Avengers: Endgame (Ciné)

Bonjour les gens!

Vous ne rêvez pas, voici la review du film de super-héros qui est actuellement en train de défoncer tous les records possibles, Avengers: Endgame, et ce, presqu’un mois après sa sortie. Normal, me direz-vous, car j’ai eu énormément de mal à la rédaction à ne rien spoiler du tout.

Et aussi à ne pas être trop négative.

Parce que le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Endgame ne sera jamais l’un de mes opus préférés…

Allez, promis, je ne spoile donc rien du tout! Aussi difficile que ça soit! 😛

Synopsis

Thanos a gagné. Après qu’il ait fait disparaitre de l’Univers la moitié des êtres vivants, les Avengers restants comptent bien faire en sorte de venger leurs amis tombés…

a3

Post-Infinity War

Souvenez-vous, il y a maintenant un peu plus d’un an, la planète Marvel sortait du film sans aucun doute le plus traumatisant de l’Histoire du MCU. Un opus où l’on perdait pas moins de quatorze personnages principaux ou secondaires, soit tués froidement, soit « snappés » (ou dustés).

Endgame était donc le film qui allait finir la guerre débutée par Thanos. On nous promettait du lourd, des larmes, des surprises, de l’action. Bref, on nous promettait trois heures haletantes.

Sans surprise aucune, ma mère s’est jetée sur les tickets d’avant-première (en marathon) dès qu’elles ont été disponibles dans notre cinéma de province. Marathon fort à propos donc, puisqu’après les larmes d’Infinity War, notre cœur n’a pas eu le temps de se préparer à Endgame.

a6

Je dois quand même admettre les nombreux bons points du film, car ils sont là et ce serait hypocrite de ma part de les oublier. Les effets spéciaux, d’abord, toujours aussi magnifiques et, je trouve, bien au-dessus de ce que d’autres films contemporains peuvent nous offrir. De ce point de vue-là, Marvel les nique toujours tous.

(Mais que voulez-vous…ILM est aux manettes. 😛 )

Autre bon point: les personnages. Enfin, CERTAINS personnages, qui ont gardé leur développement intact et font de certaines scènes de cet opus de réelles beautés. Je citerai en vrac Hawkeye, ScottNatasha, Rocket, et bien entendu Tony.

Le rythme aussi. Effréné, il est vrai, de sorte qu’on n’ait pas réellement le temps de descendre du stress provoqué par une scène avant d’être jeté tête la première dans une autre tout aussi prenante…

What character development?

Et pourtant…et pourtant, s’il en faut peu pour être heureux, il en faut également peu pour être vénère, surtout si, comme moi, on a lu les comics.

Car les frères Russo, qui, je vous le rappelle, sont entrés dans le MCU via Captain America: Winter Soldier, ont décidé de complètement ignorer le développement de certains personnages, quitte à carrément piétiner ledit développement et le tourner en dérision.

C’est ainsi qu’un personnage comme Thor, qui devenait seulement bon et était carrément devenu l’un des MVP, est rétrogradé en comic relief…comme dans ses premiers films solo. 😡

null

C’est aussi ainsi que des personnages comme Nebula, Captain Marvel, Okoye ou encore Bruce Banner en sont réduits au strict minimum, passant presqu’inaperçus et n’étant que l’ombre d’eux-mêmes. Aucune mention n’est faite de certains de leurs arcs, qui auraient pourtant dû être, si pas centraux, au moins présents dans Endgame.

Sans en révéler trop, je peux sérieusement dire que les seuls personnages que les Russo n’ont pas réussi à déglinguer d’une manière ou d’une autre, c’est Scott Lang/Ant-Man; Clint Barton/Hawkeye; Rocket Racoon; et Tony Stark/Iron Man (parce que oui, Natasha souffre beaucoup, elle aussi, d’un oubli systématique de ce qui l’a construite…sauf au moment opportun…c’est ballot).

En gros, vous avez bien lu, les seuls personnages qui ont survécu à la moulinette Russo sont ceux qui vivent au-delà de la page…ceux qui ont été presqu’entièrement créés par leurs interprètes; ceux qui sont presqu’entièrement improvisés devant les caméras. Nobody tells them what to do.

Et évidemment, qui serais-je pour ne pas mentionner THE thing that kills me: la fin. Parce qu’on peut dire ce qu’on en veut, la justifier comme on veut: jamais, dans aucune monde, le personnage en question n’aurait fait ça. Alors là, jamais. Et pourtant je n’ai jamais été la dernière à lui casser du sucre sur le dos… 😡

Combat de coqs

Bref, pour calmer mes nerfs, je vais vous parler brièvement casting.

Et il n’y aura pas grand-monde à citer avec un rabotage plus que logique des effectifs après le « snap » de Thanos.

Les six Avengers originels ont donc « survécu » au Titan Fou: Tony Stark, toujours incarné par un Robert Downey Jr qui porte le film sur ses épaules et je l’aime tellement ce type que j’en ai marre de le dire; Steve Rogers, un Chris Evans qui s’est amusés, visiblement; Thor, Chris Hemsworth en flagrant délit d’inutilité; Natasha Romanoff, géniale Scarlett Johansson; Bruce Banner, un Mark Ruffalo bien trop effacé à mon gout; et Clint Barton, qui nous revient avec une nouvelle coupe de cheveux qui sied très bien à Jeremy Renner (et son boule de compétition).

D’ailleurs, je tiens à le hurler haut et fort: MERCI DE NOUS ÊTRE REVENU HAWKEYE CHÉRI!!!

Parmi les Gardiens, seuls Rocket (toujours excellent Bradley Cooper) et Nebula, magnifique Karen Gillan, ont survécu, pour notre plus grand bonheur.

Et sur Terre, on retrouve plic-ploc donc Scott Lang, incarné par un Paul Rudd plus en forme (et en humour) que jamais; Okoye, une Danai Gurira bien trop peu présente selon moi; et Rhodey, lui aussi très effacé Don Cheadle.

Sans oublier bien entendu l’antagoniste de base: Thanos. Josh Brolin aura marqué la fin de cette décennie, et je ne vais pas m’en plaindre, parce que cet homme a un humour que j’aime particulièrement… XD

a4

Bref, malgré de très nombreux bons moments et des twists intelligents, Endgame souffre d’avoir voulu trop en faire et d’un sentiment de bâclage total de la part de ses scénaristes, qui auraient peut-être dû envisager de ne pas tourner le diptyque en une fois…

Note: 6/10 (scénario: 4/10 (j’ai failli mettre moins, je vous l’avoue sans honte…) jeu: 9/10BO: 6/10Marvel-spirit: 5/10 (honnêtement, malgré un sacré fan-service, je cherche parfois le passé des personnages dans ce scénario…))

a1

3 réflexions sur “Avengers: Endgame (Ciné)

  1. Francine dit :

    J’aime beaucoup ton article sur le film « Avengers : End Game ». Je l’ai déjà regardé au cinéma et je suis tout à fait d’accord avec les points que tu as mentionnés dans ton texte.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s