La rétro: Space Jam (Ciné)

Pour le coup, une vraie rétro bien vintage! Ce n’est pas vous, enfants des années 80-90, qui vont me contredire!

Bref, ce matin, je me suis levée avec une forte envie de vous parler de ce film qui a bercé mes soirées chez mes grands-parents pendant des années… A tel point que je le connais par coeur.

Lui…et ses répliques.

Je spoile!

Space Jam, c’est un film mêlant dessin animé, images de synthèse et prises de vues réelles. C’est donc un petit OVNI, surtout quand on sait qu’il est le premier à réitérer l’exercice après l’hydre de synthèse d’Hercules chez Disney. Pour 1996, c’est pas mal. 😉

L’histoire est simple: de grands joueurs de la NBA se retrouvent privés de leur talent après que des extraterrestres aient parié sur le déroulement d’un match de basket…contre les Looney Tunes. La seule solution qu’il reste aux Tunes, c’est de sortir Michael Jordan de sa retraite…et de l’emmener dans leur monde animé pour le match du siècle.

« C’est ça, payez-vous une tranche de canard! »

Je sais que ce scénar n’a pas l’air de casser trois pattes à Daffy Duck, mais il n’empêche que quand j’étais petite (j’avais cinq ans quand il est sorti, je vous rappelle), c’était mon film préféré. Mon papy avait acheté la VHS qui tournait en boucle à chaque fois qu’on allait les voir.

Une bonne overdose de « Viens Môman, on va faire la fieste, et on fera des gâteaux! »

Ouais, vous aurez compris, il n’est pas improbable que je connaisse les répliques par coeur.

« J’ai pi-pi-pi cu-culotte. »

Petit tour du casting? 🙂

Michael Jordan, le grand Michael Jordan, y joue ici son propre rôle de joueur de basket « retraité » et recyclé dans le baseball, où il n’est pas vraiment le meilleur, faut bien le dire.

Bill Murray (l’inénarrable imbécile de Ghostbusters) joue lui aussi sa propre tête, et ça fait plaisir.

a1

Dans les Looney Tunes, on retrouve les bases:

« Bugs Bunny, Buuugs Bunny… Est-ce qu’il a de longues oreilles, comme ceci? » « Ouiii! » « Est-ce qu’il saute partout, comme ceci? » « Ouiii! » « Est-ce qu’il dit « Quoi d’neuf Docteur, comme ceci? « Euh, quoi d’neuf Docteur? » » « Ouiiii! » « Jamais entendu parler… »

a1

Daffy Duck est lui aussi de la partie, ainsi que Taz, Titi, Sylvestre, Granny, Coyote, Bip-bip et Piggy.

Et Lola Bunny, un nouveau personnage de lapine qui joue bien au basket et qui dit sans arrêt: « Ne m’appelle plus jamais Poupée. »

Quant aux « vilains » de l’histoire, on notera que leur chef est voicé par Dany de Vito. 😉

« Fraicheur lavande… »

Bref, les enfants, certes pas un film qui restera dans vos annales, mais qui aura toujours une place spéciale dans les miennes…

Note: 8/10 (scénario: 7/10jeu: 9/10 (dieu que les gens s’amusent dans ce bazar)BO: 8/10 (I believe I can fly!)film familial: 8/10 (en plein, bébé!))

a1

2 réflexions sur “La rétro: Space Jam (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s