The Wolverine (Ciné)

Hello ma ptite blogo!

Je sais que je me fais rare en ce moment. Je ne sais pas à qui vous devez vous plaindre de mon absence: la météo caniculaire, mon boulot ou ma deuxième session qui commence à se rapprocher.

Bref, entre ces trois coquins, je trouve quand même le temps d’aller au ciné en famille.

Voir The Wolverine en l’occurrence. Un film qui réunit bien des choses que j’aime vraiment beaucoup en ce bas monde.

Et si vous vous posez la question, cliquez donc. Pas de spoil, ou alors un seul mini pour ceux qui n’ont pas vu la bande annonce. 😉

The Wolverine, baptisé Combat de l’immortel en VF, démarre à Nagazaki juste avant le largage de cette chère bombe atomique en 45. Logan, prisonnier de guerre, y sauve la vie d’un jeune soldat. De retour de nos jours, et quelque temps après The Last Stand (le troisième opus X-Men, au fait), Logan pleure toujours la mort de Jean, et reçoit l’invitation d’un vieil ami à le visiter sur son lit de mort. Logan embarque pour le Japon…

a1

Ce qui m’a plu dès l’annonce du pitch il y a de cela des mois, c’est la présence de quelque chose que j’aime plus que tout au monde dans le cinéma: le Japon et son bushido.

Il y a de cela quelques semaines, à la maison, on a dévoré la série documentaire Apocalypse, et Maman, ainsi que moi en moindre mesure, a été choquée de voir combien les Japonais tiennent à leur honneur.

S’il y a bien quelque chose qui je trouve manque à nos civilisations occidentales, c’est bien le concept d’honneur.

Bref, je laisse de côté mon bushido adoré.

Le monde sait que j’aime Wolverine depuis le tout premier X-Men. Je l’avais aimé aussi dans le second, beaucoup moins dans le troisième (mais ça c’est la faute de Famke Janssen), je l’avais soutenu malgré le scénario très faible de Origins.

Ici, notre Wolvy évolue. Il se fait vieux, même si cela ne se voit pas. Il vient de perdre la femme de sa vie, et ses pompes par la même occasion. Le jeu d’acteur de Hugh Jackman est d’ailleurs époustouflant dans cette partie du film.

Troisième chose qui apparait dans The Wolverine et qui m’a fait glousser de plaisir: l’apparition salvatrice d’un Japonais qui me fait frissonner des cheveux aux orteils: Ujio.

Si, Ujio.

Le mortel que vous êtes se pose la question: qui diable est ce Ujio?

Bande d’incultes.

Vous là-bas, seul et unique rescapé de la cinéthèque qui vous aussi avez apprécié, aimé peut-être, The Last Samurai, vous savez qui est Ujio.

Ujio, c’est le samurai par excellence. L’Homme qui baragouine en japonais et qui arrive même comme ça à me faire baver.

Hiroyuki Sanada de son vrai patronyme.

Ici, rasé, les cheveux courts, l’armure de samurai mise de côté, mais…le sabre pas.

Seigneur, je vous remercie. Arigato.

a1

Bref, entre sabres, samurais, Legolas japonais, japonais parlé, et Wolverine, je ne savais plus par où je devais lancer mes gloussements.

Certainement pas du côté de Mariko, cette potiche de service, certes ayant son importance dans le comic, mais perdant de sa saveur et de son utilité justement ici.

Autre atout du film, bien que se présentant comme une remise en question à la Dark Knight, The Wolverine ne perd jamais de vue d’où il vient. Les trois films qui l’ont précédé sont présents à leur manière, ce qui me fait penser qu’un néophyte n’y comprendra rien.

Surtout à la séquence post-générique. Qui m’aura fait hurler, tiens, tant que j’y pense. La salle de ciné en a encore des acouphènes.

Bref, les enfants, un blockbuster, certes. Mais un blockbuster alliant efficacement film Marvel et film de samurai. Efficace. Droit au but.

Surtout chez moi quoi. Tu me donnes Hiroyuki et un sabre, et je fonds.

Note: 7,25/10 (scénario: 8/10 (quelques fausses notes disparates, dont la 3D totalement inutile) jeu: 8/10BO: 7/10X-Men: 6/10 (on perd un peu l’esprit Wolverine au profit de l’esprit reconstruction, mais ce n’est pas déplaisant))

a1

7 réflexions sur “The Wolverine (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s