GI Joe Retaliation (Ciné)

Eh bé voilà. C’est fait.

Après plus d’un an d’attente et d’espoirs déchus, je l’ai enfin vue, cette suite.

J’avais apprécié GI Joe Rise of COBRA, c’est vrai, parce que Joseph Gordon-Levitt et Christopher « Dumbo » Eccleston y étaient deux parfaits méchants.

Mais il me fallait plus. Si possible du Zartan (parce que ce personnage, je l’aime), avec une dose de Ray Stevenson…oh, et toujours autant, voire plus, de Ray Park en Snake Eyes.

Je n’ai pas été déçue de ce côté-là. Le pitch, however… Oh, et puis, cliquez donc! Je ne spoile quand même rien!

Cette fois, les Joe ont affaire à du lourd. Leur vieil ennemi, COBRA, n’est pas tout à fait détruite, puisque Zartan est toujours Président des Etats-Unis, et que Storm Shadow a survécu à son combat contre Snake Eyes. Mais un projet se fait pressentir, et alors que Duke et son équipe partent désarmer le Pakistan sous les ordres du Président, Storm Shadow embraque dans une toute autre mission…

a1

Ce film a démarré genre hyper lentement. Au départ, j’ai presque cru que j’allais devoir zapper. Mais finalement, nan. Et vous savez pourquoi? Long live Bruce Willis.

Eh ouais. En faisant intervenir The Mister films d’action par excellence, tout juste sorti des jupes de Sly dans son Expendables, le réal a là trouvé un chemin à arpenter. Le sieur Bruce use comme d’habitude d’une bonne couche d’humour à la John McClane qui contrebalance assez bien le talent assez relatif de Dwayne Johnson qui est pathétique dès qu’il faut verser dans le mélo.

Deuxième atout: cette suite ne renie absolument pas ceux qui ont fait les beaux jours de son prédécesseur. Zartan, Storm Shadow et Cobra Commander sont donc de nouveaux de la partie, accompagnés dans leurs tribulations des toujours efficaces Joes, cette fois emmenés par The Rock, mais on s’en fout, le vrai leader, c’est Snake Eyes.

Tiens, parlons donc du casting, tant qu’on y est.

Dwayne « The Rock » Johnson, donc, qui n’est pas très bon acteur, sauf quand il veut, et qui arrive à sérieusement me donner des envies de meurtre par moment, et qui devrait aussi arrêter la glonflette sans quoi il va exploser, interprète Roadblock, le nouveau chief des Joes.

a1

Ray Park, mon Ray-Ray n°1, l’une de mes divinités cinématographiques, est toujours bien caché derrière le masque de Snake Eyes, et dépote toujours autant sa maman avec un sabre (mais en même temps, quand on a joué Darth Maul, on est juste un peu bien rôdé).

a1

Byung-hun Lee  est toujours aux commandes de Storm Shadow, qui n’est pas troué de partout bizarrement, et qui est toujours aussi canon, accessoirement. Qu’est-ce que je peux avoir un faible pour les Asiatiques fana d’arts martiaux, sérieux… XD

Jonathan Pryce interprète toujours le Président des Etats-Unis, cette fois en mode Zartan, et seigneur que j’aime cette version! J’ai l’habitude de voir l’acteur se cantonner à des rôles de gentils (sauf dans Tomorrow never dies, oh yeah 007), et là, il jubile, s’amuse, et nous offre l’un des personnages les plus charismatiques du film. Sans rire.

Mais ban…voilà quoi…

Fallait qu’ils pondent Firefly, et fallait qu’ils le choisissent LUI pour l’interpréter. Ray Stevenson. Titus Pullo. Porthos. Volstagg (mais je ne lui en tiens pas rigueur). Dagonet.

a1

Hello there, handsome.

L’un des meilleurs Irlandais du monde entier. Badass à souhait. Et détenteur d’un charme ravageur, surtout quand il joue des connards, je remarque (dans le genre, Porthos avait le flambeau autrefois). Donc, Firefly. Psychopathe affublé d’un accent briton indéniable, d’une cicatrice assez seyante, et qui…ben…bastonne comme un dieu.

Bref, les enfants, si vous vous attendez à du bon film d’action qui fait pas réfléchir, GI Joe Retaliation est fait pour vous. Si, however, vous avez aimé la série et les jouets originaux, passez votre chemin en hurlant « Help! » parce que vous aurez une furieuse envie de tuer des gens après…

Note: 6,25/10 (scénario: 4/10 (l’un des plus lame de l’Histoire, mais Thor est toujours l’étalon-référence)jeu: 7/10 (à boire et à manger, mais merci Arnold d’être venu)BO: 6/10 (y en a pour ainsi dire pas)action: 8/10)

a1

 

2 réflexions sur “GI Joe Retaliation (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s