Astérix: Le Secret de la Potion Magique (Ciné)

Bonjour les amis!

Aujourd’hui, sans surprise, on va parler de mon dernier visionnage au cinéma, la suite des aventures de mon blondinet préféré, toujours écrit par les doigts bien trop doués de Maitre Astier.

Je ne spoile rien, promis! 😀

Synopsis

Panoramix, le vénérable druide inventeur de la potion magique, se casse une jambe en tombant d’un arbre. Pour éviter que son secret ne disparaisse avec lui en cas d’accident plus grave, il décide de partir à la recherche d’un apprenti qui pourra lui succéder…

a2
source

En 52 avant Jésus-Christ, toute la Gaule est occupée……

Il y a maintenant quatre ans, la team Clichy-Astier sortait Le domaine des dieux, adaptation animée de la B.D. du même nom. A grands (trèèèès grands) renforts de références à Kaamelott, Alexandre, notre Maitre à tous, fait de ce film un OVNI hybride entre un épisode de la série que nous adulons tous, et de la BD avec laquelle nous avons grandi.

Ici, même recette, qui fait toujours autant mouche. Les références à Kaamelott sont plus poussées, dont une qui m’a fait sauter de mon siège d’excitation; mais elles ne sont pas trop compliquées que pour que les non-initiés n’apprécient pas le reste.

Le fait est que l’humour Astier couplé à l’univers du petit gaulois moustachu fonctionne presque trop bien. On en oublierait presque l’absence la plus importante du casting…

a4
source

Et qui est tombé dans la potion quand il était petit?

Autre chose qui est parfait: Panoramix est ici mis en avant, jusqu’à finalement devenir le véritable héros de ce film-ci. C’est nouveau, mais ça fait du bien. D’autant que c’est très malin pour faire passer plus progressivement la pilule du changement de doublage d’Astérix.

Obélix est lui aussi un peu plus effacé, mais je me répète: rien de cela ne dérange vraiment, car les personnages mis en avant font tout le boulot, y compris les Romains qui ont tous été castés parmi les personnages de Kaa… Et ça leur va tellement bien. XD

Je vous ai….compris!

Parlons voix, donc.

Astérix, privé de son doublage de Roger Carel pour notre plus grand malheur, a désormais la voix de Christian Clavier, qui l’a incarné deux fois au cinéma. En soi, c’était intelligent. N’empêche que ça m’a profondément dérangée… :/

a3
source

Parmi les autres Gaulois, on retrouve Guillaume « Roi Burgonde » Briat pour Obélix; Serge « Guethennoc » Papagalli pour Abraracourcix; Lionnel Astier pour Cétautomatix; Florence Foresti pour Bonemine; et évidemment Bernard Alane pour Panoramix.

On rajoute à tout cela Alex Lutz en Téléférix et Jacques « Merlin » Chambon en Zurix.

Côté Romain, on a toujours François Morel en Sénateur (qui a cette fois un nom); Alexandre Astier lui-même en Oursenplus; et Elie Semoun et Franck « Perceval » Pitiot en Cubitus et Humérus.

Pour le reste, à vous de le découvrir! 😉

Mais pour résumer, Le secret de la potion magique est encore plus magique, plus subtil, plus intelligent que le précédent opus. Il me faudra sûrement plus visionnage pour en capter toutes les subtilités, mais c’est aussi ça qui est drôle! 😉

Note: 8,75/10 (scénario: 9/10doublage: 9/10BO: 8/10 (dont un choix juste merveilleux)suite: 9/10)

a1
source

3 commentaires sur “Astérix: Le Secret de la Potion Magique (Ciné)

  1. Je me revois à ma séance du Domaine des dieux limite à ne pas regarder le film et juste visualiser les personnages de Kaamelott qui feraient les dialogues, c’était un peu perturbant…

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Le Film de la Semaine: décembre – Bigreblog

  3. Ping : La review des films: 2018 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :