Outlander (TV)

La Bigrosphère est en ébullition, je le vois bien. Le simple fait d’avoir lu le titre de cet article vous a transformées, mesdames, en boules de guimauve. Ne mentez pas.

Alors, je sais que d’habitude, les articles sur les séries arrivent quand au moins la première saison est terminée (et que je l’ai regardée, cela va de soi). Je déroge à la règle pour une raison très simple: la suite de cette première saison d’Outlander, nous n’y aurons droit qu’en avril.

EN AVRIL quoi… Vous imaginez un peu ma douleur?

Haaaaaaaaan… 😥

(Et sinon, sur une note plus joyeuse, à la maison, j’en connais deux qui essaient tant bien que mal d’imiter l’accent écossais…mes parents. XD )

Bref, venez donc voir ce que je pense de cette série dont j’avais, par un sale tour que m’a joué Satan, oublié l’existence… Y a pas de spoilers.

Outlander, ça raconte l’histoire de Claire Randall, infirmière de guerre durant la Seconde Guerre Mondiale, qui profite de l’armistice pour s’organiser avec son mari Franck une seconde lune de miel dans les Highlands. Alors que son époux passe ses journées à chercher des informations sur son ancêtre qui aurait vécu dans les environs, Claire s’intéresse aux plantes médicinales. Et un jour, en repérant une plante inconnue au pied d’un menhir, Claire se retrouve projetée au XVIIIe siècle, en plein conflit entre les troupes anglaises et les Highlanders…

Outre le fait donc que j’ai été assez con pour oublier qu’elle existait, cette série, je l’ai aimée en genre deux épisodes. Faut dire que le pilote, avec le gros défaut de devoir présenter tous les personnages, était assez lent. Mais le deuxième….arf.

Il en fallait peu pour m’appâter, mais un peu plus pour me harponner. Malheureusement pour mes mirettes et ma libido, me harponner, Outlander l’a fait assez facilement. Fallait juste le package roux, écossais, à accent des Highlands et à kilt pour que je fonde… 😉

Ne faites pas semblant. Je sais que vous aussi vous avez craqué. 🙂

c1

J’ai pas envie d’être contraignante, mais à la base, ils parlent plus anglais que toi, gros con. Apprend ton histoire. 😛

L’atout indéniable de la série, outre donc son décor à kiffer à donf’ (je ne vous raconte pas comment mon envie perpétuelle de visiter les Highlands a défoncé le plafond sur ma wishlist), ce sont les personnages.

Parce que oui, même si Claire est une chaudasse, comme dirait ma mère, elle est super attachante et on a envie de savoir si elle va s’en sortir dans le siècle hostile où elle est tombée. Même si perso j’ai vraiment pas envie qu’elle rentre chez son Franck chéri (eurk).

Caitriona Balfe, que je ne connaissais absolument pas, fait un très bon boulot, et je la suivrai avec plaisir si elle fait plus tard des translations dans d’autres séries. 😉

Tobias Menzies, avec qui j’ai vraiment un problème depuis son parricide de Rome, incarne à la fois Franck Randall, mari de Claire en 1945; et Jonathan « Black Jack » Randall, son ancêtre. Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai reniflé le connard à trois kilomètres. Même si je n’aurais pas imaginé qu’il l’était à ce point-là… ENFOIRÉ!

Mon petit plaisir personnel arriva donc avec l’apparition d’un certain Graham McTavish au générique. Graham, c’est Dwalin, et celles qui savent que j’ai donc un bonus de 9h sur mon coffret The Hobbit vont donc apprendre que pendant ces 9h, on apprend à connaitre assez bien les interprètes du film, dont le suscité Graham qui, je vais le dire franco comme ça ce sera fait, est devenu l’une de mes personnes préférées AU MONDE! Il est juste hyper drôle, attachant et pas mal charmant aussi… 😉

Donc son Dougal, war-chief du clan Mackenzie…comment dire…je craque? XD

Je vais aussi citer Gary Lewis, méchant taximan qui en veut à Sherlock dans le pilot et que j’ai aimé retrouver ici (Colum est super attachant aussi); ou encore Lotte Verbeek qui incarne une Geillis très mystérieuse (les rousses-sorcières, c’est bon, je connais).

Mais si je devais citer mes trois persos-craquage, ce serait sans aucun doute Murtagh, Anghus et Rupert, aka les boulets. Maman a décrété que Anghus et Rupert, c’était Perceval et Caradoc de Kaamelott. Elle n’est pas loin de la vérité. Toutes leurs scènes sont juste à pisser de rire, bref, je les adore. Quant à Murtagh, il apporte une touche bienvenue d’amitié sincère dans ce schmilblick et je trouve Duncan Lacroix bizarrement magnétique…malgré la barbe.

c1

Mais bon voilà, s’il ne devait en rester qu’un, ce serait Sam Heughan, aka Jamie Fraser (tiens, un autre), le ROUX à ACCENT et KILT. Le package quoi. Je pense qu’il est impossible de ne pas craquer sur lui. Jamie est juste parfait. PARFAIT quoi…

c1

*soupir* C’est pas juste…

(Vous me croyez que ma mère répète à tue-tête « Sassenach » et/ou « Jamie Alexander Malcolm Mackenzie Fraser » au choix toute la journée? Telle mère telle fille, il parait… XD )

Me reste à vous dire qu’au vu du référendum de l’Ecosse il y a une semaine, Outlander est vraiment une série qui fait la pub de ce pays magnifique inside and out, et si j’étais déjà partisane du « Oui » avant de la regarder, je dois dire que ma ferveur a atteint des sommets. 😉

Et je ne vous parle même pas de la BO qui ne mérite QUE le home cinema, et rien de moins. 😉

Enjoy la bande-annonce, même si je doute qu’il y en ait qui ne connaissent pas encore. 😀

Note: 9/10

Vous venez prendre le thé quand vous voulez les gars. ;)

Vous venez prendre le thé quand vous voulez les gars. 😉

6 réflexions sur “Outlander (TV)

  1. iLLy dit :

    J’adore cette série !
    Au départ, j’ai eu un peu de mal, et j’avoue que j’étais assez septique, mais au fur et à mesure j’ai bien accroché. J’aime vraiment beaucoup !
    Randall est vraiment un beau salopard. Le personnage est vraiment intéressant.
    Les personnages secondaires sont très sympa également. Duncan est top ^^
    Le couple Claire/Jamie… *gnii*
    Sinon, je crois que j’aime tout. Les paysages sont magnifiques et me donnent envie d’aller sur les terres écossaises. L’ambiance, la trame de l’histoire. J’ai hâte de voir la suite ! (je pensais pas qu’il aller falloir attendre avril pour la suite :'()

    Ps: En fait, je dois l’avouer, je ne sais pas du tout résister à l’accent écossais. Ça me rend toute chose !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s