Le Marvel: 1:3: Iron Man 2 (Ciné)

Bonjour les gens!

On continue la Phase 1 du MCU ajd, avec la suite qui a longtemps fait parler d’elle comme réunissant le plus de mauvaises idées en un seul film. Heureusement d’ailleurs qu’on ne lui en a pas (trop) tenu rigueur, sinon, Marvel was fucked.

Allez, on parle Iron Man 2, on spoile, et surtout, on ne pisse PAS dans son armure! 😛

Synopsis

Depuis qu’il a publiquement avoué être Iron Man, Tony Stark continue sa vie de milliardaire, culminant avec l’inauguration de l’Expo Stark en l’honneur de son père Howard. Ce qu’il ne dit à personne, cependant, c’est que le palladium qu’il utilise pour son réacteur ARC l’empoisonne à petit feu…

a2

Cassage de dents en beauté

Quand la suite à Iron Man a été annoncée, on ignorait encore que Marvel avait prévu trouzmille films qui suivraient. On avait juste envie de retrouver un personnage dont tout le monde était tombé amoureux deux ans auparavant, et c’était tout.

Malheureusement, Tony aura non seulement souffert d’empoisonnement mais aussi d’un scénario bien moins abouti que dans le premier opus. Un méchant certes charismatique et bien travaillé par son interprète, mais qui finit par copier Obadiah Stane; des personnages féminins ultra sexualisés au point où la première apparition de Black Widow est complètement à la ramasse; et des pipis dans l’armure.

Okay, on avait compris: Tony est pas bien, il pense qu’il va bientôt mourir et décide donc de faire les pires conneries en attendant. Mais on aurait tout aussi bien se passer de ça. On l’aurait vu bourré (check) et se bagarrant de plus en plus violemment avec son meilleur ami (check). Franchement, le truc scatologique, ça n’a strictement servi à rien. Sauf à m’énerver. 😡

Whiplash maintenant. Qu’on ne nomme jamais comme ça dans le film, mais c’est bien son nom dans les comics. On a repris le bateau postulat comme quoi « machin dont je suis l’héritier m’a caché qu’il avait travaillé avec bidule dont l’héritier veut ma peau ». Un postulat qui, malheureusement pour nous, reviendra plusieurs fois par la suite dans les Marvel, notamment dans Ant-Man and the Wasp (on en reparlera en temps voulu).

Ivan Vanko donc, qui au fin fond de la Sibérie parvient quand même à construire un réacteur ARC et à s’en servir pour construire des fouets électrifiés. Mmh…passons sur l’inéventualité de la chose. Tout cela aurait bien fonctionné, y compris « drones better » si, à la fin, Ivan ne décidait pas de se transformer en Crimson Dynamo juste comme ça.

Okay, cette baston de fin est canon, parce que pour la première fois, Iron Man et War Machine travaillent ensemble; mais elle aurait très bien pu se terminer avec l’explosion des drones. Vanko aurait très pu se bastonner avec Natasha dans son espèce de bunker et elle aurait eu du mal à pirater Rhodes etc etc.

Bref, toute cette fin d’arc était complètement débile.

Autre chose qui est débile: la façon dont on traite Natasha. On essaie de nous faire comprendre qu’elle est loin d’être nunuche (et dès qu’elle revêt le costume on pige sans souci), mais les tenues qu’on lui fait porter en amont la discréditent totalement. Par la suite, elle sera habillée plus conventionnellement, moins « oh regardez, je porte une robe mais on voit mon soutif! », ce qui déssert totalement le personnage.

a4

Et je ne parle même pas de Pepper qui ne sert strictement à que dalle dans ce film, si ce n’est à humaniser Tony à la fin. A coups d’omelettes.

Shoot to thrill!

Bon allez, j’ai fini de déverser ma bile, parlons bons points.

Bon point 1: les effets. Les armures de Tony commencent déjà à être plus sophistiquées, avec pour exemple Mark V qui sort d’une valise. La construction sur le corps de Tony est plus badass que ce qui a précédé, même si j’ai une préférence pour Mark VI dans Avengers. XD

a3

Bon point 2: l’un des seuls personnages qui, finalement, reste fidèle à lui-même, c’est le héros. Tout en humour, en regard pétillant et coquinerie, Tony reste celui qui nous a appâtés là, et c’est tant mieux. XD

Bon point 3: les personnages secondaires non-féminins (je vomis ma haine). Coulsy, pendant quelques minutes, s’avère déjà être génialissime; Fury fait des blagues sur les yeux (Samuel, sort de ce costume!); Happy est…Happy… 😛 ; et surtout, Justin Hammer. Grand rival de Tony devant l’éternel, grand boulet devant le monde entier…et mon coup de cœur. XD

Il faut dire que celui qui l’incarne avait un temps été pressenti pour jouer Tony, et qu’on lui a offert le rôle expressément. Désormais détenteur d’un Oscar, ce type qui danse toujours aussi bien est juste l’un des personnages disparus que j’espère revoir un jour… 😉

Allez, casting. Sinon je vais m’ennuyer. 😛

He’s Iron Man

Aux côtés de l’indétrônable Robert Downey Jr, on retrouve du précédent opus Gwyneth Paltrow (potiche); Jon Favreau; Clark Gregg; Samuel L. Jackson et bien sûr Paul Bettany dont on ne parle JAMAIS assez à mon gout. 😛

Ils sont rejoints par Scarlett Johansson pour sa première apparition en Natasha Romanoff; Sam Rockwell en Justin Hammer et je l’aime; et Don Cheadle qui reprend l’uniforme de James Rhodes et ça fonctionne bien.

Sans oublier notre « grand » méchant, Ivan Vanko, incarné par un Mickey Rourke méconnaissable mais qui a visiblement travaillé son personnage. De l’accent jusqu’au « perraquet ». 😉

a5

Bref, Iron Man 2 est bourré de défauts qui auraient pu être rédhibitoires, mais heureusement, Marvel peut dire merci à son héros de savoir toujours se faire pardonner! 😉

Note: 6,25/10 (scénario: 4/10jeu: 7/10BO: 8/10 (AC/DC oh yeah!)Marvel-spirit: 6/10)

a1

2 commentaires sur “Le Marvel: 1:3: Iron Man 2 (Ciné)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :