WandaVision (TV)

Bonsoir les Marvelvores dans la salle!

Je m’adresse à vous, et peut-être aussi aux autres, car aujourd’hui, je vais tenter de débriefer de manière constructive (c’est-à-dire autrement que ‘OH MY GOD C’EST GÉNIAL’) la première série Marvel issue de la Phase 4.

La première série Marvel issue du MCU, donc, très intelligemment construite autour de deux de mes personnages préférés dans et hors comics, WandaVision!

Je ne spoile rien, mais alors là, rien du tout! 🙂

Synopsis

Wanda Maximoff et Vision sont mariés et vivent dans la bourgade très pittoresque de Westfield, entourés de leurs voisins, patrons et amis…

a1

Post-Endgame

Aaaaah, Wanda. Un de ces personnages merveilleusement écrits à sa genèse et qui a été traité comme de la merde par ces deux frères qui me tannent mais méchamment depuis un certain Endgame. Oui, car Wanda, elle aussi, a pâti d’un manque CRUEL d’exposition dans ce film où elle n’apparait en tout et pour tout que deux minutes. Certes, pour mettre la misère à Thanos, mais c’est tout.

Les Russos ayant été incapables de donner à son personnage une conclusion acceptable à la fin d’un diptyque qui lui a pourtant tout pris, Wanda a donc pris les choses en main, et a décidé de se créer sa propre série, parce que voilà.

Parce que Wanda et Vision méritaient bien mieux que la mort de l’un (oublié dans Endgame, dois-je vous rappeler: PAS UNE SEULE MENTION MÊME DE PASSAGE) et le câlin de l’autre à Clint. Meh.

Deux Russos dans un arbre…qui regardent comment on traite des personnages de manière constructive…

Et, si WandaVision a bien réussi quelque chose, c’est à ENFIN utiliser à bon escient ces deux bombes que sont Scarlet Witch et Vision. Deux badass finis, deux âmes sœurs, deux personnages au potentiel presque infini.

Leurs aventures sont captivantes dès le départ, même si on ne comprend pas tout de suite où nous en sommes ni comment nous en sommes arrivés là. Une écriture intelligente, subtile, aux nombreuses, très nombreuses références, tant au MCU qu’aux comics, car pour le coup, les lecteurs auront été au paradis pendant cette saison!

Loin de passer au-dessus de la psychologie des deux personnages, on la déconstruit, on la dissèque, on ne passe à côté d’aucune douleur, et c’est aussi ça qui fait la beauté et la nouveauté de la série.

a2

(Et vous détesterez cette image, je vous jure… Notre pire ennemi… 😡 )

Pas de panique si vous n’avez rien lu des comics de base: vous vous y retrouverez aisément. Et si vous voulez, après coup, quelques tuyaux, on est là pour vous! 🙂

Emmy Awards here they come!

En attendant, parlant casting.

Wanda est donc toujours incarnée par l’extraordinaire Elizabeth Olsen, encore plus canonissime si c’était possible, qui prend toujours un pied visible à interpréter notre sorcière badass, et qui mérite une nomination aux Emmys rien que pour les deux derniers épisodes… Wow.

Vision est, quant à lui, toujours bien là, sous les traits et l’accent délicieusement briton de Paul Bettany, qui m’a manqué de ouf et qui juste a-do-ra-ble. Trop d’amour pour ce personnage et pour son acteur. ❤ ❤ ❤

Parmi le reste du cast, je n’en dévoilerai pas trop, car certains noms seraient des spoilers en eux-mêmes; mais je retiens la superbe Kathryn Hahn, que je ne connaissais que trop peu mais qui est elle aussi génialissime en Agnes, la voisine fouineuse. 🙂

En résumé, WandaVision a tué le game. Si toutes les séries Marvel sont du même niveau, nous sommes sur le point de déguster du caviar en images… Yum yum! ❤

Note: 9/10 (et encore, j’aurais pu mettre 10)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :