Cork les premiers jours: premières impressions

Hello la blogo!

Comme promis, me revoici vite vite pour vous raconter mes premières heures sur le sol irlandais et mes premières impressions… Et si toutes ne sont pas positives, elles n’en restent pas moins…super positives. Suspense, tout ça, lisez donc, vous comprendrez. 😉

Vendredi à 12h, heure belge, j’ai donc décollé de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, direction Heathrow à Londres, ma seule escale. L’avion fait partie de la compagnie British Airways, et le vol tellement agréable que ça m’a peut-être guéri de ma phobie de l’avion à tout jamais. We shall see… 😉

P1010690

Question météo, pas de bol: grand soleil à Bruxelles, drache nationale à Londres. Heureusement, le transfert entre terminaux se fait en shuttle/bus, donc je n’ai pas eu le temps d’être mouillée.

A Heathrow, grande surprise en perspective! Alors que j’attends gentiment que le boarding commence sur mon vol London-Cork, je remarque une personne assise parmi les autres qui me semble vaguement familière. Et plus je le fixe, plus je me dis que j’hallucine grave, que telle personnalité ne peut possiblement pas être assise là, habillée comme si elle allait à la pêche, lisant un bon bouquin pendant que personne ne l’embête. C’est quand il (oui, c’est un homme) a dû décrocher son téléphone pour répondre à un appel que j’ai dû me rendre à l’évidence: Jeremy Irons allait prendre le même avion que moi.

a1

Pour les novices, Jeremy, c’est Brom d’Eragon (oubliez ce passage, même s’il est mémorable); la VO de Scar dans Lion King; Aramis dans The man in the iron mask. Et tant d’autres rôles qui m’ont peut-être moins marquée mais dans lesquels il a sans aucun doute brillé. Avec sa voix super reconnaissable.

Oui, j’ai fangirlé un peu. Et ai fixé sa nuque pendant quasi la totalité du vol. Not ashamed one bit.

Bref, à 13h50 heure anglaise, départ pour Cork. La durée du vol est là aussi d’une heure, sans turbulences aucune, et avec des hôtesses habillées en vert d’eau. Normal, c’est la couleur d’Aer Lingus, la compagnie aérienne irlandaise.

P1010697

Cork. Probablement le seul aéroport que je connaisse où on atterris entre deux champs. Hallucinant de weirdness. J’ai cru qu’on allait écraser deux vaches en descendant tellement ça m’a fait bizarre.

Au moins, à mon arrivée, il faisait grand soleil. La chance de la rousse, qu’ils disent. 😉

Là aussi, grande chance: je suis tombée sur un super chauffeur de taxi qui m’a déjà donné plein d’astuces pour prendre le bus jusqu’au boulot, manger, et qui m’a même gratifié d’une carte de la ville. Et ma première rencontre officielle avec l’accent local aura été bien folklorique.

En fait, plus je l’entends, plus j’ai l’impression que l’accent corkish (je ne connais pas encore l’adjectif officiel) est un mélange entre l’accent américain (le mâchage de wwwwwwwww) et l’accent scottish (pour le roulement de r et ce délicieux lilt dans la voix). En deux temps trois mouvements, j’avais déjà inconsciemment commencé à le copier, mais je suis une éponge à accents, donc c’est normal.

(You’re welcome: ces accents sont magnifiquement impossible à comprendre.)

Sheila’s, mon hostel, est assez différent des photos sur le site (narmol, j’aurais été une petite conne si j’avais tout pris comptant) mais pas désagréable. La salle de bains est nettoyée tous les matins, les draps sont propres et bien chauds, le petit déjeuner est délicieux. Mais: la cuisine commune est dégueulasse au possible; et mes « colocataires » du moment sont de vraies bitch. Voilà donc pourquoi je n’ai pas que des échos positifs à vous donner: je dors très mal, vu que je suis la seule de la chambrée à être là pour le boulot et pas pour la bringue. Mais bon, je sers les dents, as usual. 😉

Je vois que cet article commence déjà à être bien rempli, donc je vous reviendrai demain avec la partie visite et shopping de mes premiers jours; partie dans laquelle apparaitra Lady So, ma guide et Super-Soso (clin-d’oeil appuyé) sur place. ❤

See you tomorrow, folks!

Ou "Féach leat go luath" comme on dit en Irish. ;)

Ou « Féach leat go luath » comme on dit en Irish. 😉

7 réflexions sur “Cork les premiers jours: premières impressions

  1. Le Roy Dit Nous Voulons dit :

    La vidéo confirme ce que je savais des accents irish, lol.
    Sympas ces 1ers jours alors. Bon forcément, la bitch peut être internationale, notamment en auberges de jeunesse. Mais bientôt tu auras un chez-toi, home sweet home juste for you.
    Je crois que quand je viendrais te voir j’comprendrais que pouic à l’accent ! 😉

    J'aime

  2. platinegirl dit :

    La classe, Jemery Irons ! Perso, je l’aurais pas reconnu, je trouve qu’il change de tete a chaque film (Beautiful creatures en tete). J’hallucine que tu n’es pas allée lui demander un autographe !

    Sinon, j’ai adoré la vidéo ! Je ne suis pas douée en accents, je sais juste les reconnaitre par pays (quoique je confonds souvent australien avec new-zélandais).

    J'aime

  3. LadySo dit :

    Ahahaha, mais chuuuut, il ne faut pas donner mon surnom comme ça. Il n’y a que à Apple qu’il est connu (les nouveaux du chat le connaissent déjà, en plus…). 😛

    En tout cas, je suis ravie que ça plaise en tout cas ! Viva Ireland !!

    J'aime

  4. La Tête En Claire dit :

    haaaa je vais pleurer pour comprendre cet accent! Des Irlandais m’ont dit qu’à cork ils avaient le pire accent irlandais qui soit. Et au vu de la vidéo on dirait un bon gros accent de paysans 😄 (Moi même fille d’agriculteurs je ne critiquerai pas XD)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s