Astérix au service de sa Majesté (Ciné)

Bonsoir le monde de la blogo!

De retour du ciné où je suis allée voir l’idole de mes 4 ans, mon ptit gaulois moustachu préféré dans sa quatrième adaptation cinématographique, et la deuxième en qualité.

Car oui, messieurs-dames, At Her Majesty’s service (pour reprendre le titre de James) efface à jamais les stigmates des Jeux Olympiques.

Dieu bénisse Edouard Baer. Et y a pas de spoilers.

Cet opus des aventures de Ririx reprend, comme chacun sait (ou en tout cas ceux qui ne vivent pas au fin fond de l’Arctique), les deux albums-phares, Astérix et les Bretons (mon préféré, on se demande pourquoi), et Astérix et les Normands.

Le neveu d’Abracourcix, le jeune et rebelle Goudurix, arrive au village gaulois, et il impute à Astérix et Obélix d’en faire un homme. Dans le même temps, l’ile de Bretagne subit les attaques répétées de César. Jolitorax, cousin d’Astérix, fait le voyage jusqu’en Gaule dans l’espoir d’obtenir la fameuse magique potion…

L’avantage de celui-ci, c’est que bon sang, les Bretons sont papier-carbone les clones de ceux de la BD. Ça fait du bien!!!

Edouard Baer reprend le rôle d’Astérix à bras-le-corps et s’approprie le personnage comme personne. En fait, Edouard et Astérix ne font qu’un. Et quand on aime la personnalité très philosophique de l’acteur, ben, on aime Ririx.

Gérard Depardieu est né pour jouer Obélix. La sensibilité du gaulois enveloppé lui va comme un gant.

Vincent Lacoste, bien que je n’aie jamais vu les Beaux gosses, s’amuse à jouer le pseudo-tombeur, et on s’amuse à le voir se prendre des râteaux. Un bon Goudurix, ça fait du bien aussi!

Charlotte Le Bon et son accent choupinours incarne Ophélia, la jeune ingénue à l’accent bien briton et plus caribou… 😉

Fabrice Luchini est loin d’être un de mes acteurs préférés, mais j’avoue allègrement que César était un personnage pour lui, avec ses névroses et son narcissisme à moitié dissimulé derrière un rictus. J’ai vraiment apprécié.

L’avalanche d’acteurs belges m’a fait plaisir aussi. Les Taloche, of course, qui jouent les serviteurs de sa Majesté, Stéphane Vandegroot qui joue l’espace d’un instant un décurion (d’ailleurs, quand on voit pas ses cheveux, seule la voix aide), et Bouli, ce cher Bouli, qui nous tape la classe barbare de Grossebaf gentiment.

Alert! Scene stealer spotted! Alert!

Bon, on sait que mes fantasmes n’ont plus aucun secret pour vous, vous savez que j’ai des gouts spéciaux, et dans le genre, ben, il y a toujours eu Guillaume Gallienne. Je ne sais pas pourquoi, mais j’en suis raide dingue de ce gars. Et donc, quand on sait qu’en plus, Jolitorax est mon personnage d’Astérix préféré, ben, il cumule.

Bref, un bon cru, bien meilleur que son prédécesseur, qui mérite un visionnage au cinéma, en 2D parce que c’est mieux pour les yeux, et ça fait rire. Voilà.

Note: 8,5/10 (scénario: 8/10jeu: 9/10BO: 7/10adaptation: 10/10)

a1

 

4 réflexions sur “Astérix au service de sa Majesté (Ciné)

  1. tequiladrenaline dit :

    Ben tu vois après la claque des Jeux Olympiques j’étais pas super emballée d’aller le voir et tu m’as presque donné envie ! 🙂

    J'aime

  2. stephane dit :

    Bonjour,
    je suis exactement comme le commentaire de dessus.
    Je n’ était vraiment pas emballé à retourner voir un Asterix au cinéma quand tu vois comment été Asterix au jeux olympique.
    Après avoir vu dans les média et lu des article comme celui la sa me redonne envie, affaire à suivre …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s