Jojo Rabbit (Ciné)

Bonjour les cinéphiles!

Une fois n’est pas coutume, c’est à froid que me voici avec ma review du jour, celle d’un film que j’attendais avec la plus grande impatience, et j’ai eu bien raison!

Aujourd’hui, on parle nazis, on parle Hitler, on parle Taika Waititi, et si l’association vous parait bizarre, vous n’imaginez même pas le reste. 😉

Je ne spoile rien! 😀

Synopsis

1945. Jojo est un garçon de dix ans presque totalement normal. Sauf que Jojo commence son apprentissage aux Jeunesses Hitlériennes, et que son ami imaginaire n’est autre que le Führer lui-même….

a2

Un Kiwi, un Juif et un chtarbé entrent dans un bar…

J’avoue, comme ça, le pitch peut faire très peur. Il faut dire que le thème de la Seconde Guerre Mondiale a toujours été compliqué à traiter, d’autant plus pour s’en moquer. Les films français type Septième Compagnie et Grande Vadrouille ont réussi sans encombres, mais Inglorious Basterds de Tarantino a, par contre, eu un accueil plus mitigé. Faut aimer, quoi.

Et traiter Hitler comme une grosse blague, c’est en effet risqué. Risqué car l’homme, malgré que personne ici n’osera jamais lui trouver la moindre qualité (certainement pas moi, en tout cas) est toujours protégé par un espèce de tabou.

Maaaaais…Jojo Rabbit est avant tout une adaptation de livre. Un livre qui se veut pédagogique tout autant que dénonciateur. Car on oublie souvent que les jeunes membres des JH étaient endoctrinés dès leur plus jeune âge. Qu’il ignoraient tout des Juifs, de ce qu’on leur reprochait, et même du but final de la Guerre qu’on leur demandait de mener.

Jojo est en cela un film nécessaire, à mon sens, pour exorciser cette idée qu’on encore certaines personnes que « tous les Allemands sont des Nazis ». Informez-vous avant de dire des bêtises, bande d’ignares. XD

…et sont la même personne…

Bref, pour adapter un tel sujet et en faire une comédie tout en n’ayant pas l’air de donner des leçons, il fallait quelqu’un qui allait savoir y faire.

Et qui de mieux que Taika Waititi?

Je ne le dirai jamais assez: Taika est un réalisateur aussi génial qu’il n’est complètement fou. Et si nombre d’entre vous l’ont rencontré via Thor: Ragnarok, je ne cesserai jamais de vous envoyer vers le fabuleux What we do in the shadows qui est parfait d’absurdité. Comme Jojo Rabbit.

Taika mêle donc avec brio moments d’hilarité et instants d’horreur; poésie et laideur; monde d’enfant de dix ans et monde d’adultes terrible.

a1

On rit donc beaucoup. On a parfois envie de se demander si c’est bien de rire, mais finalement, mieux vaut en rire qu’en pleurer. Et on rit beaucoup. Énormément. Et ça fait du bien. 😉

Certes, le film n’est pas sans défauts: j’épinglerai quelques moments de flottement, mais rien de bien grave quand on prend le projet dans son ensemble. 😀

Thanks Taika!

Allez, parlons casting un moment.

Jojo, notre héros, est donc incarné par Roman Griffin Davis, qui est d’une choupitude absolue et qui, en vrai, colle tellement bien à Taika qu’on dirait un mini-lui dans la folie. Ou alors Taika a juste dix ans dans sa tête. XD

Taika donc, qui incarne pour sa part Adolf Hitler, et c’est d’autant plus percutant qu’il est Juif par sa mère. 🙂

Elsa, qui croisera la route de Jojo, a quant à elle les traits de Thomasin McKenzie, jeune actrice kiwi qui ira loin, je pense.

a3

Puis, en vrac: Scarlett Johansson, fait pour jouer avec Taika; Sam Rockwell, parfait mais PARFAIT; Alfie Allen qui a dû franchement s’amuser; Rebel Wilson qui joue les nazies comme si c’était normal pour elle; ou encore Stephen Merchant qui m’a fait hurler de rire.

Bref, tout ce beau monde se réunit autour d’un sujet certes compliqué à traiter, mais qui fait mouche, qui fait rire, et qui fait réfléchir. Combo gagnant, et Oscar mérité! 😀

Note: 8/10 (scénario: 9/10jeu: 8/10BO: 7/10 (salut Michael, ça faisait longtemps!)adaptation: 8/10 (pour ce que j’en sais, en tout cas))

a4

3 commentaires sur “Jojo Rabbit (Ciné)

  1. Ping : Jojo Rabbit, Taika Waititi – Pamolico : critiques, cinéma et littérature

  2. Ping : What’s new in the Bigrosphere? [2] – Bigreblog

  3. Ping : La review des films: 2020 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :