Et si on vivait tous ensemble? (Ciné)

Bonjour les gens!

Vous voyez, ce weekend, vous êtes gâtés. Et après avoir fait des reviews d’épisodes vus cette semaine, voilà que j’avais envie de vous parler d’un film. Ça faisait longtemps, non?

Bref, vendredi soir, en Belgique, on a eu droit à un gentil film sur un thème bien actuel, et servi par un casting de rêve. Ce film, c’était Et si on vivait tous ensemble? et je vais vous en parler…maintenant! 🙂 Sans spoilers!

Et si on vivait tous ensemble?, c’est l’histoire de cinq amis, tous âgés de 75 ans, à qui la vie a décidé de ne plus faire de cadeaux. Jean, vieux militant hippie, exaspère sa femme Annie, brillante psychologue. Albert sombre de plus en plus dans une maladie d’Alzheimer non diagnostiquée, pendant que sa femme Jeanne lui cache son cancer. Et Claude, veuf, souffre de problèmes de cœur qu’il ne considère qu’avec mépris puisqu’ils l’empêchent de vivre une vie sexuelle accomplie. Lorsque Claude fait un infarctus et est placé contre son gré dans une maison de retraite, ses quatre potes décident, contre vents et marées, d’emménager tous ensemble dans la grande maison de Jean et Annie. Démarre alors une colocation pas toujours facile et souvent semée d’embûches…

a1

J’ai beaucoup aimé ce film car il traite de tous les problèmes que l’on pourra rencontrer quand on atteindra cet âge. Jeanne refuse de faire traiter son cancer pour éviter un acharnement thérapeutique qu’elle ne souhaite pas. Albert perd la mémoire et doit consigner ce qu’il fait ou dit dans un cahier qu’il relit tous les jours. Il doit se séparer de son chien car il n’a plus la force de résister aux coups de laisse. Et caetera…

Mais outre le scénario, c’est surtout le casting qui fait plaisir, car chaque membre joue à la perfection, à tel point qu’on croirait presque que c’est une tranche de vie que l’on regarde et pas une fiction.

Guy Bedos incarne un Jean assez proche de sa personnalité, gueulard, râleur, mais gentil.

Geraldine Chaplin, fille de magnifique, incarne Annie avec finesse et classe.

Jane Fonda, toujours sublime à son âge, interprète Jeanne à la perfection, femme qui accepte la mort et décide de s’en jouer.

Pierre Richard, l’éternel, incarne Albert, le personnage qui m’a le plus touché à cause de sa maladie, la Plaie la pire que l’on pourrait choper dans nos vieilles années…

Claude Rich incarne Claude, le vieux nymphomane photographe, qui trouve les femmes belles quelles qu’elles soient.

a1

Et mon chouchou incontesté, mon petit plaisir de casting à moi, Daniel Brühl, incarne Dirk, l’adorable allemand à l’accent si trognon (et parfait en tous points, en fait) qui sert d’infirmier à toute la bande.

(Je craaaaaaaaque.)

a1
(Et d’ailleurs, je propose une loi anti-Allemands trognons)

Bref, les amis, un film à voir, même s’il ne plaira pas à tous, car mine de rien, on aura nous aussi 75 ans un jour, et voir comment on peut se battre contre la vieillesse et vivre pleinement met du baume au cœur. Sérieusement. 🙂

Note: 8,5/10 (scénario: 9/10jeu: 10/10 (ouiiiiiiii, ça arrive encore)BO: 6/10 (le seul point négatif)sujet: 9/10)

a1

7 commentaires sur “Et si on vivait tous ensemble? (Ciné)

  1. J’avais vu ce film quand il était sorti au cinéma. Je l’avais beaucoup aimé. C’est vrai qu’il est vraiment pas mal et nous montre bien à quoi on pourrait ressembler quand on aura 75 ans. Ça me donne envie de le revoir, tiens…
    Et j’ai le même coup de cœur. Daniel Brühl est quand même exceptionnel. En plus, il est aussi bon en français qu’en anglais et il n’y a pas beaucoup d’acteurs qui peuvent se targuer de savoir parler 3 langues.
    Bref, un film bien dans l’air du tout qui fait du bien quand on le regarde, même s’il n’est pas si joyeux que ça !

    J’aime

    • Oh cool je pensais que j’allais parler d’un film totalement inconnu! ^^ Contente de savoir que tu as aimé aussi, comme tu dis, il est dans l’air du temps même s’il n’est pas tout à fait drôle. 🙂

      PS: Rââââh, Daniel Brühl… J’ai craqué dessus dans Inglorious Basterds, et je ne m’arrange pas. XD

      J’aime

      • Je te dirais qu’à mon avis, il n’y a pas beaucoup de gens de notre âge qui le connaisse. Je suis d’ailleurs aller le voir avec ma grand-mère, celui-là (et ma mère, accessoirement). Il n’y aurait pas eu Daniel Brühl dedans, pas dis que je les aurais accompagné.

        PS : Ah, moi, je le connais depuis Goodbye Lenin, découvert en classe d’allemand en 4ème. Je ne peux pas dire que j’ai suivis toute sa filmo, mais quand je sais qu’il est dans un film que je prévoie de voir, je suis toute heureuse 😀

        J’aime

      • Tu. M’étonnes. Déjà moi j’me sens toute chose, alors… XD
        PS: Goodbye Lenin tiens… Je retiens, pas vu. 😉

        J’aime

  2. Ping : On fait peau neuve! [41] – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :