Step up 5: All-in (Ciné)

Coucou les enfants!

Eh ouais, j’ai pas pu résister à l’appel incontrôlable du Step up annuel… Blâmez-moi si vous voulez, mais alors que j’avais boycotté le 3 et le 4 au cinéma, y a eu comme…un appât, venu du 4 justement, qui a fait que je n’ai pas pu résister…

Et puis, y a Moose aussi. Qui peut résister à Moose, à sa bouille trognonne et à ses pas de danse venus de Mars?

Pas moi, j’en conviens. 😉

Je ne spoile rien, mais vu le niveau du scénar, j’aurais pu tout autant le faire… XD

Step up 5 réunit plusieurs membres des crews des films précédents.

Sean Asa, le héros de Step up 4, rêve de se faire un nom à Los Angeles, mais le monde d’Hollywood est plein de requins, et ses amis de The Mob retournent sans lui à Miami. Sean apprend alors l’existence d’un concours nommé The Vortex, une émission de téléréalité avec un contrat de trois ans à la clé. Sean convainc alors Moose de créer avec lui un nouveau crew et d’entrer dans la compétition. Les rejoignent donc Andie, Kido, Hair et Monster, issus de la MSA; les frères Santiago et Camille; et Violet et Chad, les nouveaux venus…

a1

Faut pas essayer de chercher des Golden Globes dans le scénario, ce serait peine perdue. Mais j’ai quand même apprécié qu’on évite le cliché du scénar typique Step up: machin mâle forme un crew avec machin femelle, ils tombent amoureux, le crew essuie une défaite avant de défoncer le gros méchant crew à la fin.

Non, ici, on bouge un peu les choses, et ça rafraichit un tant soit peu le schmilblick.

Parce qu’on peut dire qu’à force, j’en avais marre… XD

Au niveau des personnages, j’ai été ravie de revoir Andie, Kido, Monster et Hair, mes ptits chouchous de Step up 2 (qui reste mon préféré) même si j’aurais aimé une tranche de Chase on top. 😉

Mais j’ai comme toujours mes chouchous. Mes trois chouchous ici.

Chad tout d’abord. Prof de danse de salon, il est aussi étonnamment un très bon break-dancer. Même si son « atout » principal est d’être un gros con de latino qui drague de la manière la plus pitoyable qui existe… XD

Moose ensuite, évidemment. Tout le monde aime Moose. Je n’ose imaginer qu’il y ait un seul sans cœur qui n’aime pas ce grand débile d’échalas avec ses moves de fou. Et même si ça fait très (vraiment trèèèès) bizarre qu’il ait vieilli, c’est avec un grand plaisir qu’on le retrouve. Et Camille avec lui.

a1

Mais bon, oui, okay, la raison, le coup de cœur de Step up 4 qui revient ici et que je n’ai pas pu m’empêcher de mater sans vergogne aucune, c’est Eddie. Ben si, Eddie, le meilleur ami de Sean, le cofondateur de The Mob. Il est trop yum. XD

a1

(Et il ressemble à s’y méprendre à Dries Mertens, mon Chaton des Diables Rouges, ça n’arrange rien à mon problème. 😀 )

Bref, les enfants, comme d’habitude, c’est pas le film du siècle, mais plutôt une bonne surprise dans le monde insipide et répétitif des Step up. 😉

Note: 7,25/10 (scénario: 5/10jeu: 7/10BO: 8/10 (j’aime toujours autant)chorégraphies: 9/10 (les meilleures de la saga selon moi))

a1

3 réflexions sur “Step up 5: All-in (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s