Mission Impossible: Ghost Protocol (Ciné)

Hello les gens!

Etant en ce moment dans une phase très pénible d’avaleuse de tout ce qui touche aux Avengers (je passerai sur le gargouillis incessant qui me prend dès que je vois mon fond d’écran), il a évidemment fallu que je me change les idées. N’ayant toujours pas vu le dernier Micheun Immpossibele, je me suis donc dit: Why not?

Bad idea. J’avais oublié un détail. Jeremy Renner joue dedans. Et voilà que ma névrose me reprend.

Pas de spoilers!

IMF est désavoué, ses agents livrés à eux-mêmes. Ethan, Benji Dunn, et les nouveaux venus Jane et Brandt vont devoir s’en sortir seuls pour démasquer Hendricks, un dangereux criminel qui compte bien démarrer la Troisième Guerre Mondiale…

Le truc qui est bien, dans ce film, c’est qu’au moins on visite du pays. On commence à Moscow, avec vue imprenable sur la place rouge était vide, devant moi marchait Nathalie, et on « termine » à Dubaï avec sa tour de chochotte de 800 m. Parce que le Tom, rianafout’, il va quand même sauter dans le vide. Un ouf le gars.

Passons sur le casting maintenant. Et passons donc sur le cas Tom Cruise, qu’on ne présente plus dans les chaussures d’Ethan.

Simon Pegg, my dear Briton. Ban, on lui a foutu un prénom de tarlouse (Benji, nan mais sérieux!). De quoi faire verdir de rage son Nick Frost préféré. Moi, j’m’en tape, j’aime Simon. Point. Best Ripitchip ever (okay, je sors).

Bon, par contre, la nana du groupe, me demandez pas son nom, m’en souviens plus. Peut-être qu’elle est de la famille alien des Hemsworth, parce que sa capacité à jouer se résume à foutre des gnons aux gens en grognant comme une pétasse. Qu’elle est, en fait, quand j’y pense.

Léa Seydoux m’énerve. Un, parce qu’elle suit les pas de cette trouffiasse de Marion Cotillard (qui a perdu mon estime à tout jamais dans Inception, le meilleur Nolan de l’histoire des Nolan), et deux parce qu’elle sait rien faire d’autre que la gueule. Duuuh, wrong, you are the weakest link, goodbye!

Et là, j’en viens à tout l’intérêt du film. Je vous résume le tableau. Ayant vu les Avengers vendredi, et en étant obsédée par le sujet depuis, je connais bien Hawkeye maintenant. Il est beau gosse, okay. Il voit super bien, surtout de loin, il a un humour de ptit salopiau trop choupinours, et il a une tête de badass. Erase that from your memory. Disque dur formaté? Parfait, parce que voyez, la chose qu’est Jeremy Renner (et que je ne connaissais pas avant la bouse intergalactique qu’a été Thor) est un super super super bon acteur (l’utilisation de plusieurs super indique que je ne trouvais pas d’autres adjectifs indiquant sa supériorité acteurstudiostique), et que donc, il passe du coq à l’âne. Littéralement. Parce que ce ptit William Brandt, tout en gardant un charme décidément bien bizarrement élevé pour quelqu’un d’aussi petit, joue très bien l’imbécile-né. Et ce rôle colle parfaitement à l’image que j’ai de l’acteur. Discret, fait semblant d’être con, mais quand on a besoin de lui en urgence, paf, il nous colle un moment badass en plein dans la poire.

C’est donc à la fin de ce visionnage multo caldo que j’ai fermé ma fenêtre Internet et suis tombée sur le regard éperdu d’amour de chagrin de jalousie de mon Lokinet, et qu’à 2h du matin, j’ai décidé de me refaire un ptit Thor. Oh, juste les bonnes scènes, mais quand même. Par remords et sentiment de trahison.

Note: 7,5/10 (scénario: 6/10 (pour ce que j’en ai retenu, c’est-à-dire: pffuit, gone!) ~ jeu: 8/10 (molto bene signore Renner!) ~ BO: 8/10 (ouais, quand même, ce thème est mythique) ~ effets spéciaux: 8/10)

a1

6 commentaires sur “Mission Impossible: Ghost Protocol (Ciné)

  1. Ping : La rétro: Le Dernier Samurai «

  2. Renner a TROP la classe ! Que ce soit en Hawkeye ou Brandt (mais je préfère la chemise blanche moulante que le marcel de cuir noir chelou…)

    Bref, ta critique est bien construite et sympa (moi, j’aurai mis 10/10 pour la note 😛 )

    J’aime

  3. Ping : Mission Impossible: Rogue Nation (Ciné) | Bigreblog

  4. Ping : The Avengers: cast | Bigreblog

  5. Ping : On fait peau neuve! [9] | Bigreblog

  6. Ping : What’s your name? Simon Pegg – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :