TFSA #412 « I hate you, but I love you… »

Bonjour les sérivores! Et un bon 8 mai à tous les Français qui me lisent, chanceux que vous êtes d’encore célébrer la fin de la Seconde Guerre Mondiale…

Ajd, TFSA de la semaine dernière, et j’aurai officiellement rattrapé mon retard puisque je zappe celui de cette semaine (inspiration, where are you?). Le thème d’aujourd’hui est donc Les personnages détestables qu’on adore.

Je vous avais prévenus il y a plusieurs jours de cela: un personnage en particulier m’a inspirée, et si je n’en suis pas totalement fière, je ne peux vraiment pas m’empêcher de l’adorer… 😛

5. George Warleggan (Poldark)

a1

J’avoue…les deux dernières saisons m’ont donné un peu d’empathie envers George. Un peu. Même si ce dernier épisode de la série m’aura fait hurler des ‘Yeeeeeah, Warleggan rules!’, c’était une exception. XD

4. Petyr Baelish (Game of Thrones)

a2

Détestez-moi. Je le mérite. Mais Petyr-chouchou, sale merde qu’il était, je l’ai kiffé du début à sa fin. 😛

3. Jim Moriarty (Sherlock)

a3

I mean… Dois-je me justifier? 😛 ❤

2. Sheldon Cooper (The Big Bang Theory)

a4

Comme personnage détestable, on fait rarement mieux. Sheldon est insupportable; arrogant; traite tout le monde, amis, petite-amie ou famille comme de la merde; n’a aucun respect pour qui que ce soit d’autre que lui-même (et Leonard Nimoy). En gros, c’est un connard. Mais on l’aime. Bizarre…

1. Berlín (La Casa de Papel)

a5

Eeeeeeh ouais… Je vous l’annonçais il y a tout juste une semaine, La Casa de Papel fait donc officiellement partie de mon Challenge Séries, vu que j’ai repris la série du début (que je n’avais pas vu) en V.O. Et le problème de la V.O., c’est que…ben…l’espagnol…c’est vachement sexy. Surtout quand les personnages déjà très sexy en V.F. ont des voix à faire entrer en combustion vos sous-vêtements. Évidemment, El Profesor est dans le lot, parce que pardon, mais phwaaaaah… *-* Et puis…il y a son frangin. Discutable, plus que discutable. Psychopathique, narcissique, chelou, flippant, et vraiment pas héroïque. Mais, désolée, quand je vois Pedro Alonso avec son sourire irrésistible, et quand j’entends Berlín me dire de ‘spira, spira, cariña’, ben, je m’exécute……et je fonds dans le même temps. I’m a bad bitch. XD ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Un commentaire sur “TFSA #412 « I hate you, but I love you… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :