The White Princess (TV)

Bonjour la blogo!

Être au chômage, ça craint, c’est certain, mais parfois j’y trouve quelques avantages, comme celui de pouvoir me poser pour écrire des articles que j’ai en retard. (Ceci dit, au plus vite j’aurai retrouvé du taf au mieux ce sera!)

Aujourd’hui donc, on va parler, comme souvent, d’Histoire d’Angleterre, de rois, de reines, de complots…et de roses! The White Princess!

Sans spoiler (sauf si vous aimez l’Histoire).

Synopsis

Lorsque Henry Tudor, Henry VII, monte sur le trône d’Angleterre, il doit faire face aux rébellions des Yorkistes restant fidèles à Edward IV et Richard III. Pour conjurer le sort et acheter leur loyauté, il décide donc d’épouser Elizabeth d’York, la fille ainée d’Edward IV, et de joindre les deux Maisons. Mais Lizzie n’est pas aussi docile qu’il le souhaiterait…

a4

Les deux roses mêlées

Souvenez-vous, il y a trois ans à peine, Tequi me faisait connaitre The White Queen, une mini-série anglaise sur la Guerre des Deux Roses, et sur le règne de Henry VI, Edward IV et Richard III. Avec de jolis visages comme celui de Max Irons par exemple. 😛

Eh bien Starz et la BBC ont récidivé avec The White Princess, suivant cette fois la génération suivante, qui n’est pas du tout libérée des complots de droite et de gauche contre les Tudors.

a2

J’avais très envie de la regarder, je l’ai laissée sur le côté, et je l’ai donc bingée la semaine dernière, d’un coup d’un seul. Il faut dire que huit épisodes, cela se dévore aisément, surtout huit épisodes aussi bien écrits, haletants et addictifs.

Là où Elizabeth Woodville, la « sorcière », était manipulatrice et par moments carrément imbuvable (et elle n’a pas changé), sa fille Lizzie est plus posée, plus forte, et son personnage est d’autant plus intéressant qu’elle casse les codes et clashe parfaitement avec sa belle-mère, la bigote et insupportable Margaret Beauchamp.

Bref, encore une partie de l’Histoire qui me fascine et fascinante, entre deux générations qui ont fatalement plus marqué les esprits (Henry VII étant le père…d’Henry VIII), une guerre froide entre deux Maisons liées par les liens « sacrés » du mariage, qui au XVe et XVIe siècle, ne valaient plus grand-chose……

My Queen…

Casting?

Dans le rôle de Lizzie et Henry, on retrouve Jodie Comer, qui se fera ensuite connaitre et reconnaitre (et c’est tant mieux) dans Killing Eve; et Jacob Collins-Levy, qui ferait bien de mettre son joli minois à contribution et jouer plus. 😛

a3

Autour d’eux, on peut apercevoir Michelle Fairley (aka Catelyn Stark de Game of Thrones) en Margaret Beauchamp; Vincent Reagan (vu récemment dans Poldark) en Jasper Tudor; Patrick Gibson que j’ai rencontré dans Tolkien; ou encore Rossy de Palma qui incarne Isabella de Castille. Le kif.

Bref, une chouette série historique avec un casting qui nous vendrait tout et n’importe quoi… ❤

Note: 8/10

2 commentaires sur “The White Princess (TV)

  1. Ping : Top 45 Séries 2019 – De 30 à 16… – Bigreblog

  2. Ping : The White Princess, Emma Frost – Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :