Kissed by fire (3×05)

Dans le genre, vous qui suivez la saison depuis ses débuts (ne mentez pas, je vous vois d’ici), vous aurez compris que quelque chose d’important se passe ENFIN dans cet épisode.

Je vous préviens de suite, faudra sabrer le champagne… XD

En avant donc gaiement dans les tréfonds de Westeros et Pentos.

Spoilers ahead!

Après une joyeuse reminder que le monde est en train gentiment de partir en queue de boudin (surtout pour les Lannister juniors), on atterrit directos dans la charmante caverne pleine de Brothers without Banners. Cet adorable personne qu’est Sandor se retrouve donc à devoir affronter Beric Dondarrion, le tout assaisonné de « For the night is dark and full of terrors » (la phrase que désormais je hais plus que la fameuse « I will always find you » de Charming, c’est dire).

Pour mettre un peu de piment, Beric fout le feu à son épée. Sympa. Mais tu as peut-être oublié que l’énergumène en face est un peu pyrophobe. Triché donc.

Contre toute attente, le Limier parvient à faire des bûches de Dondarrion, mais c’est sans compter sur Thoros, qui avec forces palmodies etc, le ramène à la vie. Pawned. Et Arya is not pleased. Faudrait pas qu’avec l’adolescence tu deviennes aussi chieuse que ta soeur, hein?

a5

Arrêt suivant, la joyeuse compagnie en doudoune de Tormund Giantsbane. Orell, parce qu’il n’a pas vraiment encore eu de dialogues à sa mesure, décide de se friter avec le Jon Snow, en en profitant pour faire remarquer à Ygrid que même si elle veut se le faire, le Snow est un débile profond.

En est encore un bel exemple le fait qu’il ne capte absolument pas que la jeune demoiselle, en lui piquant son épée, veut en profiter pour faire des gouzis dans une grotte.

Alléluia! Praise the Lord! Jon Snow n’est plus puceau! Cela mérite bien une bonne cuite. Ou deux.

a8

Histoire de faire monter le quota « scènes choupis » depuis que Shae a disparu de nos écrans (mais où diable est-elle partie se cacher de Mufasa?), Ygrid et son « You know nothing » préféré se font la causette, parce que si lui était aussi puceau de Luke Skywalker dans A new hope, Ygrid, elle, n’en était pas à son premier coup d’essai.. 😉

D’une caverne à l’autre, retrouvons Sandor, qui veut se carapater pépère mais avec assez de sous pour se racheter une vie, ou un ami, au choix.  Et Arya a toujours ses ragnagnas.

Pendant ce temps, scène que j’aurai attendue pendant des années. Locke et ses deux butins se pointent enfin à Harrenhall. Et Roose Bolton, qui présente mieux que son bâtard de fils pervers, lui dit en substance que couper des mains c’est pas bien, surtout quand cette main appartient au Régicide. Et que Brienne est une fille de noble, bon sang, pas une pute telle Ros.

a3

Monsieur Bolton, vous venez sans crier gare d’entrer dans la liste réservée aux personnages que j’aime bien. Bienvenue.

Et en plus, vu qu’il est plus expérimenté en torture psychologique que son rejeton, il lance mine de rien une ptite pique comme quoi Cercei serait dead, juste pour voir la flamme dans le regard de Jaime s’éteindre deux secondes.

Ouais, décidément, je l’aime bien, lui.

Envoyé chez Qyburn (si, souvenez-vous, ce mestre sauvé par Dr Quinn quand Robb s’est pointé il y a de cela quatre épisodes), Jaime connait de nouvelles joies et souffrances lorsqu’il faut lui enlever la gangrène qui dévore son poignet. Ah ben ça, fallait s’en douter, Locke n’est pas le premier ambulancier de Westeros…

Back to King’s Landing (les transitions Lannisters-to-Lannisters me feront toujours rire), Simba rencontre Mrs Peel. Olenna, toujours dans ses meilleurs moods pour les blagues pourraves, en discute chiffons et sousous, vu que Tyrion tient désormais la très vide bourse royale (le porte-monnaie, pas l’autre, je préfère ne pas penser à cette partie anatomique de Joffrey).

a4

Et Tyrion, pour la première fois depuis très longtemps, se fait battre le mou par quelqu’un d’autre que son paternel.

Non, vraiment, je kiffe Olenna.

Pendant ce temps, dans une grotte pas belle, le seul vrai héritier du trône de Westeros répare une armure. Arya, qui décidément est en mode chieuse aujourd’hui, l’engueule, parce que « Oh, c’est moi ta seule famille, vilain! ». Et là, Gendry me brise le coeur. Et celui d’Arya en même temps. « Tu n’es pas ma famille, tu es ma patronne. » Ouch. Ça pique.

Transition de merde encore (Arya parle de son frangin, quelle bonne idée d’aller donc voir ce qu’il fabrique), et on tombe à Riverrun, en pleine nuit, avec cet imbécile de Karstark qui, pour venger ses gamins, décide de tuer les garçons Lannister. Robb is not pleased.

Tel un bon roi bien méchant, il commande « Qu’on lui coupe la tête! » ou presque, pendant que Maman, Femme, Oncle et Grand-oncle le regardent, dépités.

Et comme son père avant lui, quand on propose à Robb de jouer à « Qui veut gagner des millions? » et de choisir entre a) Sauver sa peau ou b) Déclarer la guerre à une partie de sa propre armée, ben, cet imbécile choisit b). Sans même hésiter.

a7

Maudits soient les Stark. Ils ont tous perdus leur cerveau.

Après s’être pris un râteau, Arya décide de subtilement faire comprendre à Thoros que libérer Sandor ne lui a pas trop plu (le jeu du « Je cite les gens que je veux tuer » a toujours été un de mes préférés). Pendant ce temps, Beric nous apprend que Sandor qui le tue, ce n’était après tout que la sixième fois. Mais qu’à chaque fois, il perd un peu plus de lui-même.

Et re-fâche Arya. Parce que Thoros ne veut pas lui rendre son papounet.

Imaginez un peu. Un Ned sans tête. Je suis sûre qu’il aimerait.

Un prêtre de Rhllor en appelle au Dieu vivant, j’ai nommé mon Stannis préféré, qui décide enfin de nous présenter sa bonne femme.

A côté, Lysa Tully est une sainte.

Parce que Selyse, elle a gardé ses enfants morts-nés dans des jarres de formol. Et elle leur parle.

a10

Stannis, mon bichon, couche avec Mélisandre autant que tu veux. Sérieusement, y a pas pire que ta femme.

Rajoutez Shireen à la liste, tiens. Je suis tombée amoureuse de cette gamine. Aucune idée pourquoi 1) Elle est brûlée au visage 2) Son père n’en est pas fou dingue.

Alors que Stannis fait pleurer sa fille, Brienne a décidé de se laver pour la première fois depuis des plombes. Et a la malchance de voir Jaime la rejoindre dans sa baignoire. Et ne peut s’empêcher de mater, j’ai remarqué.

Après une vilaine et gratuite pique sur Renly, Brienne décide de montrer à Jaime qu’elle aussi à un beau boule. Sérieusement, de tous les culs qu’on aura vu cet épisode, Gwendoline Christie a le plus beau. 😉 Une séance de psy plus tard, Jaime en profitant pour gagner l’estime de sa meilleure amie, notre Kingslayer tombe dans les pommes, dans les bras de Brienne.

Qui le tient si amoureusement que je les ship méchamment depuis…

Retour chez Shireen, qui a décidé de désobéir à son con de père et d’aller voir Davos en prison. Et de lui apprendre à lire, pendant que le vieux pirate la regarde, plein d’amour et de peine dans les yeux. Je suis sûre qu’il revoit Mathos à cet instant, et même si j’ai détesté ce gamin, j’ai été triste pour son père…

Pendant ce temps, Daenerys se promène toujours avec ses « Dovagueyriz! » et ses deux croûtons, Barristan et bien sûr Jorah.  Les deux, se retrouvant poteaux du jour au lendemain, taillent la causette en parlant du jour où Jorah fut fait chevalier devant King Robert, et comment il n’avait qu’une envie: pisser.

Barristan lâchant comme ça d’une traite que Robert était un con, qu’Aerys était un con, et qu’il ne sera content que quand il servira un souverain digne. Comme Daenerys quoi.

Laquelle tient une petit réunion avec les officiers Unsullied. Elle leur demande de laisser tomber leurs noms d’esclaves, de reprendre un autre nom, celui que leur avait donné leurs parents peut-être.

a1

Et un des Unsullied lui dit qu’il regardera son nom d’esclave, parce que c’est celui qu’il avait quand Dany l’a libéré.

Le regard de Dany à ce moment-là…

Je voudrais l’épouser…

Robb, qui se rend compte qu’il a joué au con, décide quant à lui une nouvelle fois de jouer au plus con. Si les Karstark sont partis, pas de problème, je vais enrôler Walder Frey. Si, tu sais, Talisa, le gars dont je devais épouser la fille! Idée de génie!

a9

J’ai comme l’impression que le Red Wedding ne va pas tarder…

Retour à King’s Landing. Loras, notre chevalier gay préféré, fait mumuse devant sa soeur et sa promise (laissez-moi rire, vraiment). C’est alors qu’un écuyer bien au courant des choses lui fait du rentre dedans, et comme un con, Loras fonce dans le tas comme un idiot.

T’étais en manque à ce point, pour ne pas capter que Oliver était un gigolo à la solde de Petyr-chouchou?

Petyr-chouchou qui s’en va conter fleurette à Sansa. Et vous savez quoi? Un point Sansa. Je ne sais pas si c’est l’âge, le fait de trainer avec Margaery ou un tout autre élément qu’il l’a fait évoluer, mais en matière de manipulation, elle a été à bonne école! Sansa a le Littlefinger wrapped around hers sans souci. Mais si vous voulez mon avis, elle a un peu trop apprécié qu’il la drague… Faudrait faire attention à ne pas se brûler les ailes, petite colombe…

a2

Il était temps, dix minutes avant la fin, de nous ramener un ptit Mufasa de derrière les fagots. Cercei ayant appris, sans doute par Littlefinger, que Sansa voulait épouser Loras, a décidé avec son Daddy que c’était sans doute préférable que Tyrion se charge de dépuceler la demoiselle. J’imagine déjà la tronche de Shae la semaine prochaine… :O

Mais alors là, plaisir intense, alors que ça faisait cinq minutes qu’elle se payait la face de son frangin, Cercei en a eu pour son matricule itou. « Ton Bro épouse Sansa, tu épouseras Loras. Et tant pis s’il est gay. » Tadadaaa! Bien fait pour tes miches, grognasse!

Bref, les enfants, il s’en est encore passé des choses… Mais on n’a pas vu JOJEEEEEEN cette semaine. Je pleure… Rattrapez-vous dimanche, bande de producteurs de caca! 🙂

6 réflexions sur “Kissed by fire (3×05)

  1. Melanouille (@Melanouille) dit :

    Des scènes attendues dans cet épisode! Jon et Ygrid! Jaime et Brienne! Le « Jaime. My name is Jaime » m’a tuée! Et la scène finale pour la tête de Cersei était priceless. Et Robb, que je n’ai jamais vraiment aimé, qui se comporte comme un idiot (qu’il est!) et qui ne voit rien venir.

    J'aime

    • Haha! dit :

      J’ai toujours détesté Robb aussi, même si je trouvais l’idée de King in the North cool. Là, il m’énerve.
      Jaime et Brienne, quel couple d’enfer! 🙂

      J'aime

  2. tequiladrenaline dit :

    C’est marrant moi le « you’re my lady » je l’ai pas compris comme « tu es ma patronne »… et comme je les ship tous les deux depuis le départ j’ai entendu ce que je voulais entendre ! lol Et oui la scène du « bain » était top… 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s