La rétro: Basil, détective privé (Ciné)

Coucou les Bigronautes!

Alors, en ce beau lundi (ceux qui sont retournés au travail de matin me détestent cordialement en cette seconde), on fête le retour de la rétro.

Et aujourd’hui, vu qu’en ce moment je suis fort fort obnubilée par les Disney, je vais parler de l’un de mes préférés, l’un de ceux qui ont été oubliés par les générations suivantes au profit de Blanche-Fesses et de ses copines les stéréotypes.

La souris la plus intelligente d’Angleterre: Basil, détective privé.

Et évidemment, qui dit Rétro dit spoilers!

L’inventeur Flaversham fête l’anniversaire de sa fille Olivia lorsqu’il est kidnappé par l’organisation du professeur Ratigan. Olivia va alors demander de l’aide à Basil de Baker Street, une souris détective vivant dans les murs du célèbre Sherlock Holmes. Accompagné par son fidèle compagnon le Docteur Dawson, Basil remonte les indices pour retrouver Flaversham

a1

Ce qui est génial avec Basil, c’est que ça introduit l’enfant au personnage de Sherlock Holmes sans en avoir l’air. Genre, le gamin de cinq ans qui est certes beaucoup trop jeune pour suivre les aventures de Sherlie connaitra les grandes lignes, les personnages principaux (même si leurs noms ont été altérés dans le dessins animé) et certains des faits de « vraies » enquêtes de Holmes et Watson.

Ce qui m’a marqué aussi, grandement, au point que je la chante toujours comme une aliénée, c’est la chanson sur grand méchant: Le Grand génie du Mal de Ratigan.

Mais puis, ban, il est bien plus sombre que ses prédécesseurs, est plus intelligent aussi dans le sens où le spectateur lui-même fait ses hypothèses par rapport au crime.

a1

Et puis, merde quoi, même en le revoyant maintenant, à presque 23 ans, je suis fan, voilà.

Et comme dirait ma copine Kim, vive Fidget!

Note: 6,75/10 (scénario: 7/10 (la scène de Big Ben, mon Dieu qu’elle me fout les boules)jeu: 8/10 (merci Monsieur Rinaldi d’avoir pourri son enfance)BO: 6/10esprit Disney: 6/10 (loin des princesses, rafraichissant))

a1

9 réflexions sur “La rétro: Basil, détective privé (Ciné)

  1. desperatecouchpotatoe dit :

    Excellent je l’avais oublié celui là, j’adore ! Contente de voir qu’à 23 ans on connaisse encore ces pépites Disney oubliées du grand public (il est sorti en 1986 c’est génial que tu ne sois pas passée à côté ma sœur en a 27 et je ne suis même pas sûre qu’elle connaisse !) Bigrebizzz

    J'aime

  2. Le Roy Dit Nous Voulons dit :

    ♪ ♫ nan mais voilà, du coup rien que ton titre d’article j’avais la chanson dans la tête, et en te lisant ben bim j’la chante tout haut !
    Je ne peux que plussoyer la découverte de l’univers de Sherlie, bonne introduction à notre détective préféré !
    Prochaine étape pour moi : regarder tous les « vieux » Disney en VO !
    Cette chanson de Ratigan était nôtre hymne avec ma frangine quand on était gosses ! Tu es le rat le plus scélérat ! J’adore

    J'aime

  3. LadySo dit :

    Ça fait un bail que je l’ai vu, mais je me souviens que je l’ai toujours préféré aux films de princesse. Il faut que je le re-regarde (je suis dans ma période Sherlock, alors ça ne devrait pas être trop dur ^^)

    J'aime

  4. enquêteur privé dit :

    Bonjour, je me rappelle de ce dessin animé comme si c’était hier. Il a eu un succès fou … Disney a beaucoup marqué les esprits et ce dessin animé fut un grand sucés. D’autres dessins animés comme inspecteur gadget ou encore détective Conan ont bien fonctionné aussi mais Brisby reste inégalable.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s