Le Marvel: 2:6: Ant-Man (Ciné)

Bonsoir amis et amies du MCU.

Ajd, pour cet article mensuel, je vous arrive avec un film qui est non-seulement le premier que j’aie vu en Irlande (le jour de mon arrivée, d’ailleurs), mais aussi un de ceux que j’ai franchement dépréciés au premier visionnage pour ensuite l’adorer.

Alors venez donc discuter de Ant-Man, de Paul Rudd, de Michael et des autres, le tout, en spoilers, évidemment! 😉

Synopsis

Scott Lang est un petit voleur sans importance, qui se bat pour garder une travail lui permettant de voir sa fille Cassie. Après avoir perdu son petit boulot dans une glacerie, il décide de faire un dernier coup, et d’aller dérober une étrange combinaison chez un non moins étrange scientifique, Hank Pym

a3

Has been ou will always be?

Ant-Man. Le héros que je ne connaissais que de visu sans en connaitre la moindre ligne. Un type vaguement drôle parce qu’il peut rapetisser à l’envi, mais sans plus. Paul Rudd. Acteur de comédies parfois lourdingues qui, à part sa belle gueule, n’avait pas vraiment d’intérêt dans ma cambuse. Michael Douglas. Acteur has-been que l’on n’avait pas vu depuis des années et qui semblait avoir totalement perdu son mojo.

Bonjour, nous sommes les préjugés. XD

a2

Oui, et les préjugés sont faits pour être cassés. Car Ant-Man est en fait un personnage complexe, super chouette, très drôle mais hyper attachant. Parce qu’il a les meilleures motivations du monde (contrairement à d’autres) et que, finalement, son aura d’homme-lambda fonctionne terriblement bien.

Parce que Paul Rudd était né pour incarner ce personnage; et parce que Michael Douglas fait là un comeback merveilleux qui m’a presque fait applaudir quand j’ai revu le film.

Et à part ça, l’intrigue centrale, avec Yellow Jacket qui veut s’approprier la technologie Pym, n’est que très secondaire selon moi. Tout comme Hope qui a un potentiel de ouf mais qu’on n’utilisera que dans la suite (meilleure suite ever, d’ailleurs).

a4

Big up aussi aux poteaux de Scott, professionnels de l’entourloupe à base de descriptions de trois heures sans rien dire. XD

Lang, Scott Lang

Tour du proprio?

Paul Rudd donc, qui ne vieillit pas, comme Keanu Reeves et ça en devient insultant; Michael Douglas dont le Hank Pym est en passe de devenir un de mes préférés si ça continue; et Evangeline Lilly, ma ‘sœur’ (les girls du GrOG comprendront) que j’aime d’amour.

Ils sont accompagnés de Corey Stall, que je connaissais en Ernest Hemingway de Midnight in Paris et qui fait très bien les pourris; Michael Peña, génial de bêtise; ou encore Judy Greer et Bobby Cannavale.

Ant-Man est donc un Marvel qui déroute, mais qui a bien fait d’exister, même si le fait qu’il termine la Phase 2 n’a pas vraiment de sens… XD

Note: 7,75/10 (scénario: 7/10jeu: 8/10BO: 7/10Marvel-spirit: 9/10)

a1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :