Edge of Tomorrow (Ciné)

Je continue aujourd’hui de rattraper mon retard dans les films 2014 à voir!

Et cette fois, j’avais envie de ne pas déroger à ma règle de TomCruisophile et de regarder son dernier blockbuster en date, même si je me doute graaaandement du potentiel inutile et inintéressant de la chose.

Mais voyons tout cela ensemble, voulez-vous?

Spoiler free, c’est la vie!

L’Europe a été envahie par des aliens nommés Mimics impossibles à battre. Le Major Cage est envoyé contre son gré au front en Normandie. Là, il rencontre le Sergent Rita Vrataski, héroïne de la guerre, mais se fait tuer par l’un des Mimics… L’histoire se complique lorsqu’il se réveille la veille de la bataille…

d1

Vivre. Mourir. Recommencer. C’était le slogan sur toutes les affiches de ce film de science-fiction au scénario super weird. Super super weird. Je pense qu’involontairement, c’est aussi pour ça que j’ai hésité avant de le regarder. Mais finalement, Doug Liman s’en est pas mal sorti, malgré les embûches qu’un tel scénario crée sur son chemin, dont l’inévitable ENNUI.

S’ennuyer, on le fait, dans ce film. Les jours se succèdent et se ressemble, et si Tom Cruise lui-même a l’air d’en avoir marre, le spectateur aussi en a, malheureusement, pour son matricule. Je me suis emmerdée comme jamais à certains moments, uniquement pour bien me réveiller plus tard lorsque l’action reprend.

Parce qu’il faut lui remettre ça, à ce film, de l’action, y en a blindé. Blindé sa race même. Et de la belle, même si ça n’égale pas Oblivion qui reste à mon sens l’un des films de SF les plus canons de ces dernières années.

Et si Edge of Tomorrow souffre de ses défauts, il reste un bon divertissement, notamment grâce au casting.

Tom Cruise donc, évidemment, c’est un peu lui qui vend le film, tant au propre qu’au figuré (Cage est, après tout, un militaire chargé de l’image médiatique de la guerre). Il est toujours bon, donc je vais rien dire. 😉

Emily Blunt, qui incarne Rita, n’a peut-être pas l’habitude des films d’action, mais s’en sort très bien malgré le peu d’importance, au final, de son personnage.

d1

Et dans les très seconds rôles, je vais citer Brendan Gleeson (Mad Eye Moody hello to you!); Charlotte Riley (Mme Tom Hardy); Noah Taylor (Locke powa ❤ ) ou encore Bill Paxton, sans oublier ce cher Ser Dontos Cul de Game of Thrones.

Mais mon ptit plaisir totalement coupable, c’est complètement d’avoir revu Jonas Armstrong, mon amoureux des années Robin Hood, et en plus, en torse nu, si ça c’est pas un cadeau pour ma gueule, je pige pas… XD

d1

Bref, les enfants, c’est un film certes chouette à voir, mais bon, c’est pas non plus super bandant. 😉

Note: 6,25/10 (scénario: 6/10 (à la base, une super idée, mais qui s’avère être une fausse bonne idée après une heure de film)jeu: 5/10 (qui, à part Mr Cruise, a vraiment de l’importance? NO BLOODY ONE)BO: 7/10SF: 7/10)

d1

4 réflexions sur “Edge of Tomorrow (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s