Camelot (TV)

Bonjour le monde!

Eh oui, ça fait longtemps n’est-ce pas, que vous aviez dernièrement posé vos yeux chastes (ou pas) sur un article de Bigregirl. Eh bien, ce temps est révolu! Car oui, aujourd’hui, je vous prépare pas moins de trois articles, et demain soir, vu que j’irai mater Rebelle (ou Brave hein, encore une traduction pourrie), vous serez encore récompensés de votre attente vendredi matin!

Mais pour l’heure, voilà que vous allez entendre parler de l’énième adaptation télévisée de la légende arthurienne, Camelot.

Et croyez-moi, c’est pas mal, mais ça vaut pas Merlin.

Y a pas de spoilers! 🙂

Camelot suit plus ou moins l’histoire (ou la légende). Quand je dis plus ou moins, c’est parce qu’en fait, c’est un vrai foutoir ce machin.

Un: Arthur est le fils d’Uther et Ygraine, oui, mais! Enlevé à la naissance par Merlin qui l’a confié à Sir Ector, un Chevalier, pour qu’il bénéficie d’une éducation plus…raffinée que celle de son bourrin de père.

Deux: Merlin est magicien mais on le voit pas trop en action, en fait on doute un peu, à part qu’il sait lire dans les pensées (s’il touche la personne hein, faut pas exagérer) et qu’apparemment il n’a pas vieilli en 25 ans.

Trois: Guenièvre est mariée à Leontes, un Chevalier d’Arthur, mais évidemment ce boulet en tombe raide dingue, et s’en suit un « non, je peux pas, je suis mariée », auquel il répond « mais je suis le roi, putain! ». Ouais.

Alors là tu vois, j’m’assieds, et puis j’tourne la tête, tu vois, et après, tout le monde me prend pour un sex symbol…

Quatre: le frère de Robin des Bois (ha ha, va falloir poireauter encore dix minutes les gars), Archer, se retrouve avec une moumoute chelou et la dure tâche de rendre son Gauvain mieux que celui d’Eoin Macken. Nan, tâche impossible.

Présentation des personnages? Mouais, si étant que ce soit utile.

Arthur est campé par Jamie Campbell Bower, le ptit blond qui chante bien dans Sweeney Todd et qui fait on ne sait quoi dans Twilight.

Merlin est interprété par la voix suave et un rien chiante de Joseph Fiennes, qui aurait dû rester Shakespeare jusqu’à la fin des temps.

Y en a qui disent que je ressemble à Voldemort, mais je vois pas pourquoi…

Morgan le Fey, la demi-soeur d’Arthur, est jouée par la sublime Eva Green, transportée par tous ses rôles, et qui fait que j’en aimerais presque la série. Presque j’ai dit.

Ygraine est interprétée par Claire Forlani, ex-Experte Manhattan.

Leontes est campé par Philip Winchester, que je connais depuis Alice, la mini-série de Syfy (tiens, une autre dont je dois parler).

Gauvain est donc interprété par Clive Standen, mouahaha, poireautez j’ai dit.

Enfin, le Roi Loth, gros bourrin boulet s’il en est, ne pouvait être joué par quelqu’un d’autre que ce bon vieux Marc Antoine (oh que si), James Purefoy, qui est et restera à jamais le pro des boulets bourrins.

Bref, Camelot, si on rajoute un « e », on comprend pourquoi elle a été arrêtée après une saison de dix épisodes. Mais bon, j’me plains pas, y avait quand même du potentiel…

Mais pourquoi? J’avais enfin trouvé un job, pourquoi?

Note: 5/10

2 réflexions sur “Camelot (TV)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s