The Jungle Book (Ciné)

Hello la blogo et bienvenue sur un blog qui retombe gravement en enfance grâce à la dernière adaptation en live-motion en date d’un Disney bien classique.

Ce Disney c’est bien sûr Le livre de la Jungle, et si je ne l’aimais vraiment pas étant petite (et vous saurez pourquoi dans cet article), j’ai a-do-ré le film…

Pas de spoilers, mais qui ne connait pas encore l’histoire? 😛

Mowgli est un petit garçon élevé dans la jungle par les loups et la panthère Bagheera. Sa vie est faite de jeux, de hurlements à la lune et de courses effrénées dans la jungle. Jusqu’au jour où il attire l’œil du tigre Shere Khan, qui ne s’arrêtera à rien pour dévorer le petit d’homme…

a1

(J’ai fait un pun involontaire dans ce résumé, comprendra qui pourra…)

Je disais donc en introduction de cette review que je n’avais pas forcément apprécié le dessin animé, et il y a avait une raison toute simple à cela: Shere Khan. Il me foutait les jetons quelque chose de vraiment puissant, et d’ailleurs, je ne vais pas vous mentir, ça a encore été le cas ici.

C’est la grande force du film, cette motion capture tellement flawless qu’on croirait vraiment qu’un tigre psychopathe vous saute au visage toutes griffes dehors…et pourtant je ne l’ai même pas vu en 3D!

Je vais remercier ici Jon Favreau parce que cet homme, mine de rien, nous aura quand même aussi offert Iron Man et Dieu sait que ce film-là a réellement démarré la Phase Marvel du cinéma. Autre registre ici, mais tout autant fichtrement efficace.

Notamment grâce à son casting. Parlons-en.

Le petit Neel Sethi ira loin dans la vie, c’est certain. Il incarne Mowgli avec une aisance incroyable, et en sachant qu’il a dû jouer devant des écrans verts les trois-quarts du temps, je trouve ça magistral. Il est vraiment super juste et il est Mowgli, point barre.

Bagheera porte la voix mélodieuse de Sir Ben Kingsley, et je ne dois pas je pense vous rappeler tout le bien que je pense de cet homme. Alors autant vous dire que donner sa voix à mon personnage préféré ça m’a fait très plaisir.

Baloo, que tout le monde attend comme le Saint Graal dans cet article, je le sais, a lui la voix non moins mélodieuse de Bill Murray, et bordel, ça c’était du cast de génie… Bill Murray incarne pour moi la zénitude, la coolitude d’un Hollywood qui ne l’est plus du tout, et Baloo c’est pareil. Match made in heaven.

a1

Le grand vilain, Shere Khan, aura lui la voix bien British de one Idris Elba, et autant je roote à fond pour qu’il soit dans les pantoufles de James Bond après le départ de Daniel Craig, autant il m’a foutu des frissons pas sympathiques pendant toutes ses apparitions. Pas bien.

Je citerai aussi bien sûr Scarlet Johansson, parce que son casting pour Kaa a été fortement polémiqué, mais que j’ai trouvé qu’elle avait parfaitement la voix pour ça. Une voix envoutante à grands coups de « Trusssssst in me… ». Parfait.

a1

Je ne suis pas très VF, vous le savez, mais je citerai quand même les deux grandes voix de ce doublage, Lambert Wilson aux commandes de Baloo; et Eddy Mitchell à celles de King Louie. Rien que ça. 😉

Bref, si je devais résumer mon ressenti à la fin de la séance, je dirais que j’en ai eu plein les yeux, plein les oreilles, et plein le cœur… Et ça fait du bien de retourner en enfance de temps à autres. 🙂

Note: 8,5/10 (scénario: 8/10 (très fidèle au livre)jeu/doublage: 9/10BO: 8/10 (These are the bare necessities, the simple bare necessities…)motion capture: 9/10)

a1

2 commentaires sur “The Jungle Book (Ciné)

  1. Ping : Le Film de la Semaine: avril – Bigreblog

  2. Ping : La review des films: 2016 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :