Wonder Woman (Ciné)

Mes enfants, l’heure est grave (comme souvent).

Ce weekend, c’était l’anniversaire du Brother, et pour bien fêter ça, nous sommes allés nous planter devant la plus belle femme du monde, Gal Gadot, et devant le mec qui fait couiner Maman, Chris Pine.

Résulat? Wonder Woman est une pure tuerie, et je vous explique pourquoi sans spoiler aucun!

Diana est Princesse de Thémiscyra, une ile dérobée aux yeux de tous par le pouvoir de Zeus. Ses habitantes, les Amazones, s’entrainent sans relâche dans la peur que le dieu de la guerre, Arès, revienne sur Terre pour provoquer une guerre sans fin. Diana grandit, devenant une Amazone douée. Mais les secrets qui l’entourent et l’arrivée d’un homme sur l’ile vont tout chambouler…

a1

On va mettre les choses à plat: les films DC sont nuls. Je me suis ennuyée devant chacun d’entre eux: Green Lantern, le film dont on ne peut parler; Man of Steel (que j’ai même pas fini); et surtout Batman VS Superman… Tout est nul. Sauf la musique (Kaiser power!).

Anyway, Gal Gadot faisant partie des femmes sur cette planète qui sont de réelles Wonder Women, j’ai sauté de joie quand son casting a été annoncé, et encore plus quand son film solo a été mis en branle.

Nous avons besoin de Wonder Woman dans notre vie, les gars! C’est un film avec une héroïne badass qui n’a besoin de personne et surtout pas des hommes; et il est réalisé par une femme! WOOOOOHOOOOOOO!

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Même si deux-trois choses dans le scénario étaient prévisibles, le reste était de la pure bombe et il y a tellement de qualité dans ce film que je ne saurais pas en dire plus sans spoiler. Mais vraiment: que-du-bon!

Et la moindre de ces qualités n’est certainement pas le casting. ❤

Gal Gadot donc. Cette bonne femme est sublime, tant dehors que dedans. Je l’adore. Je l’aime. Voilà. ❤

Chris Pine, qui incarne le bel inconnu Steve Trevor, a vraiment cette vibe de vilain garçon qui m’a fait hurler « Captain Kirk » pendant tout le visionnage. C’est Kirk. Le mec, C’EST KIRK, okay! ❤

a4

Robin Wright, qui incarne Antiope, la tante de Diana, m’avait manqué dans un rôle badass vu que je ne regarde pas House of Cards.

David Thewlis aussi m’avait manqué. Pas Danny Huston même s’il fait bien le vilain allemand. Et sinon, je lève mes mains vers le ciel qui a décidé de caster Ewen Bremner dans un rôle qui lui fait honneur. Je suis fan de ce mec que je ne comprends pas (accent écossais oblige) depuis le premier Trainspotting. ❤

Bref: outre un casting parfait jusqu’au bout des ongles, un scénario presque parfait lui aussi, une héroïne qui incarne tout ce que nous voudrions être nous les femmes, on a aussi une BO débutée par mon Kaiser Hans Zimmer et terminée par un Rupert Gregson-Williams en grande forme…UNE PURE TUERIE!

Allez, filez, que je ne vous revoie plus dans le coin à procrastiner!

Note: 9,5/10 (scénario: 9/10jeu: 10/10BO: 9/10DC film: 10/10 (vous pouvez essayer de faire mieux mais c’est peine perdue))

a2

3 réflexions sur “Wonder Woman (Ciné)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s