La rétro: Lord of the Rings: The Two Towers (Ciné)

Bonjour les gens!

De retour de stage, me voici avec une grosse envie de vous embêter avec mes états d’âme, et mon âme étant remplie de contradictions, me revoilà prête à démonter un de mes films préférés, les Deux Tours de ce bon vieux Pete.

C’est une rétro les amis, donc ça veut dire spoilers ahead!

La Communauté de l’Anneau est brisée. Boromir est mort; Merry et Pippin ont été enlevés par les Uruk-Hai; Aragorn, Legolas et Gimli sont à leur recherche; et Frodo et Sam partent seuls dans les plaines désolées de Dagor-lad. Mais les jours de la Terre du Milieu sont comptés, et alors que de nouvelles alliances se forment, l’Ennemi frappe une première fois…

Je me suis prise à pleurer quand ce ptit Aragorn shoote dans son casque quand il croit que Merry et Pippin sont morts (c’est encore plus prenant quand on sait que Viggo s’est cassé deux orteils à ce moment-là). Pippin, mon Hobbit d’amour que j’aime, bien moins fade et con que ce biesse Frodon qui s’entiche de Gollum sous prétexte que lui aussi a porté l’Anneau. Il voit même pas que c’est un psychopathe, il le fait exprès ou quoi? oO

a1

Bref, après avoir gueulé tout mon soûl sur ce Saquet décidément bien bête, je me tourne vers le Rohan, pays peuplé d’hommes blonds mal lavés, mal rasés et, Eomer! Argh, décédation hors sujet. Eowyn, dame de mon coeur, qui relève un tant soit peu le niveau d’Arwen la conne (non, je ne l’aime toujours pas), et Faramir qui finit par revenir sur le droit chemin parce qu’il n’est pas son frère et que par conséquent il est trop intelligent et mariable.

Ce sont sans aucun doute possible ces nouveaux personnages qui ont relevé le niveau du film, parce qu’entre la randonnée des trois mousquetaires; la randonnée des deux Hobbits abrutis; et la randonnée à dos d’Ent, ça faisait beaucoup trop de randonnée à mon gout.

Reste que je n’aime vraiment pas Gandalf en version blanche. Il me fait royalement chier.

a1

Je l’ai regardé en version longue et j’avoue quand même que vivre sans version longue, c’est un blasphème. Toutes les deleted scenes sont juste parfaites et je comprends sérieusement pas pourquoi on les a coupées au montage. Faut être sacrément biesse pour faire ça.

Ah ouais, je vous ai dit que John Rhys-Davies faisait aussi la voix de Sylvebarbe? Celui qui l’entend pas en VO c’est un gnon, Johnny n’a même pas pensé à changer sa voix en passant de Gimli à l’arbre, sauf peut-être qu’il roule pas les « r ». N’empêche, bonjour le professionnalisme!

a1

Et bref, toujours, parce que je suis en forme, les Deux Tours c’est bien quand on a rien à faire et qu’on veut juste actualiser sa banque de données cinématographiques, parce qu’à part le Gouffre de Helm, y a quoi d’important qui se passe là-bas? Pfuit, nada! Celui de la trilogie que j’aime le moins, et de loin!

Note: 8,25/10 (scénario: 6/10 (trop de randonnée tue la randonnée) – jeu: 8/10 – BO: 10/10 – Gouffre de Helm: 9/10 (point bonus))

2 commentaires sur “La rétro: Lord of the Rings: The Two Towers (Ciné)

  1. Ping : On fait peau neuve! [5] | Bigreblog

  2. Ping : Le Film de la Semaine: mai – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :