Doctor Who series 7 (TV)

Je suis un boulet. Dites-le. Répétez-le-moi. Je suis un boulet.

En fait, je vous ai dit la semaine dernière que vous auriez pas droit à Dr Who ajd parce que la saison sept se terminait le 18. Le 18, c’était samedi dernier. Je suis un boulet.

Donc, do not worry, vous l’avez, votre Doctor Who de cette semaine.

Et préparez les mouchoirs. Petit conseil d’amie. Et les spoilers sont absents.

1/13: Asylum of the Daleks (Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill)

Les Daleks kidnappent leur ennemi juré ainsi que ses compagnons afin qu’ils les aident à détruire une planète qui leur sert d’asile. Là, ils rencontrent une jeune femme nommée Oswin, qui est en passe d’être convertie en Dalek

Note: 7/10

2/13: Dinosaurs on a spaceship (Matt Smith, Arthur Darvill, Mark Williams)

Le Docteur tente de sauver un vaisseau rempli de dinosaures d’une attaque de missiles. Il découvre bien vite que le vaisseau a été détournée par Salomon, un contrebandier qui pensait faire fortune en revendant les reptiles. Pendant ce temps, Brian, le père de Rory, fait des siennes….

Note: 9/10

3/13: A town called Mercy (Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill)

Le TARDIS atterrit par erreur dans la ville du Texas de Mercy. Le docteur local, Jex, est en fait un alien recherché par un marchall cyborg qui menace la ville depuis quelques temps…

Note: 7/10

4/13: The power of three (Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill)

Des cubes noirs apparaissent sur Terre, et restent inactifs pendant un an avant de stopper le coeur d’un tiers de la population mondiale. Alors qu’Amy et Rory hésitent à continuer leurs aventures avec le Doc, lui-même enquête sur ces mystérieux cubes tueurs…

Note: 8/10

5/13: The Angels take Manhattan (Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill)

Alors que le Doc, Amy et Rory font de la lecture dans Central Park, Rory est renvoyé en 1939 par un Angel, et le Doc et Amy reçoivent un message codé de la part de River. La fin est proche…

Note: 10/10

Christmas episode: The snowmen (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Neve McIntosh)

Le Docteur sombre dans la dépression, et jure de ne plus jamais sauver la Terre. Néanmoins, lorsqu’il rencontre Clara, une jeune barmaid/gouvernante, certains coïncidences vont le faire sortir de la spirale…

Note: 8/10

6/13: The bells of Saint-John (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Celia Imrie)

Le Docteur parvient à retrouver une autre version de Clara sur Terre, et enquête lorsqu’une mystérieuse entité intègre le wifi et vole l’âme de ceux qui l’activent…

Note: 7/10

7/13: The Rings of Akhaten (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Emilia Jones)

Le Docteur emmène Clara vers The Rings of Akhaten, des planètes orbitant autour d’une plus grosse planète. Clara rencontre une petite fille, Merry, sur le point d’être sacrifiée au Vieux Dieu, caché à l’intérieur de la planète, un dévoreur de mondes…

Note: 6/10

8/13: Cold war (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Liam Cunningham)

Le TARDIS abandonne le Doc et Clara sur un sous-marin russe en pleine guerre froide. Le Doc y découvre bien vite un Ice Warrior, que les Russes mettent aux arrêts. Cependant, selon la loi martiale, cet acte est une véritable déclaration de guerre…

Note: 5/10

9/13: Hide (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Dougray Scott)

Le Doc emmène Clara en 1974, pensant que la jeune Emma, dotée de pouvoirs psychiques, pourra lui en apprendre plus sur son passé. Cependant, dans le manoir habité par Emma et son futur mari Alec, un fantôme a été aperçu à différentes périodes du temps…

Note: 6/10

10/13: Journey to the centre of the TARDIS (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Mark Oliver)

Le TARDIS est capturé par un vaisseau-garage. Dans l’accident, Clara est envoyée dans les profondeurs du TARDIS. Pour la sauver, le Doc demande de l’aide aux frères Van Baalen, les seuls occupants du vaisseau, et commence alors un long et dangereux voyage vers le centre du TARDIS…

Note: 9/10

11/13: The crimson horror (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Neve McIntosh)

Vastra et son épouse Jenny découvrent une photo du Doc criant à l’agonie. Lorsqu’elles le retrouvent, il est victime d’un venin que Vastra reconnait comme étant le venin d’une sangsue sensée avoir disparu en même temps que la première hibernation des Siluriens

Note: 8/10

12/13: Nightmare in silver (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Warwick Davies)

Cybermites, des créations des Cybermen, pénètrent l’esprit du Docteur et le font développer une double personnalité. Clara, emmenée sur le vaisseau avec les deux enfants dont elle a la charge, tente de l’aider, et rencontre Porridge, alias l’Empereur Perdu

Note: 7/10

13/13: The name of the Doctor (Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Alex Kingston)

Le Docteur et Clara doivent se rendre à Tranzalore pour sauver Madame Vastra, Jenny et Strax. Mais cette aventure risque fortement d’être la dernière pour le Doc, car Tranzalore est l’endroit où il ne doit jamais se rendre. Sa tombe…

Note: 11/10

En bref, j’ai haï cette saison, parce qu’en plein milieu, on nous vole notre couple préféré, et River n’est réapparue qu’en fin de saison… Snif… 😥 En tout cas, The Angels take Manhattan était, comme chaque épisode featurant des Angels, vraiment creepy. Et Cold war, avec Ser Davos et Edmure Tully en guests, ça me fait juste rire. Quand je vous dis que la moitié de l’Angleterre a joué dans cette série… 😛

Et, comment puis-je donner ma désapprobation pour ce finale? C’est impensable, ça devrait être interdit, des épisodes qui font autant chialer... 😥

2 réflexions sur “Doctor Who series 7 (TV)

  1. LadySo dit :

    Je vois aux notes que tu as mis que tu as quand bien moins apprécié la 2ème moitié de la saison. Bah moi, c’est pareil. Tant qu’on a eu les Ponds, ça a été excellent, après, j’ai eu un peu plus de mal. J’ai bien aimé « The Rings of Akhaten » et « The Crimson Horror », mais ces épisodes restent quand même loin derrière « The Angels take Manhattan » et « The Name of The Doctor ». Et tous les autres avec Clara, je les aies trouvé..bof.

    Ah, Edmure Tully. Je me disais aussi je l’avais quelque part, ce mec, mais je n’arrivais plus à me rappeler où. Le truc bien con, c’est que j’ai dû le voir le lendemain dans GOT (ou la semaine d’avant), mais que ce soit dans GOT ou Doctor Who, le mec ne m’a jamais taper dans l’œil. D’ailleurs, Edmure me tape sur le système.
    Tu as oublié que Dame Olenna Tyrrell héberge « Mister Sweet » entre ces deux nichons, dans « The Crimson Horror ». Même si j’aime bien aimé cet épisode, il est bien loin de la qualité de son rôle de reine des Epines !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s