Book of the week: Titus Flaminius, la fontaine aux vestales (Book)

Coucou les zamis (oui, j’aime désormais faire des liaisons visibles entre mes mots, j’trouve ça as cute as Kylie Minogue (référence The Voice UK, hello there!)).

Aujourd’hui mardi, j’ai encore plongé tête la première dans ma bibliothèque pour en ressortir un ouvrage je pense très méconnu du grand public, le premier tome d’une saga politico-historique que j’ai dévoré en quelques heures, et mon père avec, c’est pour vous dire…

Le nom de ce livre magique? Titus Flaminius, la fontaine aux vestales

a1

Titre: Titus Flaminius, la fontaine aux vestales

Auteure: Jean-François Nahmias

Biographie express: Jean-François Nahmias, né en 1944, est un écrivain passionné d’Histoire. Outre la saga de Titus Flaminius, il compte dans ses œuvres L’incendie de Rome, La Nuit mérovingienne ou encore L’illusion cathare, qui ont toutes pour point commun d’être très documentés. Il a également coécrit de nombreux ouvrages avec Pierre Bellemare.

Résumé: 59 ACN. Titus Flaminius, jeune avocat issu de l’une des plus grandes familles de Rome, découvre avec effroi que sa mère Flaminia a été assassinée. Avec l’aide de Florus, un jeune acteur qui lui a sauvé la vie, Titus s’engage dans une enquête qui l’emmènera loin des sentiers connus, de la colline de Palatin où vit le grand César aux confins de Subure, le quartier pauvre de la plus grande ville du monde connu…

Ce que j’ai aimé: Je vais dire tout, parce qu’il n’y a rien qui m’ait dérangée. A vrai dire, les recherches historiques de l’auteur ont fait qu’à aucun moment je n’avais envie de dire « ouais, ouvre une Encylopaedia Universalis, imbécile ». Non, Nahmias a réussi le tour de force de réellement ancrer son récit dans un univers réaliste parce que réel, et quand on se rend à Rome après avoir lu Titus, on n’est plus vraiment la même personne (j’exagère à peine, c’est vous dire comment ce bouquin m’a marquée).

Je le conseille à: Aux lecteurs et lectrices qui aiment l’Antiquité romaine, les intrigues policières, et qui n’ont pas peur d’en découvrir des vertes et des pas mûres sur le compte de cette cité autrefois si florissante…autant que barbare. 😉

Note: 8/10

2 réflexions sur “Book of the week: Titus Flaminius, la fontaine aux vestales (Book)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s