The bear and the maiden fair (3×07)

Cette semaine, avant de vous faire ma review hebdo sur l’épisode de cette semaine de GoT, penchons-nous un peu sur la linguistique…

Que veut donc dire ce titre d’épisode?

1. The bear and the maiden fair est une chanson populaire écossaise que l’on a déjà entendue siffloter par Locke et ses joyeux coupeurs de mains. Peut-être aura-t-on droit à du Jaime et Brienne en force cette semaine!

2. Jorah Mormont est surnommé The bear knight, et Daenerys, qui est canon, pourrait être qualifiée de fair. Jorah va-t-il ENFIN déclarer sa flamme à sa Khaleesi?

Réponse…en cliquant. 🙂 Je spoile, évidemment…

Right after notre générique préféré (et excusez-moi de vous faire remarquer que Winterfell crame depuis maintenant un an), arrival à Plus-trop-North-of-the-Wall, puisque les Wildlings l’ont grimpé et redescendu, le Wall.

Histoire de me faire bavouiller un peu, nous avons donc droit à de la scène où Jon Snow et ses cheveux magiques et leur gonzesse se fritent (pardonnez-lui le petit « you » à la place de « we » qui l’a grillé), et puis…tadadaaa! On sait enfin pourquoi Orell l’avait sur sa grosse dent, le bâtard…

Il est namoureux de Ygrid, en fait.

a1

Mackenzie, dear Mackenzie. You like red heads? I’m free!

*coughcough* Sorry, les gens, je me suis égarée…

Pendant ce temps, de retour sur la route vers Ex-futur-beau-père-land, Robb il est tout mouillé, et Talisa, qui essaie depuis dix mille ans de produire un mioche pour emmerder sa belle-mère, lui essuie la face assez…violemment. Mmh… Pas contente, Dr Quinn.

Après avoir donc ignoré les piques de sa chieuse de mère et confirmé à la face du monde qu’il vaut mieux marier son oncle que lui (entre les deux mon coeur ne balance absolument pas), Robbinet se tape ENFIN sa femme.

Pour le moment choupi de l’épisode.

Parce que Talisa est magicienne. Après des ébats invisibles, elle a réussi à tomber enceinte. Et si elle a les mêmes pouvoirs que Dany, ça ne se verra pas jusqu’au jour J.

a1

Pitié, the Red Wedding. Soon.

Et de retour chez les Wildlings, two treats for one.

Un, Tormund, qu’on commence à connaitre en Tonton Tormund le Bourrin, fait la leçon à son neveu adoptif, le Snow, en lui expliquant avec moultes références zoophiliques comment on cesse d’être puceau. If you knew…

Deux, Orell craque, et essaie de faire comprendre à Ygrid qu’elle serait bien plus heureuse avec lui, parce qu’il lui dirait ses mots doux qui serait gentil et tout…

Seigneur, je suis amoureuse. To hell Stannis et Beric, I want to marry Orell. (ouais, Jojen…serait mon amant)

Sansa, pendant ce temps, pleure encore la perte de sa broche gay préférée. Pauvre petiote. En attendant, elle a toujours sa BFF pour la réconforter.

« Oh Sansa, arrête un peu de chouiner, moi, j’épouse le consanguin, okay? » « Sorry, mais ban, coucher avec Tyrion, même s’il est canon dans son genre, c’est pas comme Loras. » « Uhuh. » « Quoi? » « Rien… En tout cas, Tyrion, il en a connu des gonzesses, il est probablement super bon au lit. Parce qu’il en faut de la culture générale pour qu’on ait un orgasme. » « Comment vous savez ça? C’est Olenna qui vous l’a dit? » « Meuh bien sûr, ma colombe, s’il y a bien une chose vraie à King’s landing, c’est bien ma virginité. »

a1

Pleuhease.

Le retour de Bronn m’a mise en joie. Depuis que Jerome avait quitté Westeros pour aller s’acoquiner avec Matthew McFadyen, il me manquait méchamment.

Du coup, la petite discussion entre mes bestfriend préférés m’a fait sourire de bout en bout. Parce que oui, Tyrion, tu peux épouser Sansa et garder Shae auprès de toi, c’est pas la gamine qui va t’en tenir rigueur quand elle saura, ça te fera même gagner des points, je pense.

Ah, Mufasa a enfin décidé d’aller rembarrer son petit-fils et petit-fils. XD

Quelle scène. Je me la remettrais en boucle. La peur dans les yeux de Joffrey, un pur délice. Le vent dans sa face, et la descente d’escalier toute en majesté, un bonus.

a1

Je ne sais pas comment Charles Dance fait, sérieusement. Un jour je déteste Tywin, l’autre je veux qu’il m’adopte. Il fait des allers-retours sur ma liste, un truc de dingue.

Et le ptit rictus dans il s’en va… Premier de la série, pas vrai? Ça lui va bien. 😉

On traverse l’océan et on retrouve The bear knight (je vous l’avais dit!), qui cette semaine doit se retenir de foutre un gnon à sa chérie pour ses caprices. Forte de ses 8000 eunuques, Dany se croit donc blindée, et se donne la mission de libérer tous les esclaves du monde. Abraham Lincoln apprécierait.

a1

Sérieux, elle m’a énervé cette fois-ci. Sale gamine capricieuse qui joue avec des animaux cracheurs de feu.

Return to King’s landing, où Tyrion essaie de ramasser les pots cassés avec sa chérie, qui est plutôt vénère d’avoir à regarder son lion épouser sa boss. J’en serais à moins, mais quand même, Shae, Tyrion t’aime, ça devrait te suffire.

Oh, ben ça alors! Des bateaux! Enfin, des bouts de bateaux, et un autre qui passe dessus. avec à son bord ma pétasse préférée, et mon forgeron préféré.

Mélisandre nous donnera son plan un de ces quatre, j’en suis sûre.

a1

Et la tête de Gendry quand elle lui a dit de qui il était le fils. Priceless.

Tant qu’à voir le forgeron, allons voir la gamine qu’il a abandonnée de force.

Qui râle, as usual en ce moment.

Et Beric et Thoros, qui décidément l’ont prise en amitié, essaient de lui faire comprendre que la religion est plus importante que sa petite gueule de Stark.

Et tant qu’à s’échapper du Brotherhood, mieux vaut courir droit dans les bras de Sandor.

Qui a donc campé là pendant deux semaines.

Uhuh. Plothole.

Alerte fangirling. Mon OTP à moi s’approche.

Mais Brienne, les robes façon Catherine de Médicis, ça ne lui va absolument pas.

Jaime est bien d’accord, vu sa tête.

J’vais pleurer…bordel de sa mère.

a1

Et je pensais que je n’y aurais pas droit cette semaine. Mais si.

Theon s’est encore fait mind fuck. Enfin, vraiment fuck cette fois. Et en plus, il rejoint Varys au panthéon des eunuques.

Les enfants, le jour où Ramsay Snow meurt, rappelez-moi d’envoyer un SMS à Saint Pierre pour lui dire de l’envoyer chier au Tartare. Danke.

Pouf, une énième escale chez L’Oréal pour nous rappeler que Jon Snow est amoureux, et que Ygrid sait comment tester sa loyauté.

Et tant qu’à faire, on se la rejoue à l’envers de la semaine dernière (qui suit?). Une minute chez Snow, l’autre chez son petit frère.

Alléluia! Première fois in years qu’on a droit à plus de cinq minutes de Bran & co!

Pour le coup, Osha m’a fait verser une larme… Avoir son mari revenir en Walker, pas cool. Pas cool at all.

Jaime devient bon. Depuis qu’il va mieux et qu’il arrête de râler pour une main perdue, il a retrouvé ses neurones. Et le pouvoir de la manipulation. Donc, quand il apprend que son namoureuse Brienne va sûrement être donnée en pâture à Locke et ses potes, il fait ni une ni deux, il va la sauver sur son destrier blanc.

a1

Jaime, mon cher ami, tu viens de te hisser au rang de Flynn Rider-to-be. Sachant que le-dit Flynn est le seul « amoureux de princesse » que je kiffe chez Disney.

Bref, all in all, il se passe pas grand-chose dans cet épisode, mais il n’en est pas moins l’un des meilleurs. Savvy?

3 commentaires sur “The bear and the maiden fair (3×07)

  1. La dernière scène avec l’ours… Une de mes préférées toutes saisons confondues ! Je n’aurai jamais imaginé que Jaime puisse devenir un de mes persos préférés…

    J’aime

  2. Ping : Game of thrones series 3 | Bigreblog

  3. Ping : On fait peau neuve! [30] – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :