Sand-shoes and screwdrivers – FACTS Con 2018

Bonjour les gens!

Il était fortement et grand temps que je me sorte les doigts et vous raconte une journée particulière dans ma vie, celle du 29 septembre dernier. Cette journée restera longtemps gravée dans mon cœur pour une simple raison: c’est celle où j’ai rencontré David Tennant à la FACTS Con de Gand en Belgique.

Et John Barroman. Et Tom Felton. Mais surtout David Tennant. ❤

Alors si vous voulez venir chialer avec moi en découvrant ce qui s’est passé ce samedi-là, je vous en prie, cliquez donc! 🙂

L’organisation – Help, I need somebody…

L’amont

Vous le savez peut-être, début de cette année, avec le Bro et deux amis, nous sommes allés à notre première – et pas dernière donc – Comic Con, celle de Bruxelles. Nous y avons rencontré (et stalké) Sir Anthony Daniels, et y avons croisé John Rhys-Davies, Stanislav Yanevski (Viktor Krum dans Harry Potter) et Richard Drake (The Night King dans GoT). Je me suis donc tout naturellement abonnée à la page Facebook reprend les trois Comic Con belges.

IMG_3475

Début juillet commencent donc les annonces des invités à la Comic Con d’automne de Gand (belle ville médiévale de Flandre occidentale). Première à être annoncée? Jennifer Morrison. Deuxième? Tom Felton… Mais il aura fallu attendre le troisième invité pour que je me jette sur les tickets en hurlant à la mort: David Tennant, vous l’aurez donc compris.

a1

Il aura aussi fallu deux phrases de Chettebi et June pour me convaincre de laisser tomber ce que j’avais de prévu, et d’acheter mon entrée. Cheffes oui cheffes! XD

Et c’était parti pour l’organisation. La Comic Con se déroulant un samedi, ma copine (que nous appellerons ici Minou vu que c’est son surnom) accepte de m’accompagner, elle pour Tom (Potterhead un jour, hein…) et moi pour David (et plus tard, pour John). Au départ, nous pensions y aller en voiture, la Belgique étant assez petite et Gand se trouvant à deux heures environ de chez moi.

Sauf que! Une semaine avant le jour J, les organisateurs annoncent que l’autoroute menant à Gand (il n’y en a qu’une, qui passe par Bruxelles, bienvenue au pays des complications!) sera en travaux le samedi. Ils nous conseillent donc les transports en commun, à savoir le train.

a2

Sauf que! De chez moi, le train nous ferait partir la veille, à cause des changements. Une solution offensive doit donc être trouvée, et une après-midi dans ma cuisine avec Minou plus tard, on décide d’essayer de soudoyer le Brother pour pouvoir aller squatter chez lui à Bruxelles la veille et pouvoir prendre le train le samedi matin.

Sauf que! Le Brother avait prévu de rentrer chez les parents le vendredi, et au départ, il est moyennement chaud pour nous laisser son chez-lui. Mais quelques promesses et compromis plus tard, il accepte de nous laisser l’appartement pour une nuit, si on lui fait la vaisselle. XD

Vendredi 28 septembre

La veille du grand jour, Minou et moi nous rendons donc à Bruxelles (et encore un peu c’est le drame, vu que j’ai failli oublier les clés…) et investissons le chez-lui de mon Brother. Contrairement à ce qu’il m’avait laissé entendre, le filou nous a sorti le grand jeu: de l’ice-tea pour sa sœur dans le frigo; des chips sur la table du salon; des croissants pour le petit-déjeuner; et même des bombes de bain qu’il nous a ramenées d’Allemagne de sa dernière formation. 😀

On peut donc dire que je suis gâtée dans la famille… XD

Une commande de sushis et un visionnage de The boat that rocked plus tard, nous tentons d’aller nous coucher. Sauf que, excitation oblige (et surtout notre amitié n’aidant pas), on préfère se faire des chansons Disney et des répliques à la pelle avant de fermer nos mouilles…à 3h30 du matin. :/

a1

Le trajet – I’m so excited and I just can’t hide it!

Le réveil sonne à 6h30, et ça pique. XD

Le petit-déjeuner sous le coude, les costumes (low-cost) prêts, nous voilà parties sur les routes pour rejoindre (en dix minutes) le parking où nous allons laisser la voiture pour la journée.

J’aurai donc décidé de me rendre à Gand habillée en sorcière victorienne: justaucorps en dentelle, pantalon et bottes en cuir, et gilet victorien (et ma baguette magique fétiche); tandis que Minou a revêtu ses plus beaux atours de Serpentard qu’elle n’est pas (la traitresse… 😛 ).

Le train qui quitte la gare à 7h51 est plein de gens déguisés ou, plus humblement, écharpés: nous savons où nous allons. 😉

a5

Heureusement, comme nous avons été plus ou moins poussés à prendre les transports en commun, la FACTs Con a prévu que le tram reliant la gare de Gand au lieu de la convention soit gratuit pour les participants. Et c’est bien.

D’autant que la gare de Gand-Saint-Pierre est d’une canonitude totale…

Bref. Arrivée à 9h03 précisément, nous nous plaçons dans la file, et attendons patiemment (ou pas) que les portes s’ouvrent… C’est cool, en plus Tom Felton nous aide en postant des vidéos en direct sur Instagram. Eh ouais, il joue de la guitare et chante depuis les coulisses l’enfoiré. 😛

Le matin – I don’t wanna be alive…

10h: l’heure où s’ouvrent les portes. Minou et moi nous faufilons tout droit vers le Hall 5 dans lequel nous attendent les stars. Charles Martinet, la voix de Mario dans les jeux du même nom, est déjà là et a déjà commencé les dédicaces.

Tom Felton est déjà là lui aussi, et c’est donc naturellement vers lui que Minou et moi nous dirigeons, ayant organisé la journée à la presque seconde près. D’abord dédicaces, puis photos, puis manger, puis flâner, puis photos, puis rentrer. XD

La file pour Tom se remplissant et n’avançant pas vite, nous remarquons donc le layout des tables de dédicaces: Charles Martinet est placé tout à gauche, puis viennent Jennifer Morrison et John Barrowman (pas encore là ni l’un ni l’autre), puis Tom…et enfin, David.

Le truc, c’est donc que Tom s’est assis à la gauche de la personne vendant les photos pour la dédicace, alors que David, lui, sera assis…à la droite de celle qui s’occupera des ventes… Ce qui veut dire que Tom et David seront bientôt assis l’un à côté de l’autre…

a3

Je commence à hyperventiler lorsque le rideau derrière Tom commence à gigoter, et enfin, l’Homme apparait. Et là…c’est la chialade totale. Parce que non seulement David Tennant est plus beau en vrai et en survêtement et les cheveux ébouriffés et la barbe de trois jours et je me calme; mais en plus je réalise que je me tiens à quelques mètres seulement de celui qui m’a appris l’anglais…et transformé en Whovian.

(C’est lui? Oh putain oui c’est lui… *dead* )

David s’assied, et nous avançons vers Tom. J’achète une photo de Draco Malfoy, bien que je l’aie préféré dans Flash, pour ne pas faire mon hypocrite, et Minou, elle…choisit une photo de Julian Albert parce qu »il est beau’, malgré qu’elle n’ait jamais regardé Flash. *insérer les yeux au ciel* Ma copine n’étant pas à l’aise avec l’anglais, elle me colle aux basques, et lorsque nous sommes face à ce charmant garçon habillé pour l’occasion en surfeur. Et tant qu’à faire, j’ouvre ma grande bouche et lui sort qu’on l’a regardé chanter avant d’entrer et que c’est pas bien de teaser. Ce qui l’a fait rigoler…et rajouter un ‘Love, Tom‘ sur sa dédicace. Pour nous deux, hein. 😛

a1

C’est à l’instant précis où je reprends ma photo que mes oreilles captent un ‘Thank you, darling’ prononcé avec un certain accent. Mon cœur ait un bond, et je me rappelle être à un mètre à peine de l’Homme de ma vie (à quelques hommes près, hein… 😛 ). Je n’ose même pas regarder tellement je suis tétanisée, et Minou doit même me tirer pour que je quitte ma pas contemplation. XD

a5

On se dirige alors vers l’autre extrémité du Hall, là où vont se dérouler les photoshoots. J’ai le mien avec David à 11h30, et Minou le sien à 12h. Belle organisation, puisqu’il y a deux stands côte à côte, et donc deux files qui vont se compléter, d’abord l’une, puis l’autre, au cours de la journée. Malin. Mais là, elles ne sont pas encore accessibles. On décide donc de retourner vers les dédicaces, histoire de voler quelques photos de Jennifer, qui vient d’arriver. Elle est sublime et on regrette presque de ne pas avoir prévu d’aller la voir, car, de réputation et pour la suivre sur Instagram, je sais qu’elle est adorable avec ses fans.

received_258002364856823

Enfin…disons que Minou prend des photos, et moi, je m’extasie devant cet éphèbe hirsute qui ne cesse de sourire à l’immense file qui s’allonge devant lui, et qui s’enroule jusqu’au Hall 8 qui sert de centre à la convention… Disons qu’il a du succès… XD

Voyant cela, je me place donc tranquillement dans la file vers 10h45. Je serai placée au tiers de ce qui a été prévu (mais il y aura tellement de gens à la fin que les barrières nadar n’auront servi à rien…), et j’envoie Minou chercher des sandwiches. Je les récupérerai en sortant, puisqu’elle sera dans sa propre file. Y en a là-dedans.

Le nœud se forme dans ma poitrine au fur et à mesure que s’égrènent les minutes et que l’on voit du mouvement dans le stand. J’en ai les mains moites, et je ne suis pas la seule à verser quelques larmes.

Enfin, l’Homme se place dans sa cahute, et les photos commencent. Je remarque donc rapidement que l’affaire ne prendra que dix secondes par personne, probablement à cause du nombre grandissant de fans qui veulent un cliché avec leur idole. J’avance donc trop rapidement vers Lui pour que mon cœur se calme, et lorsque j’arrive dans la tente, c’est en dix secondes top chrono que je dois me faire à l’idée que…

Oh mon Dieu. Oh mon Dieu.

a4

Je m’avance, il sourit avec son ‘Hello’ tellement canon avec son accent et ses cheveux et son putain de survêtement qu’il arrive à rendre sexy, et ce type que j’adule depuis douze ans me prend par la taille, et moi la sienne, et j’arrive à lui sortir que ma famille le salue, et lui de dire ‘Oh, thank you’ avant qu’une autre ne prenne ma place…

Je suis donc décédée.

Lorsque ma photo papier m’est tendue, je n’arrive pas encore à réaliser. J’ai des étoiles dans les yeux, le cœur qui bat à cent mille à l’heure, et la taille qui pique. Si je ferme les yeux, là tout de suite, je peux même encore sentir la où il m’a tenue… Seigneur Jésus sauvez-moi… XD

a2

J’arrive tout juste à récupérer les sandwiches des mains de Minou avant qu’elle-même ne parte vers Paradise-Land, et j’attrape mon téléphone pour envoyer une photo de LA photo à ma mère…qui n’en revient pas non plus… XD

Bref, en cette fin de matinée, le maitre mot c’est surtout ZEN. Ce que je ne suis pas, et ce que j’arrive d’ailleurs toujours pas à être quand je repense à cette journée… 😀

L’après-midi – Sea, sex and sun…

Tom Felton ayant commencé sa séance photo plus tard que prévu (trop de dédicaces oblige), j’ai le temps de discuter avec Maman qui m’annonce que, si je n’ai eu que dix secondes avec David, je dois faire en sorte d’en avoir plus. Elle me propose alors de m’avancer les sous pour faire dédicacer ma photo, et me dit de foncer.

J’attends Minou, et on se place dans la file. Par un coup du destin total, David vient de partir diner (plus tôt que prévu et ça se comprend vu la journée de dingue), et nous sommes donc troisièmes dans la file d’autographes. Derrière nous se place une jeune femme habillée en Thirteen, qui nous demande d’abord si elle est au bon endroit avant de nous apprendre qu’elle vient juste offrir des chocolats belges à David. Lorsque je lui annonce être Whovian, elle me demande si son cosplay est bien parce qu’elle a dû le faire à la va-vite et elle a peur que David trouve ça nul.

On papote et se trouve beaucoup de points communs, et puis, je revois sur son visage ce qui a dû être sur le mien quelques heures auparavant: les étoiles, les larmes, le cœur qui bat…David vient d’apparaitre et de reprendre sa place…

Du coup, mon cœur à moi recommence à battre la chamade, parce que bon, dans deux secondes j’aurais le temps de lui dire plus que ‘Hello’ et je suis tétanisée de nouveau. Minou dit vouloir m’accompagner pour, sic, ‘entendre les bêtises que je vais sortir’. Je tends ma photo, et là, c’est le drame.

a1

Je vous le rejoue:

David, prenant la photo et écrivant mon nom: So, the double dots, is that on the A or the I?

-Moi, avec une voix de gamine: The I.

David, ayant pris soin de bien regarder la photo maintenant qu’elle est signée: What a beautiful picture that is!

-Moi, ne réfléchissant pas, perdant tout filtre et toute idée de réalité, le fixant droit dans les yeux: YOU are beautiful David.

David, souriant encore et répondant du tac au tac: No, YOU are beautiful darling…

Une ou deux (ou trois) respirations ratées plus tard, je me retrouve à la sortie de la file, Minou hilare à côté de moi, et je réalise…que je viens de dire à cet homme que j’adore que je le trouvais canon. En le regardant droit dans les yeux. Comme une putain de groupie.

Que je suis, mais merde, j’ai une réputation à tenir.

Je suis mortifiée, Minou est morte de rire…et puis merde, je me rends compte qu’il m’a quand même dit que j’étais belle aussi et je n’ai plus aucune raison de me trouver moche en regardant dans le miroir, on est d’accord.

a2

N’empêche que deux crises cardiaques coup sur coup c’est moyen… XD

Nous laissons à contrecœur David derrière nous (et Minou de m’avouer que ‘D’accord, c’est vrai qu’il est beau, quand même…’) et décidons d’aller nous promener parmi les vendeurs de la Con. Dans le Hall 3, au Fan-village, je retrouve les Belgian Whovians United, tous déguisés pour l’occasion, parce que eux aussi vont aller prendre des étoiles dans les yeux et c’est visible qu’ils sont tous excités. Je prends une photo avec le TARDIS (sur lequel a été collée une affiche ‘Vote Saxon‘, si seulement John Simm avait été là lui aussi…); et retour parmi les vendeurs en tous genres…

a3

Plus tard, ces mêmes Whovians arriveront au prochain photoshoot de David avec leur Dalek grandeur nature, leur Eleven, leur Amy Pond, leur River Song et leur Ten fraichement régénéré en peignoir (les vrais comprendront). Et en effet, y aura des étoiles dans les yeux. 😉

a1

Minou m’annonce alors que mon photoshoot d’avec John Barrowman aura lieu en même temps que le Q&A de Tom Felton. Elle me quitte donc, puis m’annonce via SMS qu’elle est assise tout devant. Je la vois d’ici rougir comme une lycéenne… 🙂

Je me retrouve dans les dix premiers fans pour le photoshoot de John, lorsque l’énergumène apparait, la journée prend une tournure inattendue, mais bien belge…

Suite à un bug dans le logiciel envoyant les photos à l’imprimante, le photoshoot est arrêté après seulement deux photos, et John sort de sa tente tranquillou, comme ça, pour faire une annonce.

a4

En gros, il nous sort, à deux mètres de moi je précise, que si on a des demandes particulières pour les photos, il faut lui dire directement, parce que sinon elles ne seront pas assez originales. Une main aux fesses; John qui touche vos seins; etc: les possibilités sont infinies, et je réfléchis déjà à la mienne.

Quelques personnes devant moi, un monsieur qui a l’air pourtant bien sous tous rapports demande à John s’il peut faire semblant de lui mettre un doigt dans le séant. John, évidemment, n’a aucun problème avec ça. Cette photo a fait beaucoup rire les dames qui s’occupaient de l’imprimante… XD Et tout le monde dans la file, je pense…

Arrive mon tour. Je rentre dans la tente, deux personnes derrière moi, et demande gentiment à ce cinglé si je peux faire semblant de lui embrasser la joue. ‘No problem’, of course, c’est quand même assez PG-13 comme demande. Je me mets en position, et puis…patatra, rebug du système. Sauf que, cette fois, ça va durer plus longtemps.

Mister Barrowman me demande donc si ça me dérange qu’il rejoigne les autres dehors, s’assied sur la table sur laquelle nous posons sacs et autres manteaux, et fait la causette avec les fans attendant de prendre leur photo avec lui. Il parle météo, chocolat, vêtements, parle de la robe TARDIS en diamants Svarovski qu’il a portée sur scène pour son Q&A-One-man-show plus tôt dans la journée…

a1

Bref, cet homme c’est dingue.

Lorsqu’il me rejoint, il s’excuse, me serre bien fort avant de faire la photo tant attendue, et évidemment me met une main aux fesses lorsque je suis sortie. Non pas que je ne l’ai pas cherché, puisque je lui ai dit juste avant que la seule raison pour laquelle je ne voulais pas une photo plus « coquine » était qu’elle allait être très visible dans mon salon…et bon, je suis prof, donc restons calmes. XD

Cette main aux fesses et ma photo en main plus tard, je rejoins Minou dans le Hall 4, juste pour la fin du Q&A de Tom qui doit, et visiblement ça commence à l’énerver, répondre à des questions sur les ships Drarry et Dramione, avant de chanter deux chansons à la guitare. Minou me rejoint, toute rouge, et à ce moment précis, je me dis que son copain, qui est un très bon ami à moi aussi, a du souci à se faire… 😛

20180929_152727

Les souvenirs – You’re always on my mind…

Après cette journée pleine en émotions, nous rejoignons Bruxelles presque’à contrecœur, puis la voiture, puis la maison… Je suis complètement encore sous le choc, sans arriver à réaliser que, quelques heures auparavant, j’ai tenu David Tennant avec ma main droite et lui ai parlé les yeux dans les yeux…

Me restent ces photos, dédicacées ou pas, ces souvenirs qui resteront gravés à jamais, et surtout, cette promesse que je me suis fait de ne plus jamais avoir peur d’aller aux conventions. Parce que rencontrer ces gens qui ont d’une manière ou d’une autre marqué votre vie, ça n’arrive qu’une fois, et cette fois, il faut qu’elle compte. ❤

Et David Tennant est le premier Doctor dans mon cœur, celui qui m’a donné envie de regarder la série en VO, celui qui, du coup, m’a appris cette belle langue; puis, plus tard, celui qui m’a appris à comprendre ce magnifique accent écossais. En gros, c’est grâce à lui si aujourd’hui je suis professeure d’anglais (ou en tout cas l’ai été et peux toujours l’être) et si j’ai vécu en Irlande et si je suis allée visiter Londres tant de fois…

Il restera à jamais un acteur à part dans mon cœur, dans ma vie, et de savoir que, d’une manière ou d’une autre, j’aurai un minuscule peu fait partie de sa vie à lui, ça me touche à un point que, je l’avoue, je chiale encore en écrivant ces lignes… ❤

Bref, les enfants, voici le résumé (ou pas, c’était long) de cette journée de ouf. La prochaine fois, qui vient avec moi? 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

8 commentaires sur “Sand-shoes and screwdrivers – FACTS Con 2018

  1. Waouh! Article au top et surtout Comic Con au top!!! J’ai eu des frissons pour David Tennant alors que je ne suis même pas fan, en fait je le trouve très cool mais pas plus (aussi je n’ai jamais vu DR Who).
    Trop bien pour toi cette journée!!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Thank you Doctor (TV) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :