Le James Bond: Thunderball (Ciné)

Hello la compagnie!

La review bondienne du mois aura failli ne pas voir le jour, figurez-vous. Il faut dire que je suis plus en mode Fast and Furious que James Bond en ce moment, ce qui grille totalement mes neurones à grands coups de « Luke Evans il est dans le 8, hein, hein, hein?! ».

Bref, ce mois-ci, on retombe dans les travers du film cucuche que je n’aime pas, ce qui a fait que ce visionnage a été assez douloureux. Et la traduction de Thunderball en Opération Tonnerre n’a pas vraiment arrangé mes affaires non plus. :/

Je spoile, bien sûr!

007 est lancé à la poursuite de deux bombes atomiques volées à l’OTAN par SPECTRE. Son enquête le mène au Numéro 2 de l’organisation, Emilio Largo. Il doit à tout prix retrouver les bombes avant qu’elles ne détruisent des villes très peuplées…

a2

Okay, si je dois parler des bons points de ce film, comme d’habitude, je vais parler de l’action, cette fois quelque temps présente sous l’eau, ce qui est une nouveauté dans la saga qui se répétera par la suite pour mon plus grand bonheur.

L’influence de la guerre froide et de la menace atomique se fait également sentir dans le scénario, sans pour autant atteindre le cliché de certaines de ses suites (je pense à Live and Let die dont on reparlera en aout), ce qui est appréciable.

MAIS, et le mot est de nouveau en majuscules, on retombe facilement dans les travers des premiers opus, à savoir: un grand villain avec un cache-oeil parce que comme ça on sait que c’est lui; et des filles à gogo qui ne servent à rien sauf à poser en bikini…

Surtout qu’une fois encore, la Bond Girl principale est en couple avec le méchant mais tombe mystérieusement sous le charme de James. Vous en avez pas marre des filles faciles à partir d’un moment??? Sans en plus parler de cette pauvre physiothérapeute qui est quasi forcée de coucher avec lui… Sérieux… 😡

a1

Bon, à part ça, on torture, on bute à coups de harpon, tout ça tout ça, mais quelqu’un n’a pas envie de parler du fait que l’antagoniste et la Bond Girl ont tous les deux été doublés en VO comme s’ils étaient pas capables de parler??

Nan franchement, on a atteint un fond que j’espère ne jamais plus atteindre dans les suivants. 😦

Note: 4,25/10 (scénario: 3/10jeu: 4/10BO: 5/10Bond spirit: 5/10)

a1

5 réflexions sur “Le James Bond: Thunderball (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s