TFSA #225 « That’s far better! »

Hello les gens!

Aujourd’hui je reviens avec les TFSA et TFMA qui ont du retard, avec la promesse d’être à l’heure cette semaine. 😉

Cette semaine en plus, Tequi me fait plaisir avec un thème de circonstances dans ma tête de fangirl, Les personnages qui ont le mieux évolué. 😀

Top 10?

10. Demelza (Poldark)

a1

Ma chérie… Je suis amoureuse de cette gamine depuis le pilote et si elle est toujours beaucoup trop têtue (mais bon Ross est une sacrée tête de mule aussi), elle est devenue une vraie petite femme forte, et je l’aime. ❤

9. Sansa Stark (Game of Thrones)

a2

Le syndrome qui a touché les membres de cette famille a zappé les plus jeunes mais n’aura heureusement pas oublié les ainés… 😉 Sansa était une petite gamine trop gâtée et trop blonde au début de la série, mais maintenant, elle est devenue impitoyable. Pas sûre que ce soit bon sur le long terme, mais en tout cas, en saison six, j’ai apprécié. 😉

8. d’Artagnan (The Musketeers)

a3

Je lui étais totalement indifférente en saisons 1 et 2, mais la guerre aura rendu notre d’Artagné plus mature, moins gamin, et surtout plus badass. Merci!

7. Rory Williams (Doctor Who)

a4

De petit infirmier un peu trouillard, à amoureux près à tout pour sa chérie, Rory sera devenu notre Last Centurion et l’un des personnages les plus badass de la série. ❤

6. Mycroft Holmes (Sherlock)

a9

De personnage méga antipathique et peu digne de confiance, Mycroftinet est devenu le frère bienveillant vers qui tous se tournent si Sherlie a un souci. Quelqu’un a un chouchou dans l’assemblée? 😛

5. Spike (Buffy the Vampire Slayer)

a5

Avouez-le, on n’aurait jamais rooté autant pour le beau gosse anglais aux cheveux peroxydés s’il n’avait pas si bien évolué au fil des saisons… 😉 Personnellement, Angel n’a jamais fait le poids. 😛

4. Tréville (The Musketeers)

a6

Daddy!Tréville était très…secondaire, en saison une. Puis il a mûri, nous a montré ses prouesses à l’épée et ses sentiments paternels envers ses mousquetons en saison deux… Et en saison trois, il aura carrément été un roc insubmersible dont la fin m’aura fait pleurer des barriques. Je n’en suis d’ailleurs toujours pas remise… 😥

3. The Doctor (DW)

a7

Ce n’est pas vraiment compliqué de citer un personnage qui change d’interprète dans cette catégorie. Chaque Doc a sa personnalité, de Nine qui est dur et revanchard; à Ten qui n’est que joie et bonté; puis à Eleven le gentil timbré; à enfin Twelve qui est misanthrope et génial (dans le sens intellectuel du terme).

2. Lady Mary Crawley (Downton Abbey)

a8

Je ne pouvais pas me l’encadrer au début de la série et il a fallu que Matthew passe par là pour qu’elle commence à être d’abord tolérable puis plus intéressante. La mort de son mari l’a fait redevenir dure et froide, mais de manière différente, et si je ne l’aimais toujours pas énormément à la fin, elle était bien mieux qu’à ses débuts de sale conne…

1. Jon Snow (GoT)

a10

C’aurait été difficile de ne pas citer le Maitre Bouclé en première place. Il est le cliché sur pattes d’un personnage insipide au départ qui évolue pour devenir courageux, juste, beau tout simplement, et surtout, quelqu’un qu’on suivrait jusqu’au bout du monde. En tout cas, si j’étais Nordienne. 😉

9 réflexions sur “TFSA #225 « That’s far better! »

  1. Une touriste rêveuse dit :

    Comment ça Angel n’a jamais fait le poids ?!!! Mon Angelounet d’amoooour est le best ! Mais j’avoue que Spikey a super évolué !! 😉

    J'aime

  2. creu dit :

    J’adore Demelza aussi mais elle n’a pas vraiment évolué,. Elle est naturellement bonne Elle porte de plus jolis vêtements, ses cheveux sont plus soignés mais elle reste cette bouillonnante bagarreuse. Elle est indomptable et tant mieux.

    Sanza est la révélation de l ‘année. J’espère qu’elle aura un bon destin.
    (C’est toute la série qui su évoluer cette saison, croisons les doigts pour une résolution à la hauteur)

    Jon, je l’ai jamais trouvé insipide. Dès le début, j’avais envie que des trucs cool lui arrivent.
    Son amitié avec Sam parlait pour lui.

    J'aime

  3. creu dit :

    Je repense à ce topic en regadant Elisabeth Bligh « A place to call home » et Libby, « Masters of sex ». 2 parfaites évolutions

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s