London, le citytrip que je n’attendais pas (Travel)

Bonjour tout le monde! Eh oui, vous avez sûrement remarqué que j’ai été un peu absente ces trois derniers jours, mais pour cause, j’étais en fait en villégiature dans ma ville préférée de chez préférée, j’ai nommé London itself…

Racontages et phototages, c’est par ici les amis!

On plante le contexte? Lundi soir, Maman et Papa débarquent dans ma chambre, en bavassant ça et là que la fille d’une connaissance part à Londres le lendemain, et que la fille qui devait l’accompagner a eu un empêchement. De là: « Ça te dirait d’y aller? » Evidemment, je n’allais pas refuser! Et donc, mardi midi, direction Bruxelles, puis Londres, en Eurostar, aux frais de la princesse (ou presque), avec Amandine, ma nouvelle copine (parce que bon sang cette fille est géniale au possible).

Mardi 17h heure locale, débarquement à l’hôtel, situé sur Northumberland Street, à littéralement deux pas de Trafalgar Square, 5min a pied de Big Ben, 5min à pied de Covent Garden, et un peu plus de Picadilly Circus. Je suis amoureuse.

Donc, vers 19h, après s’être posées et avoir un peu reluqué les Paralympiques sur la télé, on décide d’aller en repérage, de plus que Dine devait m’emmener chez Friday’s, un genre de Buffalo Grill, l’ambiance pub en plus.

Ben ouais, à deux pas, j’vous disais…

Et puis, là, c’est le drame (ou pas). En arrivant sur Leicester Square (le parc piétonnier le plus kiffant de la planète), on tombe sur ça:

Et, bien évidemment, ça ne tarde pas. Amandine me donne un coup de coude, tout en criant par-dessus la foule: « Anaïs, je crois que c’est Keira Knightley sur la scène! »

Ni une ni deux, on fait le tour du parc, nous trouvons un point d’ancrage pile face au profil de la scène, et je vous laisse admirer la chose:

Pour ceux qui auraient du mal à accepter les faits, le zoom est d’usage. :p

Mais voilà, Anna Karenina, ce n’est pas juste Keira, et Joe Wright, le réal. C’est aussi, ben, 1m80 de bogossitude, de total sex appeal, de barbe, de calvitie totalement assumée, et de…rrrr…costard négligé. Bam, mesdames et messieurs, qui apparait alors au balcon pour se fumer une gentille clope? Mr Jude Law en personne. Je défaille.

Jude, c’est celui en bleu-gris…

Et puis, bon, toutes les bonnes choses ont une fin, nos idoles ont quitté le nid, et on est enfin allées respirer sur Picadilly, des étoiles littéralement plein les yeux.

Direction Friday’s ensuite, dégustation de cocktails au bar puis de fried shrimps avec de vraies bonnes frites (well done guys), et retour à la casa pour bien se reposer avant la journée chargée du mercredi.

Parce que, mercredi, à 10h tapantes, on a un peu débarqué là:

Parce que ce bon vieux Sherlock a soudoyé Mme Tussaud pour qu’elle plante son musée à deux rues du 221B… Le coquinou.

Bian, je passe sur les statues de cire, article consacré dans moins d’une heure! 🙂

En attendant, ben, il a bien fallu y aller, au fameux…

Ensuite, retour sur Leicester Square (un peu devenu notre place préférée, bizarrement), passage obligé chez Subway pour dîner (j’aime trop ces sandwiches, j’vous jure, et puis, on reprend gentiment le métro, direction Victoria, et…

Ah ben tiens, Mme était à la maison, mercredi. ^^

Après ce petit passage obligé chez Mme The Queen, retour Leicester Square, Burger King pour une mini faim, et détour par la case obligatoire des magasins, Hamleys pour les Jelly Belly (et accessoirement un nouveau tournevis sonique signé Dr Who), et Cool Brittania pour tous les souvenirs pour la maison, ici bas en Belgique francophone de mes fesses.

Et c’en fut terminé du mercredi.

Jeudi matin, après un réveil flemmatique (logique, c’était un peu déjà la fin du voyage), direction Tesco pour le ptit déj’ et Covent Garden pour la fin du shopping.

Et puis, ben, il a bien fallu y aller, lui dire bonjour, à cet enfoiré de…

Et puis, pour la fin, détour obligatoire par Parliament Street, et petit coucou au 10,

17h03 heure locale, embarquement dans l’Eurostar direction Bruxelles, et 21h40 heure belge, posage de valises dans chambre…

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça me manque déjà… Heureusement, Brother a déjà accepté de s’y rendre cet été… Je sens que ça va être épico-épique!

4 réflexions sur “London, le citytrip que je n’attendais pas (Travel)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s