Mockingjay Part 1 (Ciné)

Hello la Bigrosphère!

Ouep, de retour avec un film visionné hier soir, et franchement, mes enfants, je n’ai absolument rien compris aux critiques qui disaient qu’il était décevant.

Personnellement, j’ai lu les livres, et les ai même relus dans l’attente de ce troisième opus, et il n’y a RIEN, ou presque, qui ne soit pas adapté directement du bouquin. Mais bon, vous me direz, peut-être justement que c’est ça que ces fameux critiques reprochent à Mockingjay.

Je vous débriefe tout ça, et c’est garanti sans spoilers!

Mockingjay reprend l’histoire de Katniss Everdeen là où Catching Fire l’avait laissée: elle se réveille au District 13, perdue, blessée, détruite par ces derniers Hunger Games. Peeta prisonnier du Capitole, elle n’a qu’une seule solution pour tenter de le sauver: devenir le symbole de la révolution, le Geai Moqueur.

d1

Ce qui frappe d’entrée, outre la fidélité entière au support-livre, c’est que le film répond à certaines des interrogations des lecteurs. Sans vous spoiler, on apprend donc en filigrane ce qu’il se passe en-dehors du District 13 lorsque, et uniquement lorsque, cela concerne Katniss de très près.

Un bon point!

L’autre bon point, c’est que les quelques modifications visibles (y en a peut-être à tout casser trois) par rapport au roman sont à chaque fois justifiées par les choix opérés dans les opus précédents. L’absence par exemple de l’équipe de préparation de Katniss, et le retour d’un personnage (l’un de mes préférés je l’avoue) qui a été trop douloureusement absent du roman jusqu’à la toute fin.

Pour ne pas m’emmêler les pinceaux à tenter de ne rien dévoiler aux non-lecteurs, je vais tout de suite zapper pour vous parler du casting.

Rien de bien chamboulant au niveau des acteurs « de base » présents depuis le début.

Jennifer Lawrence est toujours étonnante de vérité dans le rôle de Katniss, démontrant une fois encore si cela était encore nécessaire qu’elle est une putain de bonne actrice. Sérieusement. Elle me bluffe à chaque film qu’elle fait cette fille.

Josh Hutcherson endosse toujours le rôle de Peeta Mellark, compagnon d’infortune de Katniss lors des Hunger Games, et s’il n’apparait pas beaucoup au vu du caractère de prisonnier de son personnage, au moins, on peut dire que chacune de ses rares scènes est jouée avec conviction, et ça fait plaisir. La métamorphose de Peeta, personnage au départ enjoué et presque trop optimiste, par rappot au Peeta de cet opus-ci, est flagrante et presque douloureuse.

Liam Hemsworth incarne quant à lui toujours Gale Hawthorne, le meilleur ami de Katniss, et cette fois, il a VRAIMENT du temps d’écran utilisé à bon escient. Lisez ceci à vos risques et périls, je ne le redirai sans doute plus jamais de ma vie! => Gale est sérieusement l’un des meilleurs personnages de ce film. Il sert de pilier à la reconstruction de Katniss, et il est assez badass, je dois dire (ouep, je l’ai dit, maintenant je rentre me coucher).

Et Sam Claflin interprète toujours Finnick Odair, ancien gagnant des Hunger Games et grand allié de Katniss. Je suis assez déçue de l’absence de Finnick dans des scènes importantes alors qu’il est beaucoup plus présent dans le roman (il sert, finalement, de psy à Katniss vu qu’ils vivent les mêmes névroses).

Je vais encore citer Woody Harrelson qui revient dans les godasses d’alcoolo irrésistible d’Haymitch, le mentor de Katniss; Elizabeth Banks qui, ALLÉLUIA, revient en Effie Trinket, l’imprésario qui, dans le roman, est prisonnière du Capitole jusqu’à la toute fin; et Philip Seymour Hoffman, qui pour son dernier rôle au cinéma, incarne toujours Plutarch Heavensbee, l’un des cerveaux de la révolution.

(Je dois dire que le voir à l’écran, d’ailleurs, m’a mis un pincement au cœur: il n’a pas l’air dans son assiette… 😦 )

d1

Et bien sûr, Môssieur Donald Sutherland incarne toujours le Président Coriolanus Snow, le grand méchant de l’histoire.

Parmi les nouvelles têtes, je n’en citerai que trois.

La première nouvelle tête, c’est celle de Julianne Moore, qui prête ses traits à défaut de prêter sa crinière de feu à Alma Coin, la présidente du 13. Et si elle a l’air plus sympathique que dans le livre, je sens l’entourloupe.

d1

La deuxième nouvelle tête sera celle de Mahershala Ali, qui interprète Boggs, le commandant des armées du 13. Et le nom de l’acteur ne vous dit rien, sa tête vous dira bien quelque chose. Il a joué, notamment, dans The 4400; Law & Order; ou encore Lie to Me.

Et enfin, je citerai la tête de Natalie Dormer, ma Margaery préférée, qui incarne Cressida, la réalisatrice des spots de propagande de la Rebellion. Et même avec la moitié de sa tête rasée et des tatouages de feuilles de vigne, elle est juste canon la Natalie. *-*

d1

Voilà voilà. Me reste plus qu’à vous parler de la BO, composée par la chanteuse Lorde. Et juste pour faire ma chauvine une fois aujourd’hui, la chanson du générique de fin a été écrite avec mon Stromae national. Juste pour frimer. 😉

Bref, les enfants! Mockingjay est une fois de plus une très bonne adaptation du roman de Suzanne Collins qui ne m’a absolument pas déçue! A voir! (Après les deux premiers si possible of course)

Note: 7,75/10 (scénario: 8/10 (aussi fidèle c’est quand même incroyable)jeu: 8/10BO: 7/10 (on a beau apprécier la pop, Lorde, c’est zarbi des fois)suite: 8/10 (mon préféré reste encore Catching fire))

d1

10 réflexions sur “Mockingjay Part 1 (Ciné)

  1. platinegirl dit :

    Je l’ai beaucoup aimé et, n’ayant pas vu les romans, je tiens a te préciser que je n’ai que tres peu confiance dans le personnage de Alma : elle a pas l’air si révolutionnaire que ca (ou plutot on dirait Napoléon…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s