Mockingbird (4×07)

Mes enfants, l’instant est grave. Sérieux, crucial même. En ce lundi soir, je commets l’ignominie d’écrire ma review de Game of Thrones pendant que, dans ma télé, Antonio Banderas joue le Zorro et Hugh Jackman sort les griffes. Pas sur la même chaine ni dans le même film, je vous rassure. Sans déconner.

Bref. En ce jour où donc deux de mes films préférés (je ferai l’impasse sur QUEL X-Men est donc diffusé), j’ai décidé de faire passer mon amour pour Westeros avant tout.

Et de commencer un deuil très difficile, douloureux, affreusement douloureux…

Bronn. Si tu ne reviens plus dans ma télé, je vais en mourir. Sérieusement.

(Et donc ce que je savais devoir arriver arriva.)

Massive spoilers alert. Comme si je devais encore le dire.

Maman a enfin compris que le générique, bien analysé, permet de savoir quels personnages de GoT seront présents dans l’épisode. Il était temps. N’empêche que depuis que ça a fait tilt, elle me harcèle à chaque générique: « Et ça, c’est qui? ». Je pourrais perdre patience, mais comme je l’aime et que comme basically je fais la même chose dans ma tête, ça passe.

Bref donc.

Cet épisode, nous le démarrons avec la fratrie la plus pourrave de Westeros, les Lannister donc. Tyrion se fait copieusement engueuler par son grand frère: « Ah mais que pourquoi que t’as foutu en l’air ma super idée de t’envoyer te faire massacrer par des Sauvageons au Nord? T’es con ou quoi? » « Va chier. »

Si, ça c’est passé comme ça.

Enfin, presque, car, dans les grandes lignes, ceci fut l’épisode où Tyrion est trahi par ceux qu’il tient le plus en estime. Shae la semaine dernière, qui a donc prouvé (oh really) qu’elle ne l’aimait pas ou plus, Jaime cette semaine qui refuse de se battre pour son frère sous prétexte qu’il a pas envie de se faire massacrer…

Et le troisième, on va y revenir.

Pas de bol pour celui qui va devenir le champion de Tyrion (je rappelle que je ne suis pas censée savoir qui c’est, reum reum, spoilers, toussa), celui de Cersei sera donc cet enfoiré de Gregor Clegane, frère de notre désormais bien-aimé Sandor, celui qui aime couper les chevaux et tout le tralala (celui qui s’est fait fister par Loras, aussi, maintenant que j’y repense).

Aïe.

(Ou pas, quand on sait donc c’est qui qui va lui foutre la misère, mais je me tais.)

Un Clegane en appelle un autre: Sandor et Choupette se ramènent au petit galop.

S’en suit une scène ma foi inutile avec un homme mourant très lentement de ses blessures, et un assaut raté par les deux anciens compagnons de cellule de Jaqen. Aaaaah, Jaqen. Rien qu’à dire son nom, il manque, cet enfoiré. 😀 *sourire béat sur mon visage* Bref donc, Arya n’en fait qu’une bouchée, et cette gamine devient sérieusement la pire des psychopathes de la série avec sa liste de gens à tuer…

(Moi j’ai une liste…des gens que j’aime. Plus romantique comme notion. Moins fatale.)

Au pays de Jon Grognon Snow, rien ne s’arrange. Alliser Thorne est toujours un connard, et refuse d’entendre raison. Pourtant, Mance Rayder s’approche dangereusement près, et boucher le tunnel traversant le Mur serait la seule bonne idée du bâtard de Stark depuis des lustres. Mais ban, nan, décidez de crever si vous voulez, après tout, on s’en branle, ça nous permettra de voir Tonton Tormund.

Voici donc arriver la scène que j’ai redoutée depuis la fin de la saison précédent. Bronn…*sniff*…déserte Tyrion pour épouser une riche future héritière et ainsi assurer sa survie.

J’ai donc pleuré quand ils se sont serré la main une dernière fois, je l’avoue.

Mais en même temps, la bromance entre Tyrion et Bronn, je la kiffais depuis day one, et là….

JEROOOOOOOOOOME! REVIEEEEEEEEEEENS!

(Hormones, taisez-vous!)

Je vous avais dit que Daario Naharis allait pécho. C’est chose faite. Et il a un beau cul.

(Non, je ne m’attarderai pas sur cette scène. Elle a fait mal à mon cœur d’amante de Jorah.)

Selyse a mal à la tête. C’est sûr qu’être dans la même pièce qu’une femme quinze fois plus belle que toi et comprendre par là-même pourquoi ton mari se l’est faite, ça peut être douloureux.

a1

Mais avec leurs conneries de Lord of Light, elles me font chier de toute façon, alors…

Moi je voulais retourner à Braavos et revoir Mycroftinet… 😥

Jorah, bien qu’il ait compris ne pas pouvoir – pour l’instant, je ne désespère pas – gagner les faveurs de sa Khaleesi, a tout de même une part importante de son cœur entre ses jolies mains toutes sales (il faudrait qu’il pense à prendre un bain un de ces quatre… Car si Daenerys commence à faire erreur sur erreur dans cette nouvelle lubie de reine de Meereen, elle peut compter sur son chevalier servant pour la conseiller au mieux…

a1

C’est sûr que les leçons de Papy Barristan passent moins bien… 😛

Sandor s’est fait bobo, Arya le soigne. Point. On en vient presque à vouloir revoir Bran dans des cas comme ça qui ne servent à rien…

Brienne et Podrick avancent mine de rien et rencontrent Hot Pie au détour d’une taverne. Après moultes discussions sur les ingrédients utilisés pour une tourte aux rognons, le délicieux cuisinier fait donc part à Brienne qu’il a vécu quelques temps auprès d’Arya, et qu’elle voyage en ce moment avec Sandor.

Notre Lady préférée et son Pod se dirigent donc d’un bon pas vers les Eyriés, car Pod est super intelligent et sait où il doit aller. Super Pod. Tu devrais avoir ton propre GPS.

Oberyn gagne de plus de plus de place dans mon cœur au fil des semaines… Si la semaine dernière il se la jouait je-m’en-foutiste sympathique, cette semaine, il montre ses vraies couleurs.

Et s’il fait pleurer Tyrion, c’est parce qu’il lui apprend qu’à ses yeux, il n’est pas un monstre et ne mérite pas de mourir pour être simplement venu au monde. Il n’est qu’un homme comme tous les autres…

Et Oberyn sera son champion. Car il veut la justice pour lui, pour sa sœur Elia, et surtout pour mettre une belle raclée aux Lannister.

La semaine prochaine, je sors les banderoles et les vuvuzelas… 😀

Au pays de Pedobear, Sansa, qui est con comme ses pieds, fait un château en neige. Et cette conne s’étonne que son cousin tout aussi débile vienne casser son beau Winterfell à grands coups de « Mais euh, y a même pas de Porte de la Lune d’où on peut jeter les gens et les regarder s’écraser jusque parce que j’ai pas Disney Channel! »

Arrive Pedobear himself, so in love qu’il embrasse même Sansa sans y penser, et elle se laisse faire cette cruche, parce qu’au fond, Petyr-chouchou, il sait jouer avec les mots, et charmer ses dames. (J’en suis peut-être l’une des preuves, faudra voir)

a1

Et enfin, ENFIN, il se débarrasse de ce fardeau lourd à porter qu’était Lysa…en la balançant par cette même Porte de la Lune que son petit con de fils adule tant.

Bien joué Petyr. Il grimpe encore un échelon. Attention, tu risques d’un jour détrôner Tyrion. C’est pas bien.

Bref, les gens. Bientôt la fin déjà de cette saison, et si tout ne s’accélère pas pour tout le monde, certaines scènes vont me rendre gaga rien qu’à les attendre.

Oui, dans quinze jours, après ce mini-hiatus de merde, je serai là dans mon salon à hurler le nom d’Oberyn à tue-tête, parce que ce gars est juste génial.

6 réflexions sur “Mockingbird (4×07)

  1. LadySo dit :

    Je suis définitivement sous le charme d’Oberyn. Il faudrait pourtant que j’arrête de m’attacher aux personnages de GOT.
    J’adore Petyr aussi. Il ne remplacera jamais Tyrion (non mais oh !), mais sûr qu’il a une bonne place dans mon cœur

    J'aime

  2. tequi dit :

    Non mais sérieusement est ce que c’est le personnage ou est ce que c’est l’acteur qui est particulièrement bien interprété pour qu’on soit toutes raides d’Oberyn ?
    Et sinon j’ai été encore plus heureuse de voir Lysa voler que Joffrey manger sa tourte… Parce que je ne m’y attendais pas, je l’espérais mais n’osais y croire… Petyr est un vieux dégueulasse, mais il m’a bien fait plaisir pour le coup ! 😛

    J'aime

    • Haha! dit :

      Je ne sais pas trop ce que j’aime le plus chez Oberyn. Sa manière de se foutre de la gueule de tous les Lannister sans avoir l’air d’y toucher, son accent, ses visites journalières au Palais des Milles Fleurs…? Mais en tout cas, je l’aime beaaaaaaucoup! 😀

      Et ouais, purée, Lysa, quelle imbécile, sérieux… -_-

      PS: Ne dis pas trop de mal de Petyr-chouchou… Steuplé. :p

      J'aime

      • tequi dit :

        Je ne dis pas de mal, je l’adore dans son machiavélisme ! Mais faut quand même admettre que c’est un vieux dégueulasse et que c’est beaucoup sa faute si c’est le bordel… (la mort de DEUX mains du roi, d’un roi mais ça on le remercie même si du coup notre nain chéri est en taule à sa place et que bon il va encore y avoir un tas de choses qui vont me déplaire qui en découleront !) Donc ouais Petyr je te kiffe, mais t’es un sacré fouteur de merde ! 😛

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s