North and South (TV)

Hello tout le monde!

Aujourd’hui, parce que je sèche encore le TFSA (j’me fiche complètement des nouveautés sauf si elles sont bien), j’avais envie de papoter d’une série que j’ai redécouverte en même temps que Robin Hood (et il y a une raison 😉 ), et qui fera plaisir à pleeeeeein de monde.

Tequi, ma chérie, tu as aimé The Paradise, tu vas aimer North and South. 😀 Je ne la spoile pas!

North and South est l’adaptation du roman d’Elizabeth Gaskell. Vous connaissez peut-être un film, avec Patrick Swayze, qui porte le même nom, mais qui n’a rien à voir. Ici, Gaskell nous raconte le clash de deux hémisphères de l’Angleterre, le Sud, ensoleillé, où la société est correcte et bien élevée, et le Nord, industriel, froid, et où les pauvres sont légions.

a1

Margaret Hale est obligée de partir vivre à Milton, dans le Nord, après que son père, un ancien vicaire, ait décidé de renier l’Eglise anglicane. A Milton, il propose ses services de professeur, surtout en littérature, car sa bibliothèque regorge de trésors. Margaret, elle, se heurte aux différences sociales de Milton, et aux manières au premier abord rustres de ceux qui là sont la haute société, et qu’elle considère comme inférieurs à elle-même.

Margaret est interprétée par Daniela Denby-Ashe, une inconnue au bataillon qui offre à Margaret son joli minois, même si elle est très capable d’être insupportable tout de même.

a1

John Thornton, patron à la fabrique de Milton, est interprété….ta da daa….par Richard Armitage. Il s’agit là de son premier rôle à la télévision, juste avant de se voir offrir le rôle de Gisborne, car le personnage de Thornton a connu un engouement tel qu’on n’en avait pas vu depuis le Mr Darcy de Colin Firth, en 1995. C’est dire.

a1

Nicholas Higgins, employé de Thornton et membre du syndicat, est interprété par Brendan Coyle. J’ai adoré voir la relation entre Nicholas et Thornton!

a1

Les autres personnages, des parents de Margaret à la mère de John en passant par les autres employés de Malborough Mills, sont interprétés par des monuments de la télévision britannique, parmi lesquels Tim Pigott-Smith, Sineád Cusack (épouse de Jeremy Irons) ou encore Anna Maxwell-Martin.

Ce que j’ai adoré dans North and South, outre le regard acier de Sir Armitage (cet homme a sans doute les plus beaux yeux du Royaume-Uni, sans blague), c’est le fait qu’on ne soit pas, comme dans tous les Jane Austen par exemple, dans le confort du Sud, avec le soleil et tout le tralala. Ici, Margaret s’éduque à la vie à travers grèves, pauvreté, honneur (car les pauvres ne vont pas toujours accepter la charité), suicide etc. C’est une vie dure à laquelle elle est confrontée. Heureusement, peut-être, qu’il existe des gens comme Higgins et John pour arranger tout ça…

Bref, les gens, sautez dessus! La série, hein, pas Richard, j’ai fait mon territoire! :p

Note: 8/10

8 commentaires sur “North and South (TV)

  1. Ping : Dracula Untold (Ciné) | Bigreblog

  2. Ping : Ces voix qui m’enchantent: 1: en VO | Bigreblog

  3. Ping : On fait peau neuve! [23] – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :