Bridget Jones’ Baby (Ciné)

Bonjour la blogo!

Retour des sorties cinéma pour moi, et si au départ j’étais dubitative quant au film du jour, une amie et une décision plus tard, et je me suis retrouvée à hurler de rire dans une salle obscure… XD

Faut dire qu’elle nous fait toujours de l’effet, cette bonne vieille Bridget Jones… 😉

Je ne spoile rien du tout, mais laissez-moi vous dire avant de commencer, parce que je pense que c’est utile: #TeamDarcy. Parce que. ❤

(Je précise donc que ce hashtag ne spoile en rien la fin mais ne fait qu’asseoir mon gout prononcé pour Colin Firth. On n’est pas dans Twilight, merde! XD )

Bridget Jones a 43 ans. Cinq ans plus tôt, elle et le beau Mark Darcy se sont séparés, et il s’est remarié. Elle est donc de nouveau seule, et désespérément sans enfants alors que ses meilleurs amis sont tous parents. Sa collègue et amie Miranda décide donc de prendre les choses en main et de l’emmener dans un festival. Un bel inconnu et une rencontre alcoolisée avec Mark plus tard, Bridget se retrouve enceinte. Génial! Mais qui est le père?

a3

J’avoue de suite que cette suite ne me disait rien qui vaille pour deux raisons majeures: un, le troisième roman d’Helen Fielding se passe dans un univers alternatif au film, ce qui me dérange profondément; deux, Renée Zellweger est devenue moche.

MAIS, et je le reconnais de suite, l’avantage de l’actrice, c’est que nous, les fans, oublions assez rapidement ses interventions chirurgicales ratées pour se concentrer uniquement sur ce personnage qui est juste tellement génial que ça en devient bizarre. Même avec la quarantaine bien frappée, Bridge est une incorrigible maladroite, et n’a toujours aucun filtre entre son cerveau et sa bouche. Et grand bien lui en fasse! 😀

Et quelle que soit la #Team dans laquelle la spectatrice se retrouvera, chacun des prétendants a ses chances! 😉

Parlons casting.

J’ai déjà parlé de Renée Zellweger, qui devrait donc arrêter de nous prendre pour des billes et avouer le Botox qu’elle s’est fait injecter un peu partout parce que c’est un peu trop visible et surtout très moche…

Colin Firth, lui, n’a pas touché au bistouri, et tant mieux, parce que son Mark Darcy est toujours aussi savoureux malgré les années et toujours extrêmement sexy même avec les cheveux gris… Ouch, douche froide, merci. XD

a3

Nan mais là c’est indécent, cessez donc!

Le nouveau venu masculin, Jack Quant, est incarné par le Dr Mamour Patrick Dempsey, et même si je ne le supporte pas for reasons, j’ai vraiment bien aimé son personnage à l’opposé de Mark. 😉

Et bien sûr, qui serais-je si je ne citais pas Emma Thompson, mon aimée, qui interprète la gynécologue la plus cynique de la planète… Elle m’a fait pleurer de rire à chacune de ses scènes, surtout lorsqu’elle a commencé à improviser en piquant des phrases à ses collègues du Graham Norton Show. Je n’en dirai pas plus, mais si vous reconnaissez la phrase en question, je vous envoie des chocolats! 😉

Sinon, on a toujours le plaisir de voir Sally Phillips, Shirley Henderson et James Callis en meilleurs amis cinglés; et Gemma Jones et Jim Broadbent en parents Jones. Et ça, c’est nickel! 😀

Bref, Bridget Jones’ Baby a des défauts, dont sa décision d’ignorer totalement le troisième bouquin, mais a gardé toute sa saveur bridgesque, et se savoure sans faim!

Petit bémol: mais où est donc Daniel Cleaver?

Note: 8/10 (scénario: 7/10jeu: 8/10BO: 8/10 (ALL BY MYSEEEEEELF!)suite: 9/10)

a3

 

9 réflexions sur “Bridget Jones’ Baby (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s