Fresh (Ciné)

Bonjour la blogo!

Aujourd’hui, j’empiète sur les plates-bandes de ma chère Coco d’amour pour parler de son mari, qui est donc, en 2022, dans sa phase ‘bad boy’, mais qui s’en plaindrait? Ajd, on parle donc d’un film d’horreur pas comme les autres que nous avons vu ensemble dans mon salon (parce qu’un Seabass se déguste en privé 😛 )

Fresh, c’est sans sel, sans sucres ajoutés, et sans spoilers!

Synopsis

Noa, qui n’a généralement pas de chance en amour, rencontre le beau et mystérieux Steve en faisant ses courses au supermarché. Mais leur idylle ne va pas prendre la tournure qu’elle aurait espéré…

I’m dancing with a knife…

Il est un adage qui dit que plus une personne est sympa dans la vraie vie, mieux cette personne jouera les enfoirés.

Le fait est que Sebastian Stan est l’une des personnes les plus putain de sympa de la Terre. Et qu’il joue les psychopathes comme personne. Et cela me dérange fortement. XD Parce que je vais d’office aimer ses rôles, même voire surtout lorsque ce sont de parfaits connards.

Je ne suis aussi pas fan du tout des thriller, sauf quand ils sont pris avec un twist, comme ici. Entre le pur horreur, le huis-clos et la comédie romantique, Fresh n’est pas comme les autres, et c’est tant mieux.

J’ai vraiment apprécié le ton du film, entre scènes très dramatiques et dérangeantes et scènes plus légères, souvent relevées par de la musique qui, paradoxalement, donnerait envie de danser (avec Seabass) et nous mettrait de bonne humeur.

Sans rien spoiler du film, franchement, il vaut la peine d’être vu.

Même s’il m’a donné parfois des flashbacks pas forcément agréables d’une série que je tairai pour ne pas spoiler un gros point de l’intrigue.

Psycho Seabass

Allez, tour du cast?

Sebastian Stan (MCU, Monday), donc, incarne le beau mais vraiment très TRES dérangé Steve, et prouve une fois de plus que le limiter à son rôle (d’accord, extraordinaire) de Bucky Barnes est un crime contre son talent. Il. Me. Soule.

Daisy Edgar-Jones (Gentleman Jack) incarne quant à elle Noa, et elle interprète brillamment l’héroïne de thriller ‘lambda’.

Je compléterai ce cast avec Charlotte Le Bon (The hundred-foot journey), que je n’avais pas vue depuis un âge, et ça m’a fait du bien…

Bon, pour résumer, Fresh est dérangeant, très dérangeant, mais aussi, finalement, très agréable à regarder (et NON, je ne dis pas ça QUE pour les beaux yeux de Seabass).

Notes

Bigregirl: 8,25/10

Rotten Tomatoes: 8,1/10 (au 27 mars)

Allôciné: 6/10 (au 27 mars)

Note moyenne: 7,4/10

Bandes annonces

Fiche technique

Titre: Fresh

Réalisatrice: Mimi Cave

Scénariste: Lauryn Kahn

Producteurs: Adam McKay, Kevin J. Messick, Maeve Cullinane

Société de distribution: Searchlight Pictures

Musique: Alex Somers

Durée: 114 minutes

Rating: R (interdit aux moins de 16 ans)

Langue originale: Anglais

Sources

Rotten Tomatoes

Allôciné

Wikipedia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :