What’s new in the Bigrosphere? [4]

Hello la compagnie!

En mai, fais ce qu’il te plait, mais quand même, reste confiné, et soit prudent. 2020 est définitivement une année particulière dont chacun se souviendra, et surtout mon abonnement ciné… :/

Anyway, j’ai quand même réussi à avancer dans mes Challenge annuels (MIRAAAAACLE), et avec peu à faire à part se planter devant un écran, j’ai donc de quoi parler. Mais aucun spoiler à l’horizon, sauf si je l’annonce. 😉

Le Film de la Semaine: avril

Ce mois-ci, j’ai donc utilisé Netflix au maximum de son potentiel. Avec tout d’abord un film d’action quelconque, The Expatriate, qui avait pour seul avantage d’être tourné dans mon pays puisque le héros se balade entre Bruges et Bruxelles. Mais outre ça, vraiment rien à déclarer. On est dans le cliché du genre, et on s’ennuie même ferme la plupart du temps. Désolée, Aaron Eckhart

Ensuite, il y a eu Knives Out, parce que, je cite, mes parents voulaient voir le film avec James Bond et Captain America. XD J’ai été très agréablement surprise par le résultat, et voici donc la review. 😉

J’ai fini le mois gentiment, toujours sur Netflix, avec deux films totalement différents: d’un côté, la romcom Love, Wedding, Repeat, pas mal malgré quelques défauts (dont la review se trouve ici); et de l’autre, Tyler Rake (Extraction), film d’action qui vaut plus par la qualité des cascades de son casting que pour son scénario (et dont la review est ici).

Sans oublier, évidemment, Green Street Hooligans, que j’ai ENFIN regardé, pour le plus grand plaisir de Coralie. Un film super intéressant, où Elijah Wood cohabite avec Charlie Hunnam en mode cockney, Claire Forlani ou encore mon aimé Marc Warren. 😉 Et un thème sur le hooliganisme plus qu’interpellant. A voir!

Challenge Séries 2020: bilan avril

Sans surprise, je n’ai pas avancé dans le Challenge séries, sauf que… Ben sauf que, je suis maligne quand même. Parce que j’ai opéré mon deuxième switch de l’année, virant Lucky Man (qui de toute façon peut bien attendre un peu), et la remplaçant par…La Casa de Papel.

Eh oui, parce que même si la famille m’a un peu forcée à regarder la saison 3 (et la 4 le jour-même de sa sortie), je n’ai toujours pas vu les saisons 1 et 2… XD Et comme j’aime aussi pousser le bouchon un peu loin, et que je hais la VF, je l’ai commencée…en VO. Et damn, l’espagnol rend tout sexy. Surtout Berlín. 😛

What was on TV?

Côté télé, on a donc continué Outlander qui se termine la semaine prochaine. Une saison définitivement lente, mais avec ses bons moments, et surtout, une évolution fulgurante de certains personnages. 😉

Et, bon, j’ai un peu honte, mais j’avais envie de quand même vous parler de Too Hot To Handle, téléréalité de Netflix avec pour thème…l’abstinence. Pitch? Une dizaine de jeunes hommes et femmes sexy en diable et surtout, accro au sexe, se retrouvent sur une ile paradisiaque où ils n’ont le droit ni de s’embrasser, ni de se caresser, ni d’avoir des relations sexuelles d’aucun type que ce soit.

Si le sujet est interpellant, voire dérangeant, ça m’a bien fait marrer, surtout parce que je suis célibataire et abstinente depuis trois ans et demi, et que je n’en suis pas morte… Alors voir ces gens paniquer parce qu’ils doivent se retenir pendant un mois, ça m’éclate. XD

Côté musique

Comme toujours, on termine avec un titre qui a tourné en boucle dans mes oreilles récemment. Et, cette fois, ils s’agira de…la B.O. de La Casa de Papel. You’re welcome. 😛

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :