux autres. Un jour, alors qu’elle tombe sur un humain, Michael Corvin, elle se rend compte qu’on lui a caché pas mal de choses durant ses siècles d’existence…

a1

Sortez les crocs!

Underworld. Présenté comme un film d’horreur, il est le premier de son genre à parler de vampires comme étant des immortels vêtus de cuir bien bien moulant et armés jusqu’aux dents, dans une guerre sanguinaire contre des loups-garous bien plus bourrins qu’eux.

Transcrire cette lutte légendaire dans un univers plus contemporain était bien intelligent. L’esthétique du film est superbe, dark comme il faut, avec des costumes et des effets simples mais on ne peut plus efficaces.

Les combats sont beaux, l’histoire est maligne même si par endroits prévisible, et il faut bien avouer qu’elle est aussi servie par un casting cinq étoiles.

Hello Britain…

En tête, la sublime Kate Beckinsale incarne la plus que badass Selene dans un rôle qui lui colle à la peau comme son costume. 😉

Dans le rôle de son ‘nemesis’, Lucian, le chef des loups-garous/Lycans, on retrouve un Michael Sheen plus que délicieux (surtout quand il sort les crocs), qui a fait plaisir à mes mirettes jusqu’au bout. D’ailleurs, il est bien normal que Lucian ait eu droit à sa propre préquelle vu qu’on nous l’a lâchement tué. Vilains.

Michael Corvin, l’humain qui ne le restera pas longtemps (là aussi, quels effets sublimes pour le transformer en hybride humano/vampiro/lycan…wow) est quant à lui incarné par Scott Speedman, vu par la suite dans Je te promets entre autres.

Mais il faut bien avouer que ce petit monde, déjà fort agréable qu’il soit, se fait allègrement voler la vedette par un certain Bill Nighy…que j’adule depuis des années, et qui était né pour faire un vampire. Sa diction déjà si particulière dont il joue également en Davy Jones dans les Pirates of the Caribbean lui sert à jouer un Viktor plus qu’effrayant; et s’il n’est pas étonnant qu’il soit le réel méchant de ce premier opus, quel plaisir… ❤

a1

Il peut décidément tout jouer, cet homme. 😉

Dans le reste du cast, je citerai vite fait Sophia Myles (Doctor Who) et Wentworth Miller (Prison Break), coucou les amis. 😛

Notes

Bigregirl: 7,5/10

Rotten Tomatoes: 3/10

Allôciné: 6/10

Note moyenne: 5,5/10

Bandes-annonces

Fiche technique

Titre: Underworld

Réalisateur: Len Wiseman

Scénaristes: Len Wiseman, Danny McBride, Kevin Grevioux

Producteurs: Tom Rosenger, Gary Lucchesi, Richard S. Wright

Société de production: Screen Gems

Musique: Paul Haslinger

Durée: 121 minutes

Rating: R (interdit aux moins de 16 ans)

Langue originale: Anglais

Sources

Rotten Tomatoes

Allôciné

4 commentaires sur “La rétro: Underworld (Ciné)

  1. Ping : On fait peau neuve! [3] | Bigreblog

  2. Ping : TFMA #105 « One hundred percent love… » – Bigreblog

  3. Ping : TFMA #210 « One hundred percent love…2.0. » – Bigreblog

  4. Ping : What’s your name? Michael Sheen – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :