Have you met … Alexandre ?

Impossible de ne pas avoir au moins lu son nom quelque part. Cet homme est le Roi des rois, le Dieu de la répartie, celui qui a réussi le tour de force de déglinguer ma légende préférée et que je m’en foute royal.
Alors, parce que ma Califette l’encense comme il faut cette semaine, What’s his name? Alexandre Astier of course! 😀

Cet homme-là est un cadeau du destin. Il a suffi d’un court-métrage et d’une conjonction des éléments pour le lancer telle une étoile filante vers les sommets de la gloire. Onze ans, six saisons, deux spectacles et des centaines de répliques cultes plus tard, il s’est imposé malgré lui comme une figure de référence.
Sa curiosité et sa façon d’aller au fond des choses, de se spécialiser sur chaque sujet qui le passionne en font une sorte de modèle de geek.

Perfectionniste, maniaque, incapable de déléguer, « chiant » de son propre aveu, sa façon très tranchée de dire les choses renvoient parfois une image faussée de quelqu’un de pédant. En réalité, ce caractère entier a à coeur de créer de façon qualitative pour éveiller la curiosité de son public, ouvrir des horizons, élever la culture populaire…
On redoute ses réparties, il est péremptoire, c’est peu de le dire. Mais indéniablement il…

Voir l’article original 1 778 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :