Le Marvel: 3:2: Dr Strange (Ciné)

Bonjour à tous les Marvelvores de la blogosphère!

Je continue mes investigations ès comics ajd, et là, ça va chier, puisque je vais sérieusement devoir me retenir de fangirler sévère.

Il faut dire que le film dont on va parler là de suite est probablement le plus canon visuellement, et qu’il pourrait fonctionner de manière totalement autonome au reste de la franchise sans aucun souci.

Allez, on parle Dr Strange, et ça spoile! Donc, si vous êtes encore innocents, allez lire cet article-ci! 😉

Synopsis

Le Dr Stephen Strange est un brillant chirurgien, mais aussi arrogant, sûr de lui et mégalomane. Un soir, alors qu’il conduit très imprudemment en direction d’un gala, sa voiture finit dans l’East River….et les mains de Stephen sont gravement touchées. Privé de sa vocation, il décide donc de trouver un remède dans les arts mystiques, et se rend à Katmandou…

a2

Doctor Holmes

J’aime énormément le personnage du Dr Strange. Quand je lis les comics, c’est souvent lui qui vient à la rescousse, et il clashe merveilleusement bien avec Tony Stark, avec qui il est pourtant très proche (les opposés s’attirent? ben pas là). Et bon, accessoirement, c’est le plus badass des Avengers, et je pèse mes mots.

Quand il a donc été annoncé pour un film solo avant de rejoindre la troupe dans Infinity War, j’étais mais hyper contente, d’autant plus qu’on avait choisi pour le rôle le parfait acteur: Ben. Ben qui n’a pas eu à aller chercher l’arrogance et le narcissisme très loin, puisqu’à chaque fois que je regarde le film, Stephen me rappelle un certain…Sherlock. 😛

Bien que Stephen évolue beaucoup plus tout au long du film. En se rapprochant des arts mystiques, il commence à raisonner de manière plus émotive que logique et pragmatique, laissant son cœur parler plutôt que son cerveau. Cela se remarque pendant son entrainement au monastère.

Il y a aussi sa relation d’avec Christine qui, de possessive et malsaine (il ne veut pas qu’elle voit d’autres gens mais ne veut quand même pas s’engager avec elle), devient plus respectueuse et presqu’aimante (bien que, sauf erreur de ma part, ils ne sont toujours pas ensemble).

En fait, le personnage du Dr Strange a été parfaitement cerné, et par les scénaristes, et par Benedict. Juste magnifique.

Yes, but…

Du coup, certains personnages, comme Mordo par exemple, en pâtissent énormément, parce qu’eux ont l’air pâlots en comparaison avec Strange et Ancient One. Qui elle aussi se paie le luxe d’être hyper complexe et pourtant humaine jusqu’au bout de ses éventails de combat. ❤

Par contre, le grand méchant, malgré ses motivations ma foi pas trop con (quoique), n’est que trop peu exploité que pour vraiment s’impliquer dans son arc. Il casse des trucs, détruits les Sanctums, mais finalement, est trop souvent hors-champ que pour que sa présence oppresse autant qu’un certain Thanos par exemple. Et c’est trop dommage quand on se paie le luxe d’engager Mads Mikkelsen pour le rôle.

(Oui, je suis toujours vénère. 😛 )

Parlons enfin visuel. Visuellement, Dr Strange fait tout plus fort que ses prédécesseurs. Je me souviens l’avoir vu en 3D au cinéma, et on en a eu plein les yeux. C’était beau, c’était justifié, et donc c’était juste……<3 . Après les OVNIs qu’ont été certains des opus précédents dans le MCU, cela détonne, car c’est comme si la technologie avait fait un énorme bon en avant…uniquement pour Strange. XD Et de tels effets visuels ne seront de toute façon plus revus avant…oh, Infinity War? dans lequel…Strange se trouve? XD

a3

Reign of the Briton

Allez, parlons casting.

J’ai donc déjà parlé de Benedict Cumberbatch, taillé pour le rôle qui lui va comme un gant, taillé pour être sorcier, et qui nous sort un accent américain plausible parce qu’il est comme ça. La voix de Dormammu, qu’il fait également, ressemble elle trop à celle de Smaug pour ne pas me faire rire. Désolée. 😛

Kaecillius, censé donc être l’antagoniste principal du film, et incarné par Mads Mikkelsen, n’est que trop sous-utilisé et oui, la colère est toujours là, merde, c’est Mads, on le paie pas à rien faire, c’est blasphème.

a4

The Ancient One, Mordo et Wong, les trois « mentors » de Strange à Katmandou, sont eux interprétés par l’excellente (comme toujours) Tilda Swinton; Chiwetel Ejiofor qu’on ne voit donc presque pas parmi les autres, c’est con; et Benedict Wong.

Oui, ils ont les mêmes prénoms, et donc…je les appelle les Ben². Ben au carré. Sue me. 😛

Me reste à parler de Christine Palmer, l’ex (quoique) de Stephen, incarnée par une Rachel McAdams crédible en urgentiste, et qui incarne la vision « humaine » de l’histoire, bien qu’elle ne soit pas présente pendant les scènes de combat principales.

En gros, que du beau monde, mais utilisé de manière peu équilibrée ce qui est dommage.

Bref, Dr Strange est vite devenu l’un de mes Marvel préférés, de par son casting, de par son personnage principal parfaitement comme dans les comics, de par l’humour juste parfait en dosage, et de par le visuel magnifique. Mais…il y a des mais. 😉

Note: 7,75/10 (scénario: 8/10 jeu: 7/10 (désolée, mais bon, Chiwetel et Mads ils sont là pour quoi???)BO: 7/10 (très…trop? Star Trek…)Marvel-spirit: 9/10)

a1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :