La rétro: Tamara Drewe (Ciné)

Eeeeeet bonjour les Nautes!

C’est reparti pour les rétros, et cette semaine, je vous propose une romcom anglaise qui ne se prend pas au sérieux et que j’adore me refaire quand le moral est au plus bas: Tamara Drewe!

Je spoile, mais si peu. 😛

Synopsis

Après des années à avoir renié son passé, Tamara Drewe retourne dans son village d’enfance pour vendre sa maison de famille. Elle y retrouve son premier amour Andy, mais aussi les auteurs en manque d’inspiration de la ferme avoisinante. Et tout ce beau monde est fasciné par la nouvelle Tamara, et surtout, par son nouveau nez…

a3

Saucy romcom…

La première chose à savoir sur le film, c’est qu’il est adapté d’un graphic novel de Posy Simmonds. Elle aime les dessins parfois un peu crus, et souvent, ses héros/héroïnes sont quelque peu…vulgaires, dirons-nous.

Et Tamara n’est pas en reste, puisqu’elle n’hésite pas à coucher avec plusieurs hommes pour parvenir à ses fins. Elle porte des shorts très courts, n’a pas honte de son corps, et nous dirons que certaines scènes sont un peu osées que d’habitude dans les romcoms. Sans pour autant dépasser le stade de ce bon vieux PG-13. XD

Les personnages de cette histoire sont évidemment centraux, et si beaucoup sont caricaturaux, ils sont aussi tous hauts en couleurs, et on en apprécie d’office plus certains que d’autres… Andy, le beau fermier fantasme de toutes les écrivaines venant en « retraite » dans le village; les deux adolescentes groupies qui déconnent totalement; Ben, le batteur un peu débilos mais terriblement drôle; ou Tamara elle-même, malgré ses défauts.

a2

Et si j’ai une préférence certaines pour Ben et Andy, c’est totalement à cause de leurs interprètes. XD

Gemma, Dominic, Luke et les autres…

Parlons justement casting.

Tamara Drewe est incarnée par la sublime Gemma Arterton, que j’adore dans tout ce qu’elle fait sans exception aucune.

Andy a lui les traits (et les muscles) d’un Luke Evans très à l’aise dans son rôle, bizarrement. 😛

Ben, l’amant batteur rockeur et drama-queen, est quant à lui interprété par Dominic Cooper, qui joue parfaitement de son image, comme toujours devrais-je dire. Malgré des débuts houleux entre lui et moi, je commence à saisir le personnage. Il a une auto-dérision de compétition cet enfant. 😀

a4

Parmi les autres, je citerai Roger Allam, le salaud écrivain raté; Tamsin Greig, qui incarne sa femme un peu naïve; et Jessica Barden, la groupie de 15 ans parfaitement névrosée.

Bref, Tamara Drewe est une chouette romcom qui sort un chouïa des sentiers battus (pas énormément non plus) et qui, comme souvent, vaut surtout de par son cast. 😉

Note: 7,25/10 (scénario: 7/10 jeu: 8/10BO: 6/10 (pourtant c’est du Desplat :/ )romcom: 8/10)

a1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :