Unbowed, Unbent, Unbroken (5×06)

Mes enfants, l’heure est grave. L’heure est très grave même. Je me suis rendu compte en commençant cet article que nous avons DEJA dépassé la ligne fatidique de mi-saison de Game of Thrones. Y en a marre. Ca passe trop vite.

Mais l’heure est grave aussi pour une autre raison: cet épisode dépote grave sa maman. Même si on assiste au pire mariage de tout l’Univers GoT. Si. A côté les Red et Purple Weddings, c’était du petit lait.

Alors, si vous êtes prêts à revoir Arya, Tyrion-not-on-a-boat-anymore, Jaqen-chéri, les Sand Snakes et surtout les Moineaux et leur nom si seyant, il est temps pour vous de cliquer.

Just one more thing: le titre de cette semaine est en soi un gros indice sur ce qui va se passer. Pour votre gouverne, ou pour le rappeler au bon souvenir des lecteurs dans la salle (il y en a), Unbowed, unbent, unbroken est avant tout la devise de la maison Martell de Dorne, la maison de:

a1

Ne pleurez pas… Il se VENGERA!

Spoilers filled, of course.

Avec une voix digne de la mère au foyer allant chez le boucher commander la viande pour la semaine, je vous annonce donc cette semaine:

« Un Tyrion, un Jaime, une Cersei, un Littlefinger, une Margaery, une Ellaria, une Arya, une Sansa, un Bronninet, un faux-Theon, des Boltons, un Jaqen (au générique, nan mais la claaaaaasse…), un Tommen, et un Jorah! Ils sont frais ils sont frais! »

*Ielosubmarine se ramène en balançant des poissons pas frais à la gueule de son mari*

Chez les Faceless Men, Arya prend toujours des cours de thanatopraxie. Je ne pige toujours pas à quoi ils servent, mais whatever. Histoire pour nous aussi de remarquer que la jeune fille a déjà bien grandi, que ses cheveux on poussé, et qu’elle ne questionne plus les enseignements Ô combien utiles de son Terminator perso.

Sauf que Faye Marsay, que j’appellerai Machine ici, n’a vraiment pas envie de répondre à ses questions.

« Eh copine, t’es une psychopathe comme moi! »

« T’es con. »

Machine sert donc ici d’inspectrice des travaux finis, manipulant Arya pour savoir si elle efface bien sa personne ou si elle reste, dans son for intérieur, la fifille de Ned.

Jaqen s’y prend différemment, la visitant la nuit, la frappant dès qu’elle répond mal à ses nombreuses questions.

a1

Chéri, si je ne t’aimais pas autant, je critiquerais ton choix d’heures de visite…

Quelque part sur la côte, Jorah et Tyrion sont toujours en rando, mais not on a boat anymore. Se tapant la discute, Tyrionounet apprenant donc au Bear Knight qu’il a exécuté son père de sang froid.

« Ah ben okay. Finalement je crois que je t’aime bien. »

« Sympa. Un peu comme ton kilt, en fait. »

« Okay, non, finalement, ferme-la. »

*ceci est réellement ce qui s’est passé, shut it*

Retour chez les Faceless. C’est bizarre comme allez-retour… Arya, pour l’heure femme de ménage, assiste une fois encore à l’arrivée d’un malade dans la grande salle, là où l’eau est du poison mais-surtout-le-dites-à-personne. Le père de la malade demande donc, sans les mots, à notre petite psychopathe, d’abréger les souffrances de la gamine, et Psycho-Noone obliges, sous les yeux de son Maitre Jedi, fier comme un paon.

(Et d’abord j’appelle les personnages comme je veux.)

Jaqen lui ouvre donc la porte de THE SECRET ROOM! et Psycho-Noone (PN dira-t-on sinon ça va vite me soûler) le suit, curieuse d’apprendre enfin ce que les Faceless font des morts.

« There is a room no one can enter, where we keep out deepest secret and deadliest weapon… AHAH, j’t’ai bien eue! »

La pièce secrète est donc remplie des visages des morts, les visages de ceux que les Faceless doivent devenir pour infiltrer le monde.

« Cette fille est prête. »

« Cool. »

Retour en rando in the South. Oui, ces allez-retours m’emmerdent.

Jorah et Tyrion font une balade au bord de mer, Jorah expliquant à Tyrion pourquoi Dany est géniale, belle et C’EST MA FUTURE FEMME!

« Jorah, désolé d’avoir à te le dire, mais tu es Lord Friendzone. Tu ne l’épouseras ja-mais. »

« Laisse-moi rêver, sale nain. »

« Okay, tu me cherches, tu me trouves, faisons donc une dissertation sur pourquoi Dany ne restera pas reine longtemps. »

« Ssssshhhh, un bateau inconnu, cache-toi donc, mécréant! »

« Putain, je pensais que j’étais tranquille, que je verrais plus jamais de bateau de merde… »

Jorah et Tyrion sont donc capturés par…wait for it…MR ECHO (no but seriously???) qui s’avère donc être un ‘utain de marchands d’esclaves.

« Euh, monsieur, l’Île de Lost, c’est par là… »

« Ah, bon…et sinon, ça te dit d’aller à Meereen, voir un peu comment Papy se bat? »

« Deal. Mais j’aime pas ton kilt. »

« Laissez mon kilt tranquille, merde! »

Back to King’s Landing (ah ben enfin!), Petyr-chouchou arrive en pleine Inquisition. Les Moineaux (arrêtez, ça me fait tout le temps penser à ce con de Bambi ce nom à chier!) ont bien envie de lui montrer les aménagements qu’ils ont fait au bordel, mais Petyr a pas envie de jouer. Il préfère aller voir Cersei directos, pour pouvoir retourner à sa Sansa au plus vite.

Cersei, toujours en phase d’autodestruction, veut surtout savoir si les soldats du Val se battront pour elle. Bien évidemment, Petyr joue sur les mots pour la rassurer.

Cersei a envie de boire un coup, mais Littlefinger, toujours aussi retords, lui annonce que Sansa Stark va épouser Ramsay Bolton, et qu’elle devra s’accrocher à ses culottes si elle veut pas que le Nord retourne en guerre, cette fois pour gagner.

« Eh, si jamais mes soldats allaient se battre dans le Nord pour toi, grande blonde? »

« Pfeu. »

« Allez…nomme-moi Gardien du Nord et on en parle plus… »

« Ouais, on verra. »

A Séville, sorry, Dorne, Trystane Martell fait du gringue à Myrcella. Il veut l’épouser. Comme c’est meugnon.

Doran admire la scène avec une once de nostalgie. Alexander Siddig, God in heavens, la classe que vous tapez m’étonnera toujours. Même assis sur une chaise, vous pourriez foutre le feu au monde. Just like that.

(Oui, j’aime beaucoup cet acteur, et ALORS?)

Toujours en route vers Sunspear (oui, la VRAIE capitale de Dorne), Jaime doit survivre aux chansons paillardes et à la belle voix de mon Jerome, oops, Bronn, et tombent sur une colonne de Dorniens en route vers la capitale. How quaint.

Pendant ce temps, les Sand Snakes complotent, leur maman (de subtitution ou pas, dans le cas de Tyene) les sommant de faire des dégâts dans les rangs des deux boulets venus sauver une fille. Une nièce. Enfin, Myrcella quoi.

« Jeune fille, cesse tout de suite de rouler des galoches à ce jeune Espagnol. »

« Mais, Pap-Tonton, je suis bien moi ici! Pas de mère cinglée sur mon dos, pas d’histoire de famille à la ramasse… Allez quoi, laisse-moi tranquille… »

Arrivant au secours de la demoiselle (et aussi accessoirement de leur cousin étalé joliment par Bronn), les Sand Snakes n’ont qu’une envie: faire de la bouillie de Westerosi.

Ouach les badass quoi… Dieu merci on a enfin eu droit à cette scène!!! 😀

Bon, Doran les a vu venir, mais n’empêche. Ainsi, Bronn est toujours entier. Du moins aujourd’hui.

Back in King’s Landing, c’est le retour providentiel de Mamie Olenna, venue rendre visite à sa petite chérie Margaery, qui a bien besoin d’alliés maintenant que son bro est en prison pour sodomie.

SODOMITE! AU BUCHER!

(Désolée…relents de Kaamelott.)

Mamie va donc voir cette chère Cersei, qui dans sa mansuétude fait semblant de ne pas l’avoir vue.

Tentative d'avoir l'air plus intelligente qu'on ne l'est: failed.
Tentative d’avoir l’air plus intelligente qu’on ne l’est: failed.

« Sale incestueuse, maitresse de ton jumeau, rends-moi mon petit-fils gay tout de suite! »

« Nan. »

« Si. Sinon tu crèveras de faim quand the WINTER WILL BLOODY BE THERE! »

« Ah ouais, merde, j’avais pas pensé à ça… »

Quelques heures plus tard, Loras est donc trainé en justice devant un tribunal de…trois? peyots, parmi lesquels Weatherby Swann/Sorry High Sparrow, toujours pieds nus parce que c’est trop classe.

Justice be justice (suffit de voir la saison deux de Broadchurch, quelle honte), Loras est donc accusé de…sodomiiiiiiiie! et trainé hors du tribunal devant Soeurette et Mamie, incapables de faire quoi que ce soit.

Je vois bien comment Cersei est persuadée d’avoir gagné la partie contre les Tyrell, puisque Margaery est elle aussi accusée de faux-témoignage (oh là là, mais quel blasphèèèèème!), mais j’ai hâte que ça se retourne contre elle parce que là, elle est vraiment trop trop trop con.

In the North, Sansa se prépare pour son super mariage en rose avec Ramsay.

Myranda, en bonne « copine », vient donc aider Sansa à se laver, laissant partir toute la teinture de ses cheveux pour faire revenir ce roux qui nous avait manqué.

Mais bon, les Stark sont des imbéciles, on l’aura compris en cinq saisons, et la rousse du clan refuse d’accepter que son futur époux est le pire connard que le monde ait porté. Mais quelle conne.

Theon, pour l’occasion tout propre et tout beau, vient donc la chercher pour la conduire au barral. Mon pauvre Theon… Tu en baves des tonnes…et j’en ai marre…

Et c’est ainsi que Sansa Stark devient Sansa Bolton…la pire hérésie que le Nord ait vue.

Et c’est aussi ainsi que je ne vous conterai pas la fin de l’épisode, parce que c’était juste affreux et que j’ai décidé d’oublier ce que j’ai vu.

a1

Mais je note quand même que c’était le point de vue de Theon, et que plus je le vois, plus j’ai le coeur brisé…

Et soyons honnêtes les uns envers les autres: cet épisode était parfait.

End of episode approved by Ned and Cat.
End of episode approved by Ned and Cat.

3 commentaires sur “Unbowed, Unbent, Unbroken (5×06)

  1. Je suis moins emballée que toi sur cet épisode mais c’est surtout parce que je suis déçue de Dorne… Oberyn m’avait donné envie de m’y installer et là bof…
    Et puis bon l’idée de perdre Jorah ET Bronn cette saison ça m’attriste.
    Par contre, la dernière scène, toute horrible qu’elle était, était parfaite de maîtrise et de brisage de mon petite coeur…

    J’aime

    • Bronn il va y passer, Tyene l’a touché avec sa lame empoisonnée… 😥 Je suis dead inside… Jorah on sait pas, ptêt l’année prochaine. Je croise les doigts pour que cette léprose ne soit pas fulgurante. *Pray the Lord*

      Je suis d’accord que Dorne est mal utilisée et j’espère encore un revirement de situation qui nous fera la kiffer à mort. Fingers crossed. Moi en tout cas je suis fan de Doran. 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :