Into the woods (Ciné)

I’m back en cette fin d’après-midi, cette fois pour une review ciné.

Into the Woods avait fait grand bruit un peu partout dans le monde. Produit par Disney, ce film rassemble les princesses et contes les plus célèbres et les mélange en un joyeux fouillis, le tout avec un casting parfait…et des chansons partout.

Spoilers free, sans soucis!

Un boulanger et sa femme tentent sans succès d’avoir un enfant. Une sorcière leur promet de lever la malédiction qui plane sur leur famille s’ils parviennent à rassembler quatre artefacts: une vache blanche comme le lait appartenant à Jack; un chaperon rouge comme le sang; des cheveux blonds comme le blé appartenant à Raiponce; et une chaussure d’or appartenant à Cendrillon

Je vais avouer tout de suite que je n’étais pas triste de ne pas avoir su aller le voir au cinéma. Disney, princesses, princes, chansons, tout ça…nope, thank you. Et finalement, j’ai été plutôt positivement surprise.

Il faut dire qu’Into the Woods prend les classiques et les retourne complètement upside down, pour en faire, à la fin, un complet bordel imbécile.

Vous avez compris: moi, Disney qui se moque allègrement de sa propre mythologie, ça me branche fortement.

Et il faut avouer, quand même, que le casting est juste parfait, hands up.

La sorcière est donc incarnée par Meryl Streep, s’il vous faut un autre argument qu’elle est excellente, passez votre chemin.

Le boulanger et son épouse sont incarnés par James Corden, vu dans Dr Who, The Wrong Mans ou encore The Three Musketeers (le film avec Luke Evans en Aramiiiiiis); et Emily Blunt, la parfaite, magnifique Emily Blunt qui m’a totalement éclatée. XD

a1

Cendrillon est interprétée par Anna Kendrick, rescapée de la saga dont je refuse de parler, et elle apporte une candeur et intelligence qui va bien au personnage, mine de rien.

INTO THE WOODS

Parmi les autres, je citerai Frances de la Tour (Madame Maxime de Harry Potter, entre autres) en Géante du haricot magique; Christine Baranski (excellente dans Mamma Mia!) en méchante belle-mère; ou encore l’impudent Johnny Depp qui joue le Loup avec une telle désinvolture qu’on en oublierait presque que c’est une allégorie du pédophile. XD

a1

Et on va parler de la pire erreur de casting du siècle: Chris Pine en Prince de Cendrillon. WHAAAAAAT? Même lui il n’y croit pas! C’est d’une stupidité, les enfants!

Bref bref bref. Outre le casting, on peut parler des chansons, qui, loin d’embêter en fait, sont aussi faites pour faire rire.

En conclusion, quand j’ai eu terminé le film, j’ai eu dans l’idée que Into the Woods était peut-être plus fait pour les adultes que les enfants…

a1

Mais il est excellent, c’est un fait!

Note: 7,75/10 (scénario: 7/10jeu: 7/10BO: 8/10parodie: 9/10)

a1

7 commentaires sur “Into the woods (Ciné)

  1. Alors moi je l’attendais avec impatience, je suis fan des comédies musicales et de l’univers Disney à la base donc, a priori, ce film avait tout pour me plaire…
    Autant j’ai adoré la première partie du film autant pour la deuxième, je suis carrément septique, j’ai trouvé que ça partait un peu dans tous les sens et je suis restée un peu sur ma faim/fin…
    Peut-être qu’il faudrait que je le revoie pour mieux l’apprécier…

    J'aime

  2. Ping : Le défi des 100 films: mars | Bigreblog

  3. Ping : Le défi des 100 films: juillet | Bigreblog

  4. Ping : La review des films: 2015 | Bigreblog

  5. Ping : Peter Rabbit (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :