Why did it work? Raiponce (Ciné)

Coucou les enfants! (Comment ça vous êtes tous adultes? Mes fesses c’est du chocolat noir! Je sais qu’il y a des bébés parmi vous, dénoncez-vous, bande de charlatans!)

Bref, il est temps de calmer mes pauvres neurones qui déconnent.

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de l’un des derniers Disney, celui qui a révolutionné l’image comme les thèmes du Disney… »ordinaire ». Amen, Alléluia et toutes ces bêtises religieuses, il était temps. Moi les connes sans cervelle, j’en avais ma claque.

Donc, les amis, voici que je vous parle de Raiponce.

So, why did it work?

1. Une révolution scénaristique

a1

Ce qui fait l’attrait de Raiponce, c’est le fait que le scénario chamboule totalement les conventions des Disney classiques type Blanche-Fesses ou la Conne-au-bois-dormant (oui, je les déteste, so what?), sans toutefois les renier totalement. Alors oui, il y a de la chanson à tout va, de la jolie gamine et de l’histoire d’amour sucre-d’orge, mais il y a aussi un message. Celui de l’émancipation de la femme, lassée d’être enfermée dans sa tour, qui veut découvrir le monde, faire des rencontres, tomber amoureuse, faire des erreurs, vivre des déconvenues, mais VIVRE, bon sang! Et ça, ça change genre puissance un milliard par rapport à ces connes des années 30-40-50-60-70-80…qui ne savaient faire qu’attendre l’arrivée du beau gosse, rêve de liberté qui n’en était pas un du tout.

Ça, c’est de la tartine.

2.  Une animation plus propre

a1
Et les reflets dans les yeux de Poncinette…

Depuis la collaboration avec Pixar, Disney a eu le temps et l’opportunité de travailler son dessin. Le résultat est là, plus propre, plus lumineux, avec des détails sur les personnages que l’on avait pas avant: une ombre par-ci-par-là, une barbe naissante, un point de beauté, des mèches dans les cheveux, des courbes lascives… (ah ouais, ça, la mère Gothel, elle est bien gaulée)

3. Le plus beau gosse de l’Histoire des Disney

a1

Je me souviens que la première fois que je suis allée voir Raiponce, j’ai eu comme un choc en découvrant Flynn Rider, beau gosse s’il en est et charmeur comme pas deux. Nous étions toutes d’accord dans la salle (enfin, celles qui avaient déjà les hormones d’âge à se poser ces questions existentielles), Raiponce a une volonté inhumaine pour ne pas craquer sur-le-champ pour cet imbécile. Quand, par la suite, j’ai appris que Flynn avait été créé en demandant aux femmes du bureau ce qu’elles aimaient le plus chez un homme, ça a été la goutte d’eau. Flynn existe donc pour tourmenter nos hormones. Saloperie.

4. Les meilleurs sidekicks muets de l’Histoire de l’animation

a1

Dans le book des sidekicks, on en a déjà eu des pas mal, dans le genre: Zazu, Timon, Pumbaa, Kaa, Triste Sire, Sébastien, Polochon, Piloctète, Tok, Tantor, Mushu et j’en passe et des meilleurs. Le problème, c’est que tous ces sidekicks parlaient. Ici, les deux meilleurs personnages du film sont muets. Et pourtant, dès qu’ils sont à l’écran, on pisse de rire. Donc, je voudrais applaudir les scénaristes et animateurs qui ont réussi à pondre Pascal et Maximus. For reasons.

3 commentaires sur “Why did it work? Raiponce (Ciné)

  1. Tu oublies que la voix de Flynn est faite par Zachary Levi. A chaque fois que je l’entend, je tombe en pâmoison…Aaaaah, Zach….

    J'aime

  2. Ping : On fait peau neuve! [42] – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :