Deadpool (Ciné)

Salut les connards!

C’est avec ces salutations que ne renierait pas Jérôme Niel que je démarre la critique du jour.

Je ne vais pas vous mentir, j’ai fortement hésité à aller voir Deadpool au cinéma. Mais, et parfois ça arrive, ma famille parvient à m’insuffler un peu de bon sens. 😉

Review? En cliquant, et c’est sans spoilers!

Wade Wilson est un raté, ça ne fait aucun doute. Sa vie est un ramassis de mauvais choix et de manque de bol, et le fait qu’il nous apparaisse désormais en costume de super-héros ne fait pas exception…

a1

On ne va pas tourner autour du bocal à ognons (suck it people) longtemps: Deadpool est un personnage qui a souffert. Souffert de son traitement POURRI dans X-Men Origins: Wolverine, et qui avait droit à sa propre franchise, du moment qu’on le donne à quelqu’un qui sache quoi en faire.

Et ce quelqu’un, étonnamment, ce fut donc Ryan Reynolds, qui en a profité pour remonter tel une fusée dans mon estime après avoir disséqué le personnage dans le même X-Men et après avoir fait Green Lantern, le PIRE film DC jamais vu… Rien que d’en parler j’ai envie de vomir… Mais voilà, Reynolds était fan de Deadpool, et a souffert lui aussi du traitement donné à son chouchou.

Le film que nous avons entre les mains est donc l’enfant réfléchi de cet homme qui l’a protégé du vent mais pas de Hugh Jackman. Et franchement, merci le Canada.

Ce qui fait que Deadpool ne ressemble à aucun film Marvel, ce n’est pas contrairement à ce qu’on croirait le fait qu’il est interdit aux moins de 16 ans pour utilisation d’un vocabulaire caca et aussi de scènes à tendance porno. Non. Ce qui fait son originalité, c’est la manière dont le scénario à été écrit, la manière dont Deadpool nous accroche dès les premières secondes, la façon dont on a construit un générique PARFAIT, ou encore les private jokes qui jonchent le film.

J’ai donc été plus qu’agréablement surprise par ce film dont je n’attendais pas grand-chose (la faute à qui, Ant-Man?), et je serais très heureuse de voir ce con de Wade rencontrer les X-Men ou les Avengers pourquoi pas (mais c’est peu probable puisque la Fox a les droits).

Casting?

Il y a peu à en dire.

Wade Wilson est donc incarné par son Lazare personnel, Ryan Reynolds, qui s’amuse comme un petit fou et ça fait plaisir. 🙂

a1

Et l’autre tête « connue » du film sera celle de Ed Skrein, qui interprète le méchant, Ajax. Si les fans de GoT se demandent où ils ont vu sa tête, Ed a incarné Daario Naharis le temps d’une saison, la troisième, avant que le canon Michiel Huisman ne reprenne le rôle (pour le grand plaisir de mes yeux).

A part eux…plouf. XD Mais finalement c’est peut-être un gage de bonne foi? 😉

Pour résumer: bonne surprise, très bonne surprise même, et je comprends pourquoi les salles sont remplies à ras-bord pour chaque séance… 😀

Note: 8/10 (scénario: 8/10 jeu: 7/10BO: 8/10 (WHAM!) adaptation/revival: 9/10 (well done guys!))

a1

8 commentaires sur “Deadpool (Ciné)

  1. Hiiiiiiiiiiiiii j’ai aussi publiée ma review du film !
    Carrément badass résume bien j’crois !

    J'aime

  2. Ping : Le Film de la Semaine: février – Bigreblog

  3. Ping : La review des films: 2016 (Ciné) – Bigreblog

  4. Ping : Deadpool 2 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :