Yesterday (Ciné)

Bonjour mes Nautes chéris!

Eh oui, je continue comme prévu mes reviews ciné quotidiennes. Vous êtes contents, non? 😉

Cette fois-ci, je vais vous parler d’un total film feel-good, réalisé par quelqu’un que j’aime beaucoup et scénarisé par quelqu’un que j’aime tout court. Yesterday, et si ça vous rappelle une chanson, c’est normal! 😉

Je ne spoile rien! 😀

Synopsis

Jack Malik est un musicien plus ou moins raté qui ne fait que des petites scènes, entouré de ses meilleurs amis et de sa manager, Ellie. Un soir, alors que la Terre est plongée dans un blackout de quelques secondes, Jack se fait renverser par un bus. Et à son réveil, le monde ne sait plus qui sont les Beatles

a5

All my troubles seemed so far away…

Danny Boyle est un réalisateur de génie aussi complet qu’il n’est éclectique dans ses choix. Entre Sunshine, 28 days later, Slumdog Millionaire, Millions ou encore Trainspotting, peu de choses en commun, mais toujours de la qualité, indéniable.

Je pense honnêtement ne jamais avoir détesté un seul de ses films. J’ai moins aimé les 28… mais uniquement parce que les films d’horreur dans ce genre-là sont moins mon kif, mais je serais capable de les revoir pour voir. 😉

Bref, quand j’ai appris que Danny allait réaliser un film dont le postulat était une uchronie maligne comme tout, j’aurais hurlé de joie. Les Beatles, après tout, c’est la vie. Donc imaginer un monde où ils n’existent pas…….enfer et damnation.

a3

Ça a été encore pire lorsque le scénariste a été annoncé. Richard Curtis. L’homme derrière Four weddings, Love Actually et The boat that rocked. Des films feel-good que j’aime d’amour, couplés avec mon épisode de Doctor Who préféré, c’est pas faute de vous le répéter sans arrêt. XD

Bref, que du beau monde aux commandes d’un film qui promettait donc du lourd, surtout que les suscités Beatles, du moins les deux encore en vie et les héritiers des deux qui nous ont quittés, ont assez vite donné leur feu vert pour que soient utilisés leurs titres dans la B.O. La recette du bonheur, quoi. 😉

And it looks as though they’re here to stay…

Yesterday est une petite comédie romantique comme je les aime, avec beaucoup d’humour bien anglais, de la bonne musique, des acteurs convaincus et adorables, de l’autodérision… Bref, tout ce qu’il faut.

Je ne me suis pas ennuyée une seconde et si, comme dans toute romcom, certains arcs sont prévisibles, d’autres points qui auraient pu aller dans la facilité ne le font pas du tout. C’est rafraichissant, et toujours, cette pointe d’humour qui passe merveilleusement bien.

(A part apparemment pour les gens qui ne comprennent pas les jeux de mots en anglais qui n’ont quasiment pas ri de tout le film malgré les sous-titres. Pffff….)

a2

Vous pourriez vous demander si le film a des défauts, après cette déferlante de qualités. Eh ben honnêtement…pas énormément. XD

I’m in love with the shape of you!

Allez, je vous parle casting!

Jack est donc incarné par Himesh Patel, connu Outre-Manche pour avoir joué dans le soap Eastenders. Qui est d’une nullité intense, mais heureusement, je pense que le jeune homme n’y retournera pas de sitôt.

(Aussi, on en parle de la tendance de Danny Boyle a à révéler des acteurs nommés « Patel »? 😛 )

Ellie, sa meilleure amie/manager, est interprétée par ma chérie Lily James, toujours aussi adorable… ❤

On ne pourra aussi faire autrement que de parler d’Ed Sheeran dans son propre rôle, qui joue d’une autodérision sans aucune limite. XD

a4

Et pour le reste…je citerai Kate McKinnon, toujours aussi génialement détestable; et un cameo surprise de Robert Carlyle qui n’est même pas crédité! 😮

Bref, Yesterday c’est du bonbon tout sucré avec de la musique qu’on a envie de hurler dedans, et ça fait du bien! 😀

Note: 8,5/10 (scénario: 8/10 (malin, très malin)jeu: 8/10BO: 10/10 (comment faire autrement)romcom: 8/10)

a1

6 commentaires sur “Yesterday (Ciné)

  1. je l’ai vu cette semaine et j’ai adoré 🙂 mais en même temps j’adore les comédies anglaises même si l’humour est très particulier 😉 l’autodérision d’Ed Sheeran est énorme dans ce film, les acteurs géniaux, et génial de croiser Robert Carlyle à la fin !
    ce qui m’a fait beaucoup sourire ce sont également toutes les petites choses qui ont disparu en plus des Beatles 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Le Film de la Semaine: juillet – Bigreblog

  3. Ping : TFMA #243 « Romantic comedies 2.0. » – Bigreblog

  4. Ping : What’s your name? Danny Boyle – Bigreblog

  5. Ping : La review des films: 2019 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :