Far from the madding crowd (Ciné)

Je n’en ai pas fini avec vous, ni avec mes visionnages de films, ça, je vous le promets! 😀

Alors, c’est peut-être l’été partout, mais vu que de temps à autres, il pleut à Cork, ben, je m’enferme, et je regarde un film. Ou deux. Ou trois.

Ici, j’ai jeté mon dévolu sur un period drama basé sur de la littérature, avec une magnifique histoire d’amour à la clé, et titré, en français, Loin de la foule déchainée. Verdict? En cliquant!

Y a pas de spoilers!

Bathsheba Everdene hérite du domaine agricole de son oncle. La jeune femme attire alors trois hommes totalement différents: Gabriel Oak, son berger; Mister Boldwood, un riche homme plus âgé qu’elle; et un jeune sergent fougueux…

Thomas Hardy est apparemment un monument de la littérature britannique, au même plan que Jane Austen ou les sœurs Brontë. Personnellement, je ne connaissais pas son nom ni son oeuvre. J’étais donc une page blanche avant de commencer le visionnage.

Pourtant, après coup, j’ai donc appris que Far from… avait été adapté en comic, puis en film, sous le scénario plus moderne de Tamara Drewe. Un film que j’aime vraiment beaucoup (et pas que parce que Luke Evans y est souvent torse nu 😛 ).

a1

En fait, je suis assez mitigée sur ce film-ci. Non pas parce que l’histoire n’est pas belle, loin de là, mais parce que la manière de filmer rend tout extrêmement frustrant… Oui, j’ai été frustrée en regardant Tamara Drewe, mais ici, c’en était presque insupportable…

Et le casting (du moins celui de l’actrice principale) n’a rien fait pour arranger les choses…

Carey Mulligan n’est pas mauvaise actrice. Je serais hypocrite si je disais ça. Mais son portrait de Bathsheba est…je ne sais pas comment dire…pas assez dramatique? trop candide? Je n’en ai aucune idée, mais je ne pouvais pas accrocher… :/

Michael Sheen et Tom Sturridge par contre, deux de ses prétendants, sont comme d’habitude parfaits. Surtout Michael, mon Gallois chéri, qui vieillit tellement bien que ça en devient énervant. 😉

a1

Alert! Scene stealer spotted! Alert!

Ça faisait très longtemps que je n’avais plus utilisé l’alerte, nan? 😉 Et il y a une raison!!!

Matthias Schoenaerts est belge, ça, maintenant, tout le monde commence à le savoir depuis De rouille et d’os. Je n’avais encore jamais regardé de film avec lui, mais là….oh my….je fonds.

a1

Il a ce charisme, ce charme, je ne sais pas comment le décrire, mais bordel, il est juste TROP CANON. J’en suis toute retournée.

Et en plus, il vole le film à lui tout seul tellement il joue magnifiquement bien. Sérieusement. Objectivement. Il tue tout.

Bon, Far from… n’est pas un mauvais film, pas du tout, mais je n’ai pas réussi à accrocher… Donc…faites-vous votre idée! 😉

Note: 7,5/10 (scénario: 8/10jeu: 8/10 BO: 6/10period drama: 8/10)

a1

5 commentaires sur “Far from the madding crowd (Ciné)

  1. Raaaah Matthias !<3
    Sinon j'ai beaucoup aimé ce film, classique mais il y a quelque chose de moderne, je trouve cette adaptation fidèle mais bien revisitée, en coupant juste ce qu'il faut, l'ensemble m'a vraiment plu (pourtant je n'aime pas spécialement les films de ce genre).

    J’aime

  2. Ping : Le défi des 100 films: aout | Bigreblog

  3. Ping : La review des films: 2015 | Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :