RIP Sir John Hurt (Divers)

Bonjour les Bigronautes!

Ce matin, je me suis réveillée avec une bien mauvaise nouvelle. Une nouvelle qui, je ne vais pas vous mentir (et je n’exagère pas), m’a fait pleurer.

Car l’acteur que nous avons perdu hier, emporté par cette saleté de crabe, était l’un de mes acteurs préférés, et plus que ça, il était une voix. Une voix qui a bercé tant de mes soirées que sa perte m’a juste fait hurler à l’injustice.

Cet article est donc un hommage à cet homme merveilleux qu’était Sir John Hurt… 😥

a1

John Hurt est né en 1940 à Chesterfield. Son premier rôle d’envergure aura été en 1966 dans A man for all seasons. Mais nous le connaissons sans doute plus pour son interprétation de John Merrick dans l’inoubliable Elephant Man en 1980.

Primé plusieurs fois aux BAFTAs, John ne s’empêchera pas de jouer dans des productions plus « mainstream » comme Alien ou Indiana Jones: The Kingdom of the Crystal Skull. Les jeunes de ma génération n’oublieront sans doute jamais le regard de glace de Mr Ollivander dans Harry Potter puisque c’est bien lui qui vend sa baguette magique à notre sorcier à lunettes dans Sorcerer’s Stone.

Mais personnellement, ce sont deux de ses autres rôles qui auront assis John Hurt définitivement dans mon cœur de fangirl. Même si je l’aimais depuis Elephant Man, c’est surtout comme voix que j’ai apprécié cet homme, et tout particulièrement grâce à son interprétation du dragon Kilgharrah dans ma série chérie Merlin. L’introduction, c’est lui. L’être sage et imprévisible vers qui l’enchanteur se tourne lorsqu’il est dans le besoin, c’est lui aussi. Et Kilghie reste mon personnage préféré de la série grâce à lui… ❤

Et puis, il y aura eu cette surprise magnifique de Steven Moffat aux fans pour les 50 ans de Doctor Who, puisque dans l’épisode The Day of the Doctor, John Hurt nous apparait en War Doctor, celle des incarnations du Timelord qu’il était le plus compliqué à caster au vu de sa dimension génocidaire et torturée. Et pourtant… Pourtant, pari réussi. ❤

Je citerai aussi ici les excellents V for Vendetta (dans lequel il est un creepy dictateur comme il faut); The Black Cauldron (= Taram et le Chaudron Magique dans lequel il voice le grand méchant); ou encore The Hollow Crown qu’il narre.

Je terminerai en vous disant que si Her Majesty the Queen l’a fait Chevalier en 2015, c’est bien pour prouver qu’il était un grand acteur… Et il me manquera terriblement…

3 réflexions sur “RIP Sir John Hurt (Divers)

  1. rp1989 dit :

    Je suis également attristée par sa disparition: je l’adore dans Alien, HP, Dr Who, V pour Vendetta entre autres…
    Gros bisous, j’espère avoir de tes nouvelles très vite!

    J'aime

  2. juneandcie dit :

    A reblogué ceci sur et a ajouté:
    Je ne pouvais pas ne pas faire cet article. Mais je n’avais pas les mots. Heureusement, si l’on peut dire, Bigre a su les trouver et faire les choses bien. Alors, je lui laisse la parole… Vous allez nous manquer Sir John Hurt

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s