Le versus: Camelot vs Merlin (TV)

Hello les ptites gens!

Alors, ajd, j’introduis une nouvelle catégorie dans le blog, une catégorie qui me faisait de l’oeil depuis un petit temps déjà. Il s’agit du versus.

Le versus, c’est quoi? Eh bien, c’est un article qui s’intéressera à deux séries, deux films, deux tout ce que vous voulez, et qui partagent certaines caractéristiques. En attribuant des points à chacun, on verra ainsi lequel se détache du peloton.

Et on commence les hostilités en départageant Camelot et Merlin, deux séries dont le point commun n’est pas vraiment un mystère. 😉

1. L’histoire

Camelot et Merlin partent de la même histoire à raconter, à savoir la légende du roi Arthur Pendragon et de sa célèbre quête du Graal. Mais ni l’une ni l’autre ne traite le sujet de façon fidèle.

D’un côté, nous avons Camelot. Dans cette série, Arthur a été élevé par un chevalier de son père, le cruel Uther. Sa mère, Ygraine, était bien l’épouse d’Uther et non celle de Gorlois comme dans la légende. Merlin, par contre, est bien ici le sorcier immortel qui aide le jeune Arthur à monter sur le trône comme véritable Pendragon, et sa demi-soeur Morgane est bien une sorcière elle aussi. Par contre, Guenièvre est ici l’épouse du chevalier Leontès, pas de Lancelot en vue, et la plupart des chevaliers de la Table Ronde sont inventés.

De l’autre côté, nous avons Merlin. Là, le sorcier et Arthur ont le même âge, l’un étant le serviteur de l’autre et devant cacher ses pouvoirs pour éviter d’être exécuté par Uther, le père d’Arthur. Morgane est là aussi une sorcière, même si elle l’ignore au départ, et n’apprend que plus tard sa filiation. Les chevaliers de la Table Ronde sont tous représentés à un moment ou à un autre, et Guenièvre est ici la servante de Morgane. Mordred fait ici aussi l’objet d’une prophécie qui annonce qu’il sera la fin d’Albion et d’Arthur, et Avalon est bien l’ile des immortels.

Le point est donc attribué à: Merlin, car elle traite plus de sujets « fidèles » que Camelot.

a1

2. Le public visé

Camelot vise un public plus adulte que sa petite soeur, en témoigne les scènes plus chaudes entre Arthur et Guenièvre ou entre Morgane et le roi Loth. De plus, l’atmosphère est résolument plus sombre.

Merlin, elle, vise un public plus familial, à travers l’humour qu’elle dégage et le choix de la lumière.

Le point est donc attribué à: Personne, car selon qui l’on est et ce qu’on aime, on se dirigera plus vers l’une ou l’autre. Et j’aime à la fois les effusions de sang et l’humour briton à peine dissimulé.

3. Le casting

Dans Camelot, on fait appel à des valeurs sûres: Eva Green, James Purefoy, Joseph Fiennes, Claire Forlani, etc etc. Ca rend la série plus attractive que si les personnages principaux étaient incarnés par des inconnus.

Dans Merlin par contre, les personnages principaux sont incarnés par des inconnus, mais le caractère familial de la série fait qu’on s’attache rapidement à eux. Les guest stars servent donc à faire des apparitions caméo, mais sans plus.

Le point est donc attribué à: Camelot, parce que c’est toujours agréable de retrouver des têtes qu’on apprécie.

a1

4. L’action

Dans Camelot, l’action sert surtout dans les batailles. Il s’agit donc de violence « banale » comme on en trouve dans la plupart des séries.

Dans Merlin, l’action se trouve sous la forme de duels de magie. Merlin doit souvent faire appel à ses pouvoirs, que ce soit pour combattre un sorcier légendaire tel Cornelius Sigan, ou pour demander de l’aide à son dragon Kilgharrah.

Le point est donc attribué à: Merlin, parce que ça change un peu du simple boum boum, viens là que je te casse les dents.

a1

5. L’impact

Là, y a pas trop de mystère non plus.

Après des audiences médiocres, Camelot est annulée après une seule saison aux Etats-Unis.

Merlin a quant à elle bercé les soirées des Anglais pendant plus de cinq saisons, et est encore régulièrement diffusée en France sur France 4 et en Belgique sur Club RTL. Elle s’est arrêtée non faute d’audience mais parce que les scénaristes jugeaient avoir traité le sujet jusqu’au bout.

Le point est donc attribué à: Merlin, dans un verdict sans appel.

a1

Les résultats:

Avec 3 points contre 1, c’est Merlin qui remporte le versus du jour!

Et pour fêter ça, voici le bêtisier de la dernière saison, la cinquième. 😉

5 réflexions sur “Le versus: Camelot vs Merlin (TV)

  1. LadySo dit :

    En France, Merlin est diffusé sur NRJ12 et Gulli, pas France 4. C’est Doctor Who et Sherlock qui sont sur France 4 ^^
    Je n’ai jamais vu Camelot, et je n’ai pas du tout envie de regarder. Arthur a une tête qui ne me revient pas, dedans ^^ »

    J'aime

    • Haha! dit :

      Gulli, c’est ça… ^^ En fait, mes cousins ont le câble et regardent toutes mes séries préférées sur France 4, et ont regardé Merlin. J’ai juste fait la mauvaise association. XD

      J'aime

  2. Nicolas dit :

    J’avais beaucoup aimé Camelot qui n’a malheureusement fait qu’une seule et unique saison. Merlin, j’aimais beaucoup mais je lui reprocherais d’être bien trop éloignée du mythe, et quand je dis éloigné, je dis vraiment ELOIGNE !!

    J'aime

    • Haha! dit :

      Les deux sont assez éloigné quand on y pense, même si Camelot est plus « proche » de par son atmosphère évidemment plus adulte que Merlin, à vocation humoristique surtout. Mais si on en veut une qui colle vraiment à la légende, faut regarder du côté des Petits Pédestres et de Kaamelott. 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s